Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #209

par PA Gillet 12 Juin 2014, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... Ouh là mais c'est pas faux et c'est fou ce que le temps passe vite avec une expo à organiser mais oui, tout à fait, absolument, c'est indéniable, nous sommes bien vendredi et pour la 209e fois, c'est tout de même pas mal le bordel. Car d'une, on est vendredi, c'est un fait établi et de deux, de la SNCF qui fait chier tout le monde aux taxis qui font chier tout le monde, de l'affaire Khadafi qui n'en finit plus au chikungunya qui revient par la bande, de l'Irak où ça repart de plus belle,  Belle, c'est un mot qu'on dirait inventé pour elle

quand elle danse et qu'elle met son corps à jour tel,

un oiseau qui étend ses ailes pour s'envoler

Alors je sens l'enfer s'ouvrir sous med pieds.)

 

Merde, je cite Garou. ca va pas du tout.

 

Vite, embrayons donc dans ce bordel fait de choses vues lors de la semaine, remisées par devers moi, retravaillées par une palanquée de Brésiliens (astucieusement kidnappés en leur faisant miroiter des places gratuites pour leur Mundial alors qu'au final, ils ne verront que ma cave, aha) et reversées ici dans un ordre aléatoire mais pas complètement pour constituer un Bordel qui commence là, maintenant avec ces exceptionnelles lunettes pour lire sans se niquer la nuque. Attention, je dis bien la nuque. Je sens quelques esprits coquins parmi vous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Enchainons derechef avec ce magnifique gant de Meret Oppenheim et ces intrigantes sculptures de métal par Junko Mori. Une tuerie, ce qui est normal pour une Mori. Qui vous salue. Et avé Cesar.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Poursuivons si vous le voulez bien (et sinon, allez ailleurs voir si j'y suis) avec cette très étonnante réalisation architecturale de Gerardo Ars à Boca del Rio (aaah Vanessa), quartier de Veracruz (aah Gary Cooper), au Mexique (aah Zapata).

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Ajoutons une soirée d'aliens à l'aise et tiens, en parlant de soirées, c'est à l'heure où je vous écris ces lignes que le Mundial brésilien va ouvrir ses portes. Et si l'amateur de football que je suis se régale d'avance, ce Mundial ne fait pas l'unanimité pour autant. C'est le moins qu'on puisse dire. Et montrer, sur les murs brésiliens principalement. Ailleurs, tout le monde s'en fout, globalement. À chacun sa zone de confort. Lors du mois à venir, celle de millions d'hommes se situera principalement dans un rayon proche du canapé et du frigo.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Et c'est à ce moment là du bordel qu'Anthony Bourdain, auteur de "Kitchen Confidential" que je n'ai absolument pas lu, décide de nous asséner nu caché derrière un os que “Your body is not a temple, it’s an amusement park. Enjoy the ride.”. Cher Anthony, ton body, peut-être mais le mien, c'est un peu comme ce blog, je fais ce que je veux avec. Comme de rajouter ensuite une bonne mitraillette Vickers sur un canasson et une Blondie Fairyisée.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Sur ce, je vous invite à passer aux gifs de la semaine car sinon, à quoi ça sert que mes petits Brésiliens se décarcassent depuis une semaine pour vous en trouver du fond de cette cave humide et froide ? Hein ? Alors.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Je vous rajoute un grand blanc dans une petite voiture, une fleur pré-emballée et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec le monsieur avec un drôle d'air ci-dessous. Un air vicié.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Passons à quelques donzelles choisies avec soin, délicatesse et bon goût. Du moins le mien. Après avoir suivi Lauren, Raquel, Eva et leurs copines, merci d'emprunter le chemin tracé rien que pour vous par cette dernière créature de la série qui, à la vue de sa démarche chaloupée, n'a pas dû dîner au Perrier.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Egalité des sexes quand tu nous tiens, voici une belle brochette de damoiseaux parce que je ne veux pas de problèmes avec mes lectrices ou mes lecteurs amateurs de lecteurs. Hnnng, tension, hnnng, extension.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Vite, passons à de l'art qui élève au moins l'esprit et c'est déjà ça avec cette sublime série photographique sur plusieurs années du sieur David Stephenson qui s'est tapé (dans l'ordre de ce blog) l'Alhambra de Grenade, le Val de Grâce, Capilla Condestable (la cathédrale de Burgos), le Duomo à Parme, la Sainte Trinité à Saltzbourg et - but de la Croatie ! excusez-moi, je regarde le match d'ouverture en même temps - le Salon des Ambassadeurs de l'Alcazar de Séville, Sint-Jan Nepomuk, à Zd'ar nad Sazavou ou un truc comme ça en République Tchèque - et but de Neymar ! ah non - et Sainte-Marie de l'Assomption à Sabbionetta et aussi, ne l'oublions pas, l'église Théatine à Munich.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Un peu de Gustave Doré "David terrassant Goliath" de 1866, "Lady at the Piano" par le fabuleux John Singer Sargent (1856–1925) et une palette mais avec l'accrochage, le match et l'écriture de ce bordel, j'ai pas eu le temps de chercher si c'était un artiste ou juste une palette. Une belle palette quoi qu'il en soit.

 

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Roulons vers ce vélo Harringesque et ces argh que c'est beau, ces sculptures délicates, sensibles et subtilement ciselées par l'inénarrable (ce serait trop long) Rembrandt Bugatti (1884 – 1916). Un nom, un prénom, un burin, un destin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

C'est pas tout mais ce serait-y pas pile l'heure des célèbres Messages à Caractères Informatifs ? Notez que ça m'arrangerait bien car ils sont tous là derrière le rideau, piaffant d'impatience alors si vous pouviez m'arranger le coup et me les prendre par lots, ce serait fort sympathique de votre part.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209
C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Et c'est tout pour aujourd"hui mais n'oubliez pas, Neymar, Oscar, Neymar ! ah non rien, désolé, n'oubliez pas de remercier l'auteur de ce blog et ses Brésiliens dans la cave qui se bouffent les sangs depuis le CSC de Marcelo à la 11e en partageant ce Bordel avec vos ami(e)s sur vos murs grâce à l'astucieux bouton Facebook ci-dessous, en twittant ce #BordelDuVendredi jusqu'à plus soif et notez (prenez un calepin, j'attends) que vous pouvez aussi le partager sur Pinterest, sur Google +, par mail et par courrier si vous l'imprimez et que vous l'envoyez avec un timbre sur l'enveloppe sinon, ça marche pas. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel, sinon, non. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine - but de Neymar ! Brasiu ! Coucoucou couroucoucou excusez-moi - prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #209

Retrouvez tous les Bordels du Vendredi depuis pfiouuuu longtemps tout de même, en cliquant sur ce petit lien Le Bordel du Vendredi. Et au niveau des articles de la semaine si vous n'êtes pas encore abonné(e), il  y a eu ceci the-ex-statesman.html et croyez bien que je le regrette et cela selfie-sous-influence.html et là c'est bel et bien fini.

 

 

Ah non, il me reste à vous inviter à l'ultime expo SHAG à Boulogne. C'est ce vendredi 13. Viendez tous et toutes me rejoindre pour un très beau bordel artistique en live avec les nouvelles œuvres de Gregory Kaoua et Akinao Saito. 26 rue Mahias, Boulogne, 19/23h. Info sur FB : facebook.com/GalerieSHAG Mot de passe : Non mais franchement, c'est quoi ce Bordel ?

C'est vendredi, c'est le Bordel #209

commentaires

sorita 13/06/2014 11:27

j'avais 15 ans en 77 et je me suis pété le cou. je suis resté 6 mois à l'hosto allongé sur le dos et sur un plan incliné (en traction : ils m'avaient vissé le crane, poulie, contrepoids) et ils m'ont filé ces putains de lunettes à prisme pour pouvoir lire. c'est impossible tellement que ça file le mal de mer. du coup Hervé (béni soit il) est venu avec un radio cassette, plein de tapes de punks et de ska, du shit. le soir j'écoutais blanc francard et lenoir sur france inter. j'ai jamais été aussi bien. (cette disgréssion pour signaler l'inutilité de ces putains de binocles)

CLIQUET 13/06/2014 00:16

Il faudrait prendre une conseillère féminine pour des photos d'hommes un peu plus subtiles, sinon top! comme d'hab. Ginette

Haut de page