Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça vient de là, ça vient du blues

par PA Gillet 28 Octobre 2014, 10:13 À part ça

... Robert Crumb est un des mes auteurs de BD préférés pour son inimitable style mais également pour sa sensibilité toute particulière, son esprit rebelle et pour pas mal d'autres raisons que je ne citerai pas aujourd'hui car on est mardi et vous n'avez pas forcément le temps. Mais savez-vous d'où vient cette passion de Crumb pour le dessin et ce qui a forgé son coup de crayon ? Des pubs. Oui, de la publicité pour Paramount qui, à l'époque, ne faisait pas que des films mais était aussi présent dans le monde de la musique.  À partir de 1910 et jusqu'en 1935, les disques Paramount éditaient un catalogue de vieux jazz et de Delta Blues, le tout en 78 tours. Et ils faisaient de la publicité, entre autres, dans le journal The Chicago Defender.

Ça vient de là, ça vient du blues

Malheureusement, le nom des dessinateurs de ces fantastiques publicités n'est pas parvenu jusqu'à nous. On suppose que ce sont deux artistes d'une agence de Madison. Mais quand on connaît le travail de Robert Crumb, on voit instantanément qu'il y a puisé toute son inspiration. Personnages, graphisme, lettrage, titres partie prenante du visuel, on pourrait croire que c'est Robert Crumb qui les a dessinés mais on vous dit que non puisque Paramount Records a fermé en 35 et Crumb est né en 43.

Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues

Blind Lemon Jefferson, Ma Rainey, Blind Blake, Ramblin' Thomas, Charley Patton, merci d'avoir inspiré à votre manière Robert Crumb qui vous l'a bien rendu. Tiens, pour le plaisir, chante-nous un petit truc, dear Blind Lemon. Fais-nous gémir ce serpent noir.

Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues
Ça vient de là, ça vient du blues

commentaires

Haut de page