Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #189

par PA Gillet 17 Janvier 2014, 00:00 Le Bordel du Vendredi

… Oh que oui, nous sommes vendredi et si, d'aventure, vous ne savez pas du tout ce que vous faites ici, c'est qu'un ami bien intentionné vous a invité au bordel. Alors tout va bien, rassurez-vous, ce n'est pas grave, ce n'est pas dangereux, ce n'est pas sale. Quoique. Bienvenue donc au bordel dans sa 189e édition, un bordel composé comme chaque semaine d'images vues ça et là par votre serviteur, remisées par devers lui dans un petit dossier prévu à cet effet, reversées ici même dans un ordre aléatoire mais pas tout à fait. Ces images seront accompagnées par une petite sauce gribiche de mots choisis afin de tenter de leur trouver un lien, une utilité ou un intérêt quelconque. Car nous sommes vendredi et ici, c'est toujours le bordel le vendredi, qu'on se le dise. Mais pas qu'ici car si on regarde un peu autour de nous, de l'Elysée à la Main d'Or, de Johnny qui a des soucis ah que à cause de ses comptes Instagram et Twitter qui montrent qu'il n'est jamais en Suisse à Sami, non, pas Sami, pas encore Sami, ah ben si, Sami qui merdoie encore, du Brésil où des centaines de jeunes s'attaquent à des centres commerciaux à New Deli où ça viole sans répit, de la Suède où un train a percuté 48 rennes (strike) à la Thaïlande où le Nua phat nam man hoi (bœuf frit à la sauce d'huître et aux oignons) se mange froid tant ça manifeste, le bordel prouve chaque jour qu'il est bien présent eud' partout. Et franchement, vous avez eu du nez de venir pile aujourd'hui grace à cette coque tout à fait inutile donc rigoureusement indispensable à votre Iphone (si vous en avez un, c'est pas obligé).

C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Et si vous avez un nez, eh, vous avez peut-être des lunettes. Et qui dit lunettes dit chouette, une chouette chouette pour les poser. Sur ce, passons à cette guitare à cordes (c'est mieux) et à côtes (c'est en option) et ce splendide pose-cigare pour poser, au hasard, votre cigare. Mais vous pouvez aussi y mettre une quenelle, un boudin ou tout objet oblong de votre choix. Notez que si vous voulez poser un objet oblong issu du choix de quelqu'un d'autre, vous pouvez aussi. Au bordel, tout est permis.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Fonçons ensuite faire un tour sur le périph' sans trop risquer de se faire emmerder ou bien, vous pouvez choisir l'option portable avec bande AM/FM incorporée, prenons tous un thé au Marais avec quelques douceurs au beurre, n'oubliez plus rien avec votre Oréo de secours et filons tout droit prendre LA vague. Mais avec un maillot bien repassé, s'il vous plaît. Pour que ça farte mieux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Prenons la route avec Magdalena Jetelovà (http://www.jetelova.de) alors que juste avant, j'étais pas Lova, j'étais moi. La différence entre Lova et moi, c'est que je ne me roule pas dans la rosée du matin pour avoir la peau douce. Elle l'est naturellement.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Passons tout de go (comme le jeu) à Hirohito Nomoto et sa série "Façade" (http://hirohitonomoto.com). À noter qu'il a longtemps hésité à l'appeler "Jeunes filles en tenue de collégienne à jupes plissées et mi-bas blancs à l'ombre des cerisiers en fleurs" mais  ça, c'était avant le tsunami.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Quelques tranches de Florent Tanet (http://www.florenttanet.fr) pour le teint et les vitamines et nous allons pouvoir poursuivre vers la suite de ce bordel qui, si tout va bien avec mes petits tchètchènes dans la cave, doit normalement se trouver ci-dessous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Les gifs de la semaine sont au nombre de quatre, oui, soyons fous, quatre et c'est comme ça. Ici, c'est mon blog et je fais ce que je veux et subséquemment, je décide du nombre de gifs à mettre après un intense brainstorming avec moi-même, mon moi et mon surmoi qui gagne souvent à la fin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

D'un coup, d'un seul, je sais pas vous mais moi j'ai une folle envie de pizza. Sans champignons si possible.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Ah, apparemment, je ne suis pas le seul à avoir la dalle. Mais moi, je ne bave pas (sauf la nuit).

