Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Monsieur Silvestre

par PA Gillet 1 Avril 2014, 09:26 Vite - de l'art !

... Vous ne connaissez probablement pas Israël Silvestre qui n'a jamais été commandant des fois que vous vous posiez la question et si vous vous la posez, la réponse est définitivement non. Israël Silvestre était le dessinateur et graveur officiel du roi Louis XIV, ce que je ne savais pas jusqu'à encore il y a pas longtemps mais que j'ai découvert après m'être penché (aye mes lombaires) sur cette magnifique gravure de 1660 (ou 1670, le doute demeure) de l'église de Boulogne, mon fief aimé.

Monsieur Silvestre

Bon, Israël était moins bon en orthographe qu'en dessin puisqu'il écrit "Boullongne". Mais sa principale qualité était sa plume qu'il développa sous l'égide de son oncle Israël Henriet, mauvais peintre mais excellent dessinateur puisqu'il était dessinateur du roi et ça, c'est pas rien. Israël (Silvestre) fut recueilli par Israël (Henriet) à la mort de ses parents (pas ceux d'Henriet, ceux de Silvestre) en 1631 alors qu'il n'était âgé de 10 ans (pas son oncle, lui). Très vite, il montra de réelles qualités dans le domaine des arts et apprit la technique de la gravure en taille douce. Avant ses 20 ans, il partit en Italie, pélerinage obligé pour tous les artistes de l'époque et en ramena de nombreuses vues. Jusqu'en 1659, il sillonna aussi la France et accumula dessins et gravures sublimes eud' partout. 

Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre

Revenant à Paris en 1660, il s'installe chez tonton rue de l'Arbre Sec et obtient le privilège d'imprimer et de vendre ses propres ouvrages, ce qui, à l'époque, n'était pas donné à tout le monde. En 1661, à la mort de son oncle, il hérite des planches, œuvres et collections de ce dernier, ce qui lui assure des revenus confortables. À l'époque, les graveurs étaient un peu les photographes de l'époque et certaines gravures étaient si populaires qu'elles étaient tirées des milliers de fois. Le jackpot.

Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre

En 1662, Israël est nommé dessinateur et graveur officiel du roi, il est logé au Louvre et Charles Lebrun (pas n'importe qui) le recommande à l'Académie Royale de peinture et de sculpture en 1670. L'étendue de son travail est immense : plus de mille pièces gravées et certainement autant de dessins, si ce n'est plus. Je demande confirmation à mes esclaves dans la cave. Oui, c'est au moins plus.

Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre

Délicatesse du trait, modernité de cadrage (l'utilisation régulière d'un premier plan pour soutenir l'arrière-plan), les œuvres d'Israël Silvestre sont magnifiques. Et puis j'adore les titres, en vieux françois : "Veue et perspectiue de-s-cloud aux enuirons duquel sont diuerses belles maisons a deux lieues de Paris" ou "Veue et perspective du palais du roy d'angleterre a londres qui s'apelle whitehall", ce qui prouve que London swingait déjà.

Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre
Monsieur Silvestre

Israël Silvestre s'éteint le 11 octobre 1691 au Louvre. Il laisse 5 enfants à qui il inculqua le goût des arts et des belles choses puisque ses deux fils Charles et Louis furent au service du roi et son quatrième fils (Louis aussi) fut peintre officiel du roi de Pologne. Une belle lignée, quoi. Toutes les informations de cet article son issus du site officiel d'Israël Silvestre, consultable ici israel.silvestre.fr qui regroupe nombre de ses œuvres alors je serai vous, j'irai mais comme je suis moi, j'y suis déjà allé ce qui ne m'empêchera pas d'y retourner.

commentaires

Claudeja 01/04/2014 11:51

Merci de partager avec nous !

Haut de page