Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #195

par PA Gillet 28 Février 2014, 00:00 Le Bordel du Vendredi

... 23h59 et 55 secondes, ah non 56 (eh, j'ai des lunettes), non, 57 (je vois à nouveau la trotteuse), 58 (autant que vous en profitiez), 59... il est pile minuit. Donc à priori aussi vendredi puisque jusqu'ici, nous étions jeudi mais comme un malentendu est vite arrivé telle une gastro après un chili faisandé,  je demande confirmation aux grands Peuls dans la cave qui m'aident cette semaine à vous confectionner ce bordel. Je leur ai passé le maquillage de ma fille, ils sont très contents. Penchés (car très grands dans une toute petite cave) mais contents. C'est bon, ils me confirment l'information : oui, nous sommes bien vendredi. Et normalement, ça devrait être le bordel car si on regarde un peu de Jean-François Copé qui dénonce un ignoble coup monté (il aurait surfacturé le prix des pains au chocolat vendus à l'UMP) à Ségolène Royal qui reviendrait par l'intérieur (Bécassine Inside), d'Henri Guaino lui-même qui fustige le "soi-disant" programme de l'UMP à Serge Dassault enfin en garde à vue, du caïd marseillais de la drogue arrêté à Eurodisney à Notre-Dame des Landes En Feu, de l'Ouganda en guerre contre les homos à Nadine Morano qui confond annales et anales (pourtant la merde, c'est son rayon), d'El Chapo arrêté au Mexique (alors là, chapeau) à Victor Ianoukovich en fuite dans son propre pays,  le bordel est là, bien là et il ne compte pas s'arrêter de sitôt alors autant que vous preniez tout de suite des forces. Sur le pouce. Pour le petit creux. Mais enchainons.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Oui, enchainons joyeusement vers cette splendide série de design admirable avec ce "Booleanos Cabinet" par Joel Escalona que voici et que voilà aussi par la même occasion qui m'est présenté en ce jour béni (Eeeeeey-men, merci d'imaginer un chœur de Negro Spirituals qui balance grave). À voir ici : http://joelescalona.com

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Pour une fois que je vous montre du disayne, autant que ce soit du de qualité comme cet ensemble de Boxetti avec le salon-bureau-bibliothèque tout en un (attention, la musique du site est totalement insupportable et ce, dès la troisième seconde d'écoute), la cuisine modulable et le tout pour des sommes pas super modiques mais faut voir si tu veux te la péter ou pas dans ton F2, c'est TON choix. Tout est là : http://www.boxetti.com/en/

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Je ne devrais pas, je sais mais Maman, pour ton petit Coquin, voici le terrain de jeu idéal, enfin s'il est enfin propre. Et sinon, je vous rajoute une radio avec les grosses cassettes d'avant les plus petites cassettes (jeunes, scrollez plus bas).

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Qu'ai-je d'autre ? Mais un très bel alphabet du plus bel effet et du XIXe avec quelques lettres manquantes mais de quoi faire un bon scrabble à 60 points en se débrouillant bien avec les mots comptent triple.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Ensuite, nous avons l'étonnant lac Sorvagsvatn qui, comme son nom l'indique, ne se trouve pas du tout au Pérou mais sur les îles Féroë (du bateau) ainsi que, paraît-il, le plus grand cocotier du monde mais là aussi, ça demande confirmation. Ca sent le fake ce qui est toujours mieux que le fennec mais c'est pas terrible quand même.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Ben Kuhns a fait cette série d'images dans les châteaux de glace de Midway en Utah et il n'y a aucune raison pour ne pas vous transmettre cette information capitale et rigoureusement de toute beauté.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Et pour la suite, un peu de Shebam, Pow, de Plop, de Wiz pour continuer façon Comic Strip (viens faire des bulles, viens faire des Wip, des Clip, des Crack, des Bang, des Vlop et des Zip même, si tu veux. Pas de soucis, ici, c'est le bordel).

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Allons on se reprend, let's groove tonight si vous le voulez bien avec Sir Alton Ellis, Ike (booo) & Tina (rhaaa), un beau Bo Diddley dis donc et un B.B King double whopper cheese et supplément bacon s'il vous plaît.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Sur ce, je me permets de vous rajouter le tout premier selfie de l'histoire pris en 1920 sur le toit du studio Marceau sur la 5e Avenue mais oui mais alors mais voilà.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Je soustrais deux, je rajoute trois et je vous mets en sus un Robocop qui taquine le gardon ou le goujon c'est selon, un Z qui ne veut pas forcément dire Zorro, ça peut aussi être zakouski, un zanclidé (une famille de poissons vivant dans les récifs indo-pacifique à deux pas de PomPom Galli), un zinjanthrope (australopithèque qui vivait en Afrique de l'est) ou une zuchette que j'apprécie personnellement beaucoup et qui est le nom d'une courge produite en Italie. Et pour le coup, direct, swing ou uppercut au choix, je vous ajoute Cassius Clay qui se les pèle à Moscou (couroucoucou, Paloma).

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Peu de donjons mais quelques dragons et autres dinosaures d'origine asiatique selon toute logique et nous allons poursuivre dans ce bordel vers la suite qui, selon toute logique, devrait se tenir plus bas. Selon toute logique.

