Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #198

par PA Gillet 21 Mars 2014, 00:02 Le Bordel du Vendredi

... Yes indeed, true it is, absolument tout à fait, nous sommes bien vendredi depuis le douzième coup de minuit et inutile de vous dire que c'est un chouya le bordel eud' partout si on se penche un peu sur le sujet. Car de Nicolas Sarkozy, pardon, de Paul Bismuth qui s'offusque, parle de dictature, compare la France à l'Allemagne de l'Est (mais Nicolas, euh non pardon, Paul, la France, soit tu l'aimes, soit je serais tenté de te dire que bon, ben, tu la quittes) et qui s'enfonce un peu plus dans le ridicule à Eric Raoult qui regrette un moment de faiblesse (15000 textos salaces en 3 mois à une collaboratrice, un "moment" long à vivre pour elle), de La Courneuve où quatre enfants étaient séquestrés depuis leur enfance au Boeing dont l'affaire rebondit, boing, boing chaque jour vers une nouvelle piste, des municipales fratricides un peu partout et dont tout le monde se fout tant notre classe politique, tous bords confondus est d'une éclatante médiocrité à la Crimée privée d'Ukraine par référendum vite fait bien fait, de l'enquête sur Kurt Cobain rouverte avant son cercueil à New York où un 4x4 fou termine sa course sur le toit d'un métro (mai a-t-il composté son billet ?), le bordel est là bien là et par ici aussi avec une sélection d'images intéressantes, intrigantes, décalées vues dans la semaine, remisées par devers moi, triées par des petits Turkmènes dans ma cave pour ensuite être servies chaudes avec une petite compotée de mots choisis et c'est pas tout mais c'est parti avec ces incroyables dinosaures pas gonflables malgré les apparences puisqu'ils sont en céramique et l'œuvre de Brett Kern en sus.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Admirons désormais la sublime ligne du concept "Eve" développé par le studio de design mécanique Bandit 9 à Pékin sur la base d'une Honda SS 67 et que vous pourrez obtenir moyennant la somme de 4600 dollars (sans la livraison), puis un téton qui détonne et un œuf neuf en chocolat à l'approche de Pâques qui sonne déjà les cloches et alleluya, faisons du gras.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Enchainons avec un peu de délicatesse et cette très jolie bague toute en légèreté par Gemma et Raquel Oliveira (ni Souza ni Vieira ni Raï) disponible sur Etsy rien qu'ici : https://www.etsy.com/shop/Neraidas

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Poursuivons avec ce perroquet de toute beauté. D'autant qu'à y regarder de plus près, il n'est pas composé de plumes, de chair et d'os comme la plupart des pssitacidaes mais bel et bien d'une femme tout ce qu'il y a de plus féminine avec deux bras (dont un au dessus de la tête) et deux seins (de part et d'autre, c'est mieux) et ensuite, régalons-nous de l'extraordinaire "Amphitheatrum sapientiae aeternae - The hermaphrodite" de 1595 par Heinrich Khunrath qui, souvent, se dilate. Les vieux parchemins sont très sensibles à l'humidité. CQFD.

 

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Qu'avons-nous d'autre ? Ah oui, le Matterhorn. D'une car il est beau, de deux parce qu'ici c'est mon blog et je fais ce que je veux, même mettre le Matterhorn au beau milieu d'un bordel et de trois, sinon j'ai des vers marins photographiés avec talent par le russe Alexander Semenov. Comme quoi, y'a pas de sot métier.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Sur ce, je vous mets quelques cadets tout choupinous de West Point (ça vient de là l'insupportable Go West des Pet Shop Boys?), des pots très potables, un hippo très poète et des chiens à la cool en guise de gifs de la semaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Marina Dieul peint des souris dans des assiettes et c'est son choix, merci de le respecter mais il fallait que cela se sache et ça se sait désormais. Une bonne chose de faite. Et si ça ne vous plaît pas, vous n'avez qu'à danser un jerk avec Batman ou voir pour le règlement de votre passage au bordel avec les messieurs dames ci-dessous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Bon, où allons-nous maintenant ? Tiens, allons par là. Je sais pas, ça a l'air engageant.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Où tout cela va-t-il nous mener ? Mais d'abord vers ce très joli portrait par Jerzy Lewczynski  et cette magnifique tenue seljuk en soie, venant d'Iran ou d'Asie centrale et datant du 11e ou du 12e siècle. Bref, on sait rien, c'est la merde et mes petits Turkmènes en foutent pas une rame dans la cave, ils ont trouvé mon Saint-Emilion alors c'est vous dire comment je suis pas rendu pour avoir une info fiable dans l'oreillette.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Bons, suivons notre instinct et cet arrière altier pour honorer en toute chasteté (et croyez bien que je le regrette) la mémoire de Madeline Smith qui n'est pas du tout décédée mais c'est comme ça, j'avais envie. Madeline avait déjà eu les honneurs du Bordel #160 mais trop peu alors on y revient. Pour la bonne bouche. Comprenez ?

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

... Saupoudrons le tout d'un peu d'Anna Karina dans Pierrot le Fou et aaah, uuuh, haaa, excusez-moi, Sophia Loren et pour elle, je rends l'Alsace tout de suite et sinon, une, rhooo mademoiselle allons et sinon, une rhooo mademoiselle, allons et de ce pas, poursuivons. À noter que vous pouvez aussi scroller avec le doigt, c'est plus simple qu'avec le pied.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Les damoiseaux de ces dames et de ces messieurs sont avancés. De la sélection de qualité, assumée dans toute la diversité représentative de la masculinité faite homme, pileux ou non, fumeur ou fumeux, du grand, du petit (ze plane, ze plane !) ou à la cool vazy comme je me la pète avec la main d'Anita Ekberg sur ma cuisse et que je reste insensible comme Bjorn Borg à 6-6, tie-break, 34-33 au service, comme Vittorio de Sica. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Mais vite fait bien fait, passons à de l'art vu dans la semaine avec Lynn Chadwink et Ron Kalman. Pas Levy, à priori, là mes Turkmènes ont été sur le coup bien comme il faut et ce serait une information sans fondement. Donc, on sait déjà que cette information n'est pas Kim Kardashian.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Nous avons ensuite Bertrand Planes (ze plane, ze plane ! Bon, ça suffit Tattoo) et quelques œuvres issues de sa série "The places we've been".

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

... Ajoutons enfin un peu d'Ann O'Dell aux images enivrantes (bon, ok, je brode).

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Et enfin, un peu d'Adara Sanchez Anguiano. Pas Guaino, guiano. Vous avez vu comme c'est sensible, délicat et pertinent en même temps ? Allons. Il y a du Schiele dans cette Adara Sanchez Anguiano alors qu'étonnamment, il y avait assez peu d'Adara Sanchez Anguiano dans Egon Schiele. Allez comprendre.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Et là, pile, c'est dingue, merci Kelton, il est l'heure des Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui sont au nombre de beaucoup et qui n'attendaient un peu que vous pour exister car un message sans destinataire, c'est piteux. Et quand c'est piteux, c'est facheux. Et on ne va pas se fâcher non plus pour un bordel. Alors.

C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Et c'est tout pour aujourd'hui sauf si vous avez la délicate attention de remercier l'auteur de ce bordel et ses turkmènes dans la cave en offrant ce bordel à quelqu'un qui ne le connait pas ou par un petit like ci-dessous, un twitt avec le hastag #BordelDuVendredi, et merci de noter (à vos crayons) que vous pouvez aussi Pinterester et Google+er et Linkediner ce bordel alors que demande le peuple ? Bon, du pain. Mais à part ça ? De faire tout ceci si et seulement si vous avez apprécié ce bordel auquel cas vous pouvez aussi vous abonner à ce blog, ce sera plus simple. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine (sauf cas sus-cité d'abonnement sus-mentionné).

C'est vendredi, c'est le Bordel #198

Retrouvez sans aide d'un chien renifleur tous les Bordels du Vendredi depuis le Bordel du Vendredi #1 le 6 novembre 2009 jusqu'au #197 de la semaine dernière sur ce petit lien ici Le Bordel du Vendredi et pour ce qui est du niveau des articles de la semaine, il est possible de lire ceci world-food ou même ceci tyra-tingleff et sinon, là, c'est fini.

commentaires

bob 22/03/2014 15:11

j'aime.

sylvain 21/03/2014 22:49

L'hippo est en fait Moomin. C'est tire d'un livre pour enfants finlandais très populaire la bas. Les gifs sont tirés d'un dessin animé basé sur ce livre. Plutôt onirique d'ailleurs ca change des bêtises qu'on peut voir d'habitude.

Ciderking 21/03/2014 18:49

Incroyable ! Quand c'est le bordel, c'est le bordel ! Si si j'insiste !
Tout est dans le titre :
C'est vendredi, c'est le Bordel #198
par PA Gillet 20 Mars 2014, 23:02 Le Bordel du Vendredi

Dom 21/03/2014 18:03

Attention voici la minute culturelle : saviez-vous que cette magnifique montagne qu'est le Matterhorn en Suisse (que nous appelons Cervin) est en fait, comme le Mont Rose, une des extrêmités de la plaque africaine (qui en tapant dans la plaque européenne a formé les Alpes) ? Autrement dit, quand vous êtes en Suisse et que vous regardez le Matterhorn, vous voyez un morceau d'Afrique... Bon OK, j'arrête, j'embête tout le monde.

Zousch 21/03/2014 17:53

Quelle que soit la nationalité des gars (ou des filles, hein ?) enfermés dans la cave, le Bordel est tjs excellent.

Jean-Noël 21/03/2014 14:53

J'ai remarqué que tu réponds à chaque question qui t'est posée par un lecteur. Est-ce un principe chez toi?
Mais comment faire, alors?
J'ai bien aimé "I love you more than yesterday, ...."
Sinon, super bordel, comme d'hab.

PA Gillet 21/03/2014 15:26

Ca s'appelle de la politesse, c'est normal.

ciderking 21/03/2014 11:38

Le bordel de vendredi publié le jeudi, c'est le bordel là ! Non ?

Julie 21/03/2014 12:53

Il est vrai que pour moi aussi le bordel est daté au 20 mars à 23h02.

PA Gillet 21/03/2014 11:43

Etonnant, il a pourtant été publié vendredi à 00h05.

Julie 21/03/2014 10:44

dis, juste une question: est-ce délibéré que tes messages à caractère informatifs soient exclusivement in english? Le Français serait-il mauvais en la matière?

PA Gillet 21/03/2014 11:03

Le français est assez peu représenté sur le net par rapport à l'anglais, ceci expliquant cela.

Nat 21/03/2014 10:36

formidable bordel dont je ne me lasse pas ! merci encore pour ces récrés du vendredi.

PA Gillet 21/03/2014 11:25

Avé (pas César) plaisir.

Gus 21/03/2014 09:33

Merci , c'est toujours très agréable de boire son café au taf avec un bon bordel

PA Gillet 21/03/2014 11:25

On peut même le tremper dedans.

Haut de page