C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Bien sûr, après toutes ces agapes huileuses, il faut éliminer alors vous n'avez qu'à courir après ces quelques donzelles de qualité, triées sur le volet (un joli volet roulant Somfy dont je suis très content). Attention, cette section contient une forte dose de Catherine Deneuve, Genevieve Page, Francoise Fabian, Maria Latour, Amy Irving, Anita Ekberg (rhaaa), Julie Newmar, Mara Corday (non, je ne l'ai pas inventé), un peu de Dark Mater ("Look, je suis ta mère"), un soupçon de Christy Turlington et une bouche charnue d'inconnue. Ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans, consultez votre médecin pour une utilisation prolongée.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Autant, j'avais été chiche la semaine dernière, autant là, pour les amatrices et les amateurs de biscottos jusque ras la touffe, vous allez être servi(e)s car il y a du lourd, du sec, du tendu et en sus, du tatoué, rien qu'à toué, oui, toué, caché eud' là-bas. Je te vois. D'ailleurs, n'oublie pas de partager ce bordel et de t'abonner à la fin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Ajoutons à cette mouture déjà prometteuse un bubull, tout un caddie de canidés, des chapeaux sans chappy, un Jimi bien mis, un quatre de compet' et allons tous faire trempette. Température 29° dedans, 31° dehors. Juste parfait.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Et puis de toute manière, si ça ne vous plaît pas, adressez-vous aux bureaux des réclamations 1 et 2 ci-dessous avec le formulaire rose B57688E43. Pas le 44, le 43.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Il est temps de passer à de l'art avec Adolphe Valette et sa très belle vue de "Moustiers, Sainte-Marie" (un des plus beaux villages de France dans les gorges du Verdon, son église paroissiale, son église Notre-Dame de Beauvoir, son aqueduc, ses fontaines, sa boite échang... ), mais poursuivons avec Alana Dee Haynes et également Hendrik Jan Wolter, brave batave né en 1873 et décédé en 1952 et son "Lever de soleil à San Gimignano" et non, je ne vais pas vous faire l'office du tourisme de San Gimignano, n'insistez pas mais bon, je connais une petite trattoria pas loin vachement bien. Et sinon, revenons à nos moutons, huile sur toile, 150 x 185 cm pour les pignoleurs.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Enchainons avec John Brosio et son "Dinosaurs eating CEO" de toute beauté, Lee Friedlander avec une copine élastique et une "Tempête à Belle-Isle" par Claude Monet car ici aussi, c'est encore et toujours mon blog et je mets ce que je veux. Non mais oh.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Ajoutons quelques touches fruitées de Rikako Nagashima et un soupçon de Félix Valloton avec sa "Nature morte aux poivrons sur table laquée blanche" de 1915.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Bon, ok, un chouya de Jean-Denis Murakami (oui, en fait, faut que je vous explique : Takashi a un cousin cévenol, Jean-Denis et c'est lui qui fait tout. Ce gros glandeur de Takashi, y fait que signer. Comme ce gros branleur de Jeff Koons. Mais en plus bridé).

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Bon, c'est pas tout mais il est temps aussi de lâcher (tel un vent bienvenu après un cassoulet trop riche) un bon gros paquet de Messages à Caractères Informatifs qui n'attendent que vous. Ou votre voisine si vous partagez ce bordel avec elle et c'est votre droit le plus strict surtout si ça peut vous aider à conclure.

C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189
C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Voilà, c'est fini pour aujourd'hui (oh nooooon), mais si, (ah boooon) mais ce serait gentil avant de vous éclipser de remercier l'auteur de ce bordel et ses petits (enfin petits, c'est tous des armoires à glace) tchetchènes dans la cave pour la réalisation de ce bordel en likant à donf' pour partager, en twittant allègrement ce bordel avec le hashtag #BordelDuVendredi avec tous vos amis twittos et vous pouvez même Linkediner et Google+er et (nouveau tout en bas) Pinterester ce bordel afin de le diffuser eud' partout autour de vous aux gens qui le méritent si vous pensez vraiment que c'est un cadeau d'offrir ce bordel. C'est pas tout mais bon vendredi, bon week-end, abonnez-vous en rescrollant tout en haut et à la semaine prochaine. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #189

Retrouvez tous les Bordels depuis à peu près toujours depuis le début du Bordel ici et Le Bordel du Vendredi et au niveau des articles de la semaine, vous avez loupé l'étonnant suivez la flèche et Cisco dans et le ballon dor est attribué à et les sublimes travaux en gifs de romain laurent et du bois dont on fait du beau avec touchez pas au grisbi c-est de l-art et là, c'est fini.

commentaires

matthieu cuillé 17/01/2014 21:44

c'est quoi, ce bordel, je ne suis plus abonné au bordel. C'est pas grave, je vais gérer le bordel en cliquant tout seul avec mes petits doigts car je ne suis ni tamoul ni sri-lankais et qu'en plus je n'ai pas de cave au cas où j'aurais voulu en stocker quelques uns. Un immense merci pour pour tout ce travail dont je profite allègrement (et oui, je suis négrier, comme mon frère). Sur ce, je me dépêche d'aller cliquer.

matthieu cuillé 17/01/2014 22:06

tous sauf le bordel du vendredi. C'est trop dommage donc je me réaboooooooooonnnnnnnnne

PA Gillet 17/01/2014 21:48

Plus abonné ? Tu ne reçois plus les articles ?

MrH 17/01/2014 14:45

merci beaucoup pour ce beau bordel, (et tous les autres aussi...)!

Bailly Sophie 17/01/2014 11:50

bravo bravobravobravobravobravobravobravobravobravobravonbravobravobravobravobravobravobravo bravo

PA Gillet 17/01/2014 11:53

Meeeeeeeeeeerci

Haut de page