Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #230

par PA Gillet 12 Décembre 2014, 00:00 Le Bordel du Vendredi

Sanibonani nonke futhi wamukelekile esihogweni Friday ! Esiyikho us, khululeka, konke kuhamba kahle, enfin tout ceci pour vous dire que j'ai pu mettre la main sur une botte d'esclaves zoulous pour les vacances à bas prix alors akekho futhi ezimbili ou plutôt ni une, ni deux, je les ai mis au boulot direct dans la cave car entre Guillaume Peltier, quel adorable jeune homme bien comme il faut, qui a été placé en garde à vue à Charlélie Couture qui a enfin retrouvé ses ailes (ah non, on me dit que c'est Serge Lazarevic, le dernier otage français), de la CIA qui reconnaît avoir torturé, non mais franchement où va le monde à Marine Le Pen qui ne serait pas contre une petite séance non plus, le poids de la tradition familiale, certainement, de l'attentat à Kaboul à la reconnaissance de la Palestine, de la Belgique où ce fermier de Zillebeke a enfin obtenu son permis de conduire à la 70e tentative à Hong Kong, la Cisjordanie, l'Ukraine, la Lybie et j'en oublie, le bordel n'est pas près de s'arrêter de tourner eud' partout dans le monde et ici aussi avec une sélection drastique d'images vues dans la semaine, remisées par devers moi et les zoulous et reversées ici sur Après La Pub avec quelques mots choisis pour démarrer sur les chapeaux de roue avec Noël avant Noël pour les amateurs de John Bonham, de Keith Moon et d'échappements pétaradants, ce qui n'est pas encore interdit jusqu'ici. déjà qu'on veut nous enlever les feux de cheminée. Oh hé.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Comme aimait à le dire Sid Vicious, poursuivons dans la même veine avec ce splendide frigo Marshall. Un ampli bien rempli qui ne va peut-être pas jusqu'à 11 mais qui a d'autres qualités, comme le fait d'être disponible au niveau de par là icecoolgadgets/marshall-fridge/ et si vous êtes plus quatre garçons dans l'avant, c'est possible aussi de vous contenter grâce à ce magnifique vibromasseur pour vous masser la nuque. J'ai dit la nuque.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Si vous êtes tenté(e)s par cette table à découper et ce combo tente-combi, faites comme moi quand je ne sais pas. Ouvrez une page sur Google Images dans Chrome, prenez l'image de la choisie et droppez la dedans, vous trouverez certainement tout ce qu'il faut et puis démerdez-vous, bordel. Je ne vais pas non plus tout vous hacher. Euh non, mâcher.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Bon, ok, je vais faire un effort pour ce magnifique sac cuir plein peau du front de Seine en testicules de zébu véritable qui est disponible sur Etsy ici etsy.com/natural-leather-tote. Mais pour cette admirable idée qui mériterait un Nobel, la poche à pizza et pour ce jeu de 1965 issu de la série des Monstres, concurrents direct de la famille Addams et pour ce Dark Vador samoraïsé, suivez le même conseil que ci-dessus.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Car oui, il faut bien penser au petit Jésus, au sapin, aux cadeaux, aux fêtes et justement ci-dessous, y'a tout ce qu'il faut, outils et matériaux et pourtant on n'est pas chez Casto.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Du sapin au bois, il n'y a qu'une tronçonneuse et quelques rabots et autres couteaux que Paul Kaptein maîtrise quand même vachtement classieusement bien , voire à la perfection et au masculin tel un Gillette lignicole.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Si ce travail, hum, hum, hum, ne vous laisse pas de bois, c'est par ici pour en voir plus : www.paulkaptein.com. Quand même, ça envoie un petit peu.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Et puis de toute façon, vous connaissez la sentence au cas où ça ne vous plairait pas : voyez avec le monsieur ci-dessous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Accrochez-vous, la suite du bordel arrive avec Alice Cooper encerclé, Piccadilly Circus en 1939 par un certain Barratts parce que bordel, je fais ce que je veux ici, c'est mon blog et une héroine nippone d'