Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #223

par PA Gillet 23 Octobre 2014, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... Il semblerait, bien que le doute puisse être permis en toute bonne foi néanmoins, que nous soyons, à l'heure actuelle des choses et de nos connaissances, aux alentours de vendredi. On me le confirme à l'instant par dépèche AFP. Et il se pourrait, à la lueur des événements récents un peu partout autour de nous et dans le monde entier, que ce soit un petit peu le bordel. Alors aucune loi, z'entendez, aucune force, aucun service d'ordre ne pourrait empêcher qu'ici, dans le temple qui lui est consacré, ce ne soit pas un tout petit peu le bordel aussi comme dans la tête de Jimi Hendrix à cause du brouillard pourpre mais c'est une autre histoire que je vous narrerai un autre jour. Comme celle de Goaleo, la première plateforme sociale pour le monde du sport que je vous recommande d'aller visiter, vu que c'est une idée géniale et que c'est mon frère qui l'a créée et qu'il fait 2m03 alors je vous conseille d'y aller, de partager et d'en parler sinon, je lui file vos adresses. Longue vie à goaleo.com et bienvenue au bordel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Mais d'abord, veuillez vous installer confortablement car on en a pour un moment ensemble et ce serait idiot d'en profiter avec une fesse dans le vide. Non. Posez vous bien. Ici. Ou là. Voilà.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Saluons (courbette, effet de manche, majesté du geste) les sublimes réalisations de Pejac, street-artist espagnol (dit-on calle-artista ? Je me pose la question en mon for intérieur et en même temps sur cette page) à voir ici facebook/Pejac (les photos sont de Julian Santiago, ce qu'il fallait noter et je mettrai un 7, personnellement mais pas plus).

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Découvrons Unique, pistolet de poche (calibre 22 et 32 pour les curieux) produit de 1907 à 1915 par la Shattuck Arms Company et ça vous fera un truc à raconter dans les dîners, un second pistolet qui doit faire mal aussi, des capotes Pokémon type Chérie-viens-donc-voir-mon-évolution-de-plus-près et la magnifique typo d'Oonghyun Cho qui paraît-il, apprécie son Nesquick brûlant, ce qui permet à ses collègues de dire régulièremment "Cho, Cho ! Chaud cacao !". Au regard de la nullité de cette blague, je vous rappelle magré tout que je fais ce que je veux, même des blagues pourries car ici, c'est mon blog.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Poursuivons sur cette route incertaine qu'est le bordel et passons prestement par Paparoa avec le photographe Aaron Pryor qui n'a rien à voir avec Richard mais je me renseigne et je reviens vers vous en courant tel le pauvre type qui a raté le tramway de presque rien.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Attention, une image qui fait froid dans le dos et qui laisse songeur en même temps et c'est pas tous les jours que ça arrive : Eminem qui mange des M&M avec des Eminems. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Un peu de musique avec cette étonnante version de "Lady is a Tramp" que je vous laisse découvrir plus en avant, soit ci-dessous au niveau de la verticalité de la lecture de ce blog.

Arh, Werner Mantz, kolossale finesse, klein delikatessen, ser schön et tout ça et ne m'en demandez pas plus, j'ai fait espagnol première langue. Not good in Goëte.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Ils sautillent de joie inlassablement, ils sont gentils, ils sont contents, ils sont parfois étonnants, les gifs de la semaine sont là alors ce serait bien de voir à en profiter car c'est pas bien de gâcher comme disait Guy Roux qui disait pas que des conneries à Pascal Vahirua coincé sur son aile à bouffer la craie de la ligne de touche.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Allons nous geler les miches en Antarctique avec ces splendides images des deux expéditions de Robert Falcon Scott de 1900 à 1912, à une époque où le Guide du Routard et le GPS n'existaient pas. Ah oui, parmi ces images, un banjo géant s'est caché. Pas facile à trouver mais vous pouvez si vous voulez. Mais c'est pas obligé. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Pour la suite du Bordel, merci de bien vouloir passer par ici et de repasser par là et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec la dame ci-après plus bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Hop, flexion, cactus, extension et on y va.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Oui, allons donc vers les charmants damoiseaux de la semaine qui peuvent ravir au choix, des demoiselles ou d'autres damoiseaux, c'est selon, c'est comme vous voulez et surtout, c'est pas mes oignons.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Quant aux damoiselles, commençons de suite par la sublime Eartha. En kit.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Poursuivons par Lily Aldridge qui pique un peu, Lynda Carter qui pique beaucoup, Lucy Liu qui a somptueusement fêté ses 46 ans cette semaine, une double dose de Felicity Jones et une inconnue au sourire tout à fait absolument yarglaaa.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Vite de l'art avec une splendide "Marine sous la Lune" par Alfred Stevens, un "Zwartblauwzwart" de 1970 de Bram Bogart et une petite corbeille de fruits jolie jolie de Georges Braque pour faire passer le tout.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Un petit Klee des familles en pointillés et un peintre fantastique que je ne connaissais pas encore hier : Samuel Palmer "Conway Castle" et "Étude de vague". Gasp, si je puis me permettre. Allez, je peux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Jim Darling fait rien que copier à l'huile la belle série de hublots de France Bizot. France, bisou.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Et finissons nous en beauté avec Wilhelm Trübner (1851–1917) et son splendide "Dog with Plate of Sausages" de 1878.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Mais tout à fait, merci de me le rappeler : il est l'heure des célèbres Messages à Caractères Informatifs qui sont pas loin, tapis dans les bois, attendant le signal convenu (quand j'abaisserai de mon épaule le lourd jambon de porc noir de 10kg que je porte actuellement avec beaucoup de classe) pour déferler telles des idées nauséabondes dans un discours de Zemmour. Mais en nettement plus sympa. Les voici, les voilà.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223
C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas le guide avant de partir alors n'hésitez pas à partager ce Bordel par les biais habituels, soit les gros boutons ronds ci-dessous pour facebooker, twitter, google+er, pinterester et linkediner ce bordel dans tous les sens qu'on dirait un 14 juillet dans les Hauts-de-Seine tellement ça pète de partout. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel, sinon, c'est pas d'jeu. Vous pouvez aussi vous offrir ce bordel pour une somme qui ne regarde que vous ici leetchi/bordel-du-vendredi. Car si le Bordel est gratuit, comme la messe, y'a une petite coupelle qui passe à la fin, pour les bons offices, des fois que. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #223

Si vous n'êtes pas encore abonné(e)s à ce blog, il suffit de mettre votre adresse mail tout en haut à droite et de fait, vous avez peut-être loupé les articles de la semaine avec c-est-lundi-c-est-chinaski et merci-infiniment mardi et le splendide chambre-a-part mercredi et julien-spianti jeudi et là, creusez plus, c'est fini.

commentaires

Climax 25/10/2014 22:10

Merci pour ce site ;)

André Lomuscio 25/10/2014 15:11

Merci pour tout
Je ne m'en lasse pas
André

Dom 25/10/2014 00:52

L'inconnue au sourire ressemble beaucoup à Kristin Kreuk (Lana Lang dans "Smallville")

Haut de page