 

Là ?

 

 

 

Non, plus bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Ah oui, c'est ici. Ils sont là, les gifs de la semaine. Non, ils ne sont pas fatigués, ils sont ci-dessous.

 

 

Là ?

 

Non, toujours pas. Plus bas. (voix de Barry White : Là ?)

 

Oui, là.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Et forcément, un bordel sans donzelles serait voué à l'échec et aux gémonies et franchement, ce serait pas joli joli alors un peu de Jacqueline Bisset, beaucoup d'Imogen Hassal, un soupçon d'Annette Moore (avec les marques de maillot), une inconnue quasi nue par Stephan Radev (pour une fois que c'est sourcé, je le mets), Robyn Mackintosh qui nous revient tout droit des 80's sous l'objectif de Gilles Bensimon, une toux profonde, des ballons, un regard, des tam tams et un très joli book roux (je n'ai mis qu'une photo mais je tiens le book à votre disposition).

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Vite, de l'art et du bon avec Axel Geiss et son "Chandelier 4" de 2013, Leon Kroll et sa copine "Barbara" en 1930 et "Sunday morning" par John Ballantyne et là, j'ai pas la date et mes peuls font la gueule. Vraiment trop bas le plafond de la cave. Et ils ont fini le rouge à lèvres.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Une touche de Syed Haider Raza (peintre indien vivant en France, né en 1922) et ce splendide "Paysage" de 1960 (huile sur toile 115.2 x 88.9 cm pour les pinailleurs) et un peu de photo avec par ordre d'apparition Lewis Baltz, Lee Friedlander, Nicholas Nixon, Stephen Shore et Gary Winogrand. Ahuuuuuuuuuuhaaaa. Excusez-moi, ça m'a échappé.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Et enfin, je vous achève (si vous avez aussi bon goût que moi, aha) avec les images incroyables de David Maisel, à découvrir plus en avant avec son interview ici http://www.instituteartist.com/interview-David-Maisel

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Et là, d'aucuns me diront "Mais euh, ce ne serait pas l'heure des célèbres Messages à Caractères Informatifs à prendre stricto sensu ou au figuré et qu'on peut partager un peu comme on veut en citant même de temps en temps cet extraordinaire blog qu'est Après La Pub, que son auteur soit enfin rémunéré, que son nom soit sanctifié, que son Bordel sorte en 12 tomes cuir pleine peu avec dorures dans la reliure ?". Alors 1. D'aucuns, tous autant qu'ils sont ont tout à fait raison. 2. Ce qui prouvent qu'ils ne sont pas cons. 3. On va pas s'éterniser, les voici.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195
C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Et c'est tout pour aujourd'hui sauf si vous voulez absolument remercier les Peuls cassés en deux dans la cave ou le tenancier lui-même* pour les intenses efforts consacrés à la réalisation de ce bordel n°195 en le partageant à qui mieux-mieux grâce aux astucieux boutons prévus à ces effets pour liker, Twitter (avec le hashtag #BordelDuVendredi siouplait), Linkediner, Google+er et Pinterester ce bordel ou tout simplement, en offrant ce bordel à un ou une inconnue (c'est un peu l'effet Impulse du Bordel). Mais évidemment, ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel. Sinon, non. Mais si oui, allez-y franchement et faites péter le bordel jusque dans la stratosphère. Au minimum. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #195

Pour ce qui est de tous les Bordels du Vendredi depuis la création du vendredi par Alain Tournier, non, par Dieu, non, par on sait plus qui mais en tout cas, c'est par ici Le Bordel du Vendredi et pour ce qui est des articles de la semaine, j'ai été une grosse feignasse, je l'avoue. Pas grand chose à part le petit billet consacré à la maginfique exposition sur Robert Adams dans adams-et-rêve. Oui, c'est mal mais des fois, j'ai la flemme et je fais ce que je veux car ici, c'est mon blog. Ne l'oublions pas. Enfin vous surtout car moi, je le sais.

 

*À noter que vous pouvez aussi remercier l'auteur de ce bordel en l'engageant ponctuellement pour un free hautement rémunéré requérant son prodigieux talent sur simple mail : pagman@free.fr. Car l'auteur sait aussi faire des films, des radios, du print (avec ses AD qualifiés) et l'émincé de poulet lait de coco et gingembre (avec un bon couteau et deux bonnes heures). BETC, Saatchi, W&Cie, Havas, TBWA and my wife approve this message.

commentaires

coclic 04/03/2014 09:54

encore une fois je me suis bien regaladée de votre petite cuisine. merci.
pourriez vous me dire qui est donc cet artiste qui s'amuse en géométrie 3d avec les cartons, c'est génial!

Olivia van Hoegarden 28/02/2014 16:05

Une particuliissement excellento Bordelouze. Trois fous rires. Merci PA.

PA Gillet 28/02/2014 16:09

Attends, c'est déjà ça. Sur quoi donc ?

Gallas 28/02/2014 10:23

Somptueux comme d'hab! Merci

PA Gillet 28/02/2014 16:09

Merci bien beaucoup.

Haut de page