Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #211

par PA Gillet 26 Juin 2014, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... Tel le chikungunya quand on revient des Caraïbes, la courante après un kebab douteux ou l'envie subite de devenir collectionneur quand on vient pour la première fois à la SHAG (s-h-a-g.fr), il est des choses auxquelles on ne peut décemment échapper. Oui, c'est indéniable, nous sommes à nouveau vendredi et à la lueur des événements de la semaine, on peut aisément penser que le bordel nous entoure de plus en plus en cercles concentriques et dans concentriques, il y a plein de choses. Car de Bygmalion dont les révélations poussent le bouchon un peu plus loin chaque jour à DSK qui traite la moitié des ministres socialistes de brêles, de Luis Suarez pas encore sorti du stade oral au chef du Cartel de Tijuana arrêté pendant qu'il fêtait la victoire du Mexique, du président du Mali qui s'offre un avion à 30 millions alors que son pays crie famine au pape François qui excommunie la mafia calabraise, du Nigeria à l'Ukraine, de l'Irak au Soudan, du Pakistan à l'Egypte, le bordel est bien là alors autant qu'il soit ici aussi un peu chez lui, comme vous, avec les pieds sur la table basse, comme vous,  et confortablement assis dans ce magnifique canapé à dix doigts, pas comme vous tous, vous ne tiendrez pas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Et avec ça ? Ben un peu de musique, mon colon. Je peux vous proposer la marche de la Légion Étrangère sur ce superbe tourne-disque qui est en fait une platine alors que toutes les platines ne sont pas forcément des tourne-disques, convenons-en si vous le voulez bien. Et je ne vous parle pas des mange-disques parcequ'on risquerait de s'embrouiller. Sinon, il y a cette figurine de Ben Laden, tirée à seulement 100 exemplaires par la CIA. Histoire amusante, l'Office Central au niveau de la Big Intelligence ricaine avait fait appel au papa de G.I Joe pour créer ces figurines de l'ennemi n°1 dont le vernis s'écaillait au bout de quelques jours pour laisser apparaître une face de démon maléfique pas gentil, limite Dark Maul en dessous. L'opération n'ayant pas été poursuivie, on peut penser que putain, y'en a qui ont des millions à dépenser avec des conneries, merde. Allez, on se calme avec des fleurs. Même si c'est périssable, ça fait plaisir.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Un Oréo un peu vague, la meilleure blague du Mondial et je me permets de vous ajouter un joli vase en terre cuite reprenant la forme d'un ketos, à ne pas confondre avec le kéké ou sa variante le kékosse qui n'est pas de la fin du 7eme siècle mais peut parfois être grec ou crètois ou italien comme le vase précédemment cité.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Non, ce ne sont pas des sculptures hyper chiadées en polyéritylène aggloméré de je sais pas quoi mais le travail photographique de Jeremy Floto et Cassandra Warner (de Floto+Warner Studio, ils se sont pas fait chier pour le nom) puisqu'il s'agit de leur série "Colourant" et pas d'un ris de veau aux noisettes et morilles. Je préfère préciser, la confusion était possible.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Allez, on s'étire, on fait craquer et plongeons tout de go tous et toutes ensembles vers de nouvelles aventures situées un peu plus bas, si tout se passe bien au niveau de la technique de ce bordel avec mes petits esclaves anglais, camerounais, ghanéens, italiens, portugais et espagnols. J'ai eu un lot en provenance du Brésil. Hop, dans la cave.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Poursuivons à travers cette construction iconoclaste de Thilo Frank au nord du Danemark, construction qui réagit au son de votre voix ou de vos pieds et fait des échos dingues ou un truc comme ça que bêtement, j'ai omis de noter. Bref, un beau bordel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Sur ce, ce ce ci hein, pas ce ce là, ne nous trompons pas de ce, passons aux gifs de David White. Mais pas que. Parce que bon, ici c'est mon blog et je fais ce que je veux, permettez-moi de vous le rappeler.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

D'autres gifs de qualité vous attendent plus bas et ne me remerciez pas, en plus je suis à la bourre dans l'écriture de ce bordel alors j'ai pas le temps mais sachez que ça me fait plaisir.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Et pour ceux là aussi, même topo. Grosso modo.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Oh, c'est bête, il me reste une sélection de jolies donzelles aperçues avec mes propres prunelles pendant la semaine et franchement, ce serait trop bête de gâcher. Toujours écouter Guy Roux qui, un jour, eut cette remarquable phrase que je vous demanderai de méditer quelques instants : "Une frappe cadrée est toujours dangeureuse". Merci qui ? Merci Guy.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Et puis, si ça ne vous plaît pas, voyez avec la dame en bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Quand à ce qui est du niveau de qualité des damoiseaux de la semaine, vous ne serez pas déçu(e)s avec un roc, un cap, une péninsule, ah non juste un Rock mais de qualité. Et un petit Cary en sus (sans aucun sous-entendu).

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Bon, le rock, Elvis, le pelvis, Memphis, c'est bien mais au fond, tout vient de là, tout vient du blues et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec le dernier monsieur ci-dessous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Juste un peu d'art cette semaine mais un sacré choc avec "Car Crash Studies" de Nicolai Howalt qui me fait penser qu'il faut que je vous dise que si vous n'avez jamais lu "Crash" de JG Ballard, foncez l'acheter direct car c'est un livre magistral mais après, je dis ça, je dis rien sauf ce que j'ai dit un peu avant.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Bon, ne tergiversons pas outre-mesure alors qu'il est l'heure des célèbres Messages à Caractères Informatifs que vous attendez toutes et tous, sauf peut-être un ou deux mais bon, on va pas mégoter pour si peu.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211
C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas de remercier les pauvres mundialistes dans la cave et l'auteur de ce bordel en vous abonnant à ce blog si ça vous tente, en partageant ce bordel avec au moins un ami ou une amie qui n'y est encore jamais allé(e) par le biais des superbes boutons Facebook, Twitter, Linkedin et Google+ qui sont aimablement mis à votre disposition ci-dessous. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce 211e Bordel du vendredi. Sinon, ne faites rien, freeze everybody shut the fuck up, pas bouger, la papatte, bon chien. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #211

Au niveau des articles de la semaine, alors on a eu une très belle idée nantaise dans vulgum-herba et puis aussi une histoire du coin dans benzo-moteur et également quelques preuves de la réincarnation dans croyez-vous et sinon, si vous voulez relire tous les Bordels du Vendredi, 1. Trouvez un bon fauteuil. 2. Hydratez-vous bien. 3. C'est par ici Le Bordel du Vendredi alors que par exemple, par là, il n'y a rien, un grand vide intersidéral puisqu'au niveau du bordel, c'est tout à fait fini.

commentaires

maurizio Reverdy 27/06/2014 18:22

Welle done ! "C'est vendredi, jour du poisson et des embouteillages" comme je disions lorsque je vivions Z'à Paris.

Haut de page