Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #210

par PA Gillet 20 Juin 2014, 08:15 Le Bordel du Vendredi

... One again a fly, yes indeed, c'est à nouveau vendredi et inutile de vous dire que le bordel est bien présent eud' partout sur la planète et je ne vais pas vous faire la liste complète des preuves de ce bordel mondial sinon, on en a pour des heures. Alors pas de chichis, autant poursuivre le bordel ici avec une sélection d'images vues pendant la semaine, remisées par devers moi dans un petit dossier et reversées ici en ce vendredi avec par exemple, la souris la plus hype du moment que voici que voilà.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210

C'est pas tout mais comme nous sommes vendredi matin et que j'ai beaucoup de retard pour la diffusion de ce bordel, mieux vaut se sustenter les yeux et l'estomac avec les réalisations de Lee Samantha. Oui, comme la voiture dans Cours après moi Sheriff et la sorcière bien aimée avec son nez qui bouge tout seul.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Passons ensuite à ces étranges Rectangle Shoes par Maria Nina Vaclavek, un tatouage très physique et alors pour le sac Hannibal Lecter de la créatrice que j'ai pas noté, ben je ne l'ai pas noté.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Sinon, je peux aussi vous rajouter un Centurion sur un Segway et un peu de "Cinema anémique" de 1926, film expérimental Dadaiste et surréaliste par Marcel Duchamp mais vous n'êtes pas obligé de regarder, c'est un peu comme vous voulez.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Passons faire un tour par l'Opéra de Guangzou et profitons, enfin si on veut, hein, des mémoires de Pamela Des Barres qui en a vu, des barres et des bars et peut-être aussi des bars, soit rôti aux échalottes soit en pavé avec jus de coquillage aux carottes et oignons des Cévennes mais c'est en option (par ici http://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/5051). Et après, tous ensemble dans la cabane dans les arbres pour la sieste collective. Bonsoir, nous allons nous coucher.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Bon, d'accord, un Gif. Mais un bon. Un qui marque.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Saviez-vous que certaines chauve-souris nageaient aussi ? Ben ça, c'est fait, comme ça, vous n'aurez pas perdu votre vendredi. Sinon, envoyons nous en l'air par paire avant de filer en Maserati Ghibli SS Spider. Mais une 4.9. Attention.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Un petit tour et la Roja et l'Angleterre s'en vont de concert sous les yeux de cette magnifique présentatrice mexicaine répondant au doux nom pas franchement mexicain de Vanessa Huppenkothen, ce qui fait nettement plus nigérian comme patronyme. Enfin bon. Sinon, il reste Beverly Peele par Gilles Bensimon, Jane Russel et un heureux poteau, Lara Flynn Boyle maquillée comme une facture de Bygmalion et excusez-moi mais on m'appelle pour mettre de la crème et ça ne se refuse pas.

 

(pause crème, attendez 45 minutes).

 

(ou profitez des garçons).

 

(comme voulvoul').

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Si vous voulez bien me suivre par ici, c'est là que ça se passe. Où ? Entres les étoiles et la mer mais également un peu plus bas (scrollez).

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Vite, passons à de l'Art avec un grand A car avec un grand K, ça fait Krt et c'est moche alors qu'avec Dorr Bothwell (USA, 1902-2000) et son "Jour de Fête" de 1951, avec Elaine de Kooning, "Portrait of Fairfield Porter" de 1954 et avec Gertrude Glass Greene (1904-1956) "Construction Square" de 1936, l'Art, c'est beau.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Rajoutons Joseph Hart, Kasimir Maletvitch "Suprematiste painting" et Pierre Soulages, "Lithographie no. 14" de 1964 parce que pourquoi pas et puis ici, c'est encore un peu mon blog (tant qu'on ne vient pas me le racheter pour un million d'euros. Bon, je veux bien négocier à partir de 850 000 mais pas moins).

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Un sublime "Portrait d'A.I. Kuindzhi" de 1870 par Ivan Kramskoi et le travail quasi dérangeant tant il est fascinant de Li Wentao et nous allons pouvoir nous rendre vers la suite qui se trouve un peu plus bas, ce qui prouve que ça a beau être le Bordel, ça nécéssite un minimum d'organisation tout ça, tout de même.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Mention spéciale à Kim Dorland pour l'ensemble de ce qui est ci-dessous. Parce qu'au dessus, c'est pas elle. Vous suivez ?

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Et il est l'heure de passer aux mojitos, certes mais également aux Messages à Caractères Informatifs qui sont également vers un peu plus bas, subséquemment en rapport avec l'ordre vertical sus-nommé ci avant.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210
C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Et c'est tout pour aujourd'hui sauf si vous voulez remercier l'auteur de ce bordel en likant, twittant, linkedinant, Google+ant ce bordel dans tous les sens mais si et seulement si vous l'avez apprécié. Dans ce cas là et uniquement, n'hésitez pas à le partager avec des amis qui ne sont encore jamais venus au Bordel. Y'a de la place pour tout le monde. Et c'est gratuit. Bon vendredi, bon week-end (passez à la SHAG voir l'expo de Gregory Kaoua et Akinao Saito samedi ou dimanche 12/19h) et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #210

Retrouvez tous les bordels du vendredi eud' par ici Le Bordel du Vendredi mais avec une moyenne de 15 minutes par bordel, ça vous fera dans les 52 heures et des brouettes de lecture. Si vous n'êtes pas encore abonné(e) à ce blog (c'est tout en haut à droite), vous avez donc loupé les articles de la semaine avec la-coupe-du-monde-fifa-worldcup-2014-en-10-lignes et un résumé assez complet de l'ultime vernissage de la SHAG à Boulogne last-shag-a-boulbi et re la-coupe-du-monde-fifa-world-cup-2014-en-10-lignes et  des fois que vous ayez des amis dans l'immobilier ou Qataris lisez ceci a-la-recherche-de-la-nouvelle-shag et là, c'est fini pour aujourd'hui.

commentaires

Haut de page