Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

par PA Gillet 10 Avril 2014, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... Mais oui, one again, c'est vendredi et one again a fly, c'est bien le bordel et dire que c'est reparti pour une centaine d'épisodes de plus, c'est quasi unbiliveubeul. Car le cap du 200e bordel est passé et ne vous imaginez pas que vous aurez toutes les semaines 200 images comme ça. Enfin comme la semaine dernière. Néanmoins (dédicace à Roland Magdane), le bordel est bien présent, vaille que vaille, il tient la barre tel Schettino dans un cours de pole-dance. Et inutile de vous dire qu'il sera composé d'images vues ça et là, remisées par devers moi par une cohorte d'esclaves apatrides dans une cave putride, mélangées, shakées, twist & shoutées avant d'être reversées ici par devers vous dans un désordre apparent qui n'en est point un comme par exemple et afin de commencer car on ne va pas tourner autour du pot 107 ans non plus, comme donc cet étonnante composition quasi florale mais finalement plutôt ursidale puisqu'elle est composée uniquement de nounours en gélatine d'une marque que je ne citerai pas tant qu'elle ne m'aura pas envoyé un chèque avant. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Pour en voir plus sur Kevin Champeny (pas Champomy, confondez pas, hein), auteur de cette nounoursitude absolue, c'est ici : http://kchampeny.tumblr.com. C'est vrai que je vous prends un peu à froid, là, direct alors hop, je me permets de vous offrir un petit café et plutôt qu'un bâton, j'ai opté pour la carotte-édredon et au niveau du quoi de neuf docteur, rien à signaler.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Excellente idée que ces bombes agricoles, pas celles qui ne faisaient que du bruit au Parc quand on avait encore le droit d'en faire et de se lever mais celles cachées dans ces grenades totalement inoffensives grâce à Kabloom. En un geste (qui peut être altier si vous vous démerdez bien), vous pouvez faire pousser plein de choses à des endroits pas forcément destinés à ça. Mais voyez plutôt par ici : http://kabloomshop.co.uk

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Ca marche même sur Lénine alors c'est vous dire comme c'est efficace. Sur ce, je vous ajoute une soucoupe pas volante sauf si vous la jetez à travers la pièce (ce qui est une option tout à fait plausible), un ensemble assez wahouesque et tout ce qu'il y a de plus complèt de chez Howell en 1949, des talons à dentition et une bague mais c'est pas obligé, c'est comme vous voulez, n'allez pas non plus vous prendre la tête pour ça.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Mes petits apatrides de la cave souhaiteraient que je vous parle du très beau travail photographique de John Bulmer sur johnbulmer.co.uk et je veux bien être magnanime avec eux. Déjà qu'ils n'ont pas de papiers, pas de pays et pas beaucoup d'avenir au fond de la cave alors je ne vais pas leur interdire ce petit plaisir.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Allez, tous (et surtout toutes) autant que vous êtes, je vous invite dans ma toute nouvelle maison toute simple, sans chichis. Nous sommes ici entre amis, pas de salamaleks. Restons simples.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Quoique, afin de rester tout aussi simple mais différemment, j'hésite encore avec celle-ci.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Ou bien celle-ci qui, somme toute, est assez simple aussi dans son style de simplicité.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Ou encore celle-là mais non, mes apatrides dans la cave me disent à l'oreillette qu'il n'y a pas de cave alors ça ne le fera pas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Si vous voulez bien me suivre, le reste est par ici. Laissez vous glisser, tout se passera bien.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

La suite est composée des gifs de la semaine qui sont au nombre de quatre et je recompte, un, deux, trois, quatre, c'est bon, tout y est. Yeah.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Ah, stop, c'est l'heure de faire une petite pause syndicale et ce que je ne savais pas, c'est que les apatrides sont syndiqués à mort. C'est ça ou la mutinerie et vous voyez bien que ce n'est pas du Bounty qui, rappelons-le, est un petit coin de paradis à vous mettre dans la bouche.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Passons à ce chien qui retrouve toujours son chemin, à ces surfers bikers, ce déjeuner en tête à tête, ce jeu d'arcade de toute beauté et King-Kong qui n'a pas apprécié mais pas du tout que Godzilla laisse traîner sa queue pas loin de King-Kongette qui, il est vrai, est assez chouette et peu farouche. Paraît-il, je ne suis pas allé vérifier.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Pour la suite, armez-vous de vos mollets et c'est par ici qu'il faut aller, cahin, caha ou deux par deux mais évitez les quatre par quatre ou ça va mal finir.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Donzelles, êtes-vous là ? Oui, oui, oui (voix aiguës), nous y sommes ! Ah ben tant mieux car comment se passer de cette si belle nuque, de ces transparences appétissantes et de ces, tiens, mais quel étrange placement produit que voici.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Poursuivons avec Gina Lollobrigida qui ne fait pas du tout ses 86 ans, cette charmante inconnue qui ne gagne pas à le rester et quatre bunnies car on me dit que c'est bientôt Pâques alors l'un dans l'autre comme disait le prêtre intégriste directeur d'école privée et membre de la fraternité Saint-Pie X qui vient d'être arrêté pour viol et actes de barbarie, ça peut pas faire de mal tout ça.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Poursuivons par cette belle mécanique qui gagnerait à être mieux huilée, une Christy Turlington à tomber CAR JE VOUS RAPPELLE QU'ICI C'EST MON BLOG ET QUE JE FAIS CE QUE JE VEUX NON MAIS OH, et Nadine et Jacqueline. À vérifier. C'est peut-être Ludmilla et Gunilla. Ou Cindy et Melody.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Les amatrices (et amateurs) ne seront pas en reste avec cette sélection drastique de beaux mecs gaulés comme pas deux et c'est vous dire si je vous aime, public chéri, car les mecs, moi, personnellement, enfin voilà.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Bon, d'accord, je vous ai mis quelques images de moi au réveil en toute simplicité lors de mes petits étirements quotidiens. C'est ma gymnastique du matin. Hop, deltoïdes, hop, abdominaux, hop, pectoraux. Et encore, j'ai bouffé comme un chancre hier soir, je suis tout ballonné. C'est pourquoi j'ai appelé à la rescousse mes amis Marlon et Arnold et puis si ça vous plaît pas, voyez ça avec le pote à Olive un peu plus bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

... Vite, il est temps dans ce 201e bordel de passer à de l'art avec la sublimissime nouvelle série de mon ami (et artiste de la SHAG) Leon Steele qui vient d'inaugurer son tout nouveau site tout chaud tout beau que vous pouvez consulter eud' par ici en vous pâmant de son incommensurable talent pour les choses vivantes ou non : leonsteelephotographer.com

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Nous avons ensouite oune peu dé Francesco Hayez avec son "Samson et le lion" de 1842, Josef Albers avec "Variant / Adobe, Study for Four Central Warm Colors surrounded by 2 Blues" (c'est précis) vers 1948 (moins précis) et Monika Horcicova et "son œuvre Wheel of Life" réalisée en impression 3D et en polyurethane, car juste en impression 3D sans polyurethane, ça donne moins bien.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Jamais démodé et toujours aussi précis, Theo van Doesburg, "Composition III (Still Life)" de 1916, un peu d'Inges Idee avec "Zauberlehrling" de 2013, Leonard de Bouygues, non, de Eiffage, non, de Vinci pas de 2013 et Joan Miro pas non plus à priori de 2013 sauf s'il est sorti de sa tombe, sa palette à la main mais non, ça se saurait avec les média d'aujourd'hui.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Bon, c'est pas tout mais quand même, hein, bon, voyez ce que je veux dire (et mes apatrides acquiescent dans 27 langues différentes dans mon oreillette, je vous dis pas le bordel), oui, il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs que personne n'a tenté de m'acheter depuis bien longtemps er c'est dommage car ça m'arrangerait bien, là. Un Qatari dans la salle ? Même pas un Libyen ? Bon, passons.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201
C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Et c'est tout pour aujourd'hui dans ce bordel de la nouvelle ère (La Nouvelle Ère, bar tapas discothèque et éventuellement boite échangimsmte si affinités du + dans le -) mais n'oubliez pas avant de vous tirer comme des sagouins de vous abonner si ça vous chante (le chant reste à votre discrétion) et de liker à donf', de twitter je vous raconte pas comment mais si possible avec le hashtag #BordelDuVendredi et vous pouvez même mettre #BordelDuVendredi201 ou #BordelDuVendredipoireau, #BordelDuVendrediChristineBoutin'sGangBangByHornyBlackHomosWithoutCondoms ou #BordelDuVendrediChoucrouteGarnie ou #BordelDuVendrediOsvaldoArdiles, c'est comme vous voulez du moment que vous retweetez ce bordel autour de vous. Notez que vous pouvez aussi Linkediner ce bordel, ce qui n'est pas désagréable et également, vous avez la possibilité en bas de page de le Pinterester. Alors voyez. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel, sauf si vous êtes le Qatari rapport aux Messages et au gros chèque, auquel cas, vous êtes exempté. Dès la signature bien signée. Sur ce, bon vendredi, bon week-end où je vous invite à vous rendre sous un soleil radieux à la SHAG, meilleure galerie d'art de l'ouest parisien, qui sera ouverte samedi et dimanche pour la dernière semaine de l'expo Alban Lanore et Guillaume Seff que je vous recommande chaleureusement malgré la température quasi estivale. Le site de la galerie ici http://s-h-a-g.fr et la page Facebook pour tout savoir de l'ouverture de la terrasse et de la température du rosé https://www.facebook.com/GalerieSHAG.

C'est vendredi, c'est le Bordel #201

Vous êtes encore là ? Bon, d'accord, 200 bordels vous attendent rien qu'ici Le Bordel du Vendredi et au niveau des articles de la semaine que vous avez peut-être loupés et c'est pas grave, rattrapez-vous avec c-est-lundi-c-est-poesie.html grâce à Dan Fante et Roberto Moaiza et sa vision particulière du monde Disney dans walt-distroy et puis aussi aleksandar-naumceski-c-est-lui et les ahuuhuesques images du couple  Graves & Lipman dans graves-lipman ce qui est assez logique et c'est pas tout mais c'est qu'il est tard alors hé, ho, rideau.

commentaires

jules 18/04/2014 12:21

Caisse queue C queue ce bordel!
Y'a pas de bordel aujourd'hui!
BORDEL!

I'm fô ma zeDo

Bruno 11/04/2014 10:01

Aaaah, quel beau bordel une fois de plus ! C'est bon de finir la semaine avec autant de bonnes idées de choses à voir pendant le weekend. J'adore l'idée des grenades pour terroristes écologistes, et un grand bravo à celle ou celui qui s'est occupé de Lénine d'aussi belle manière.
Bon weekend à tous !

Haut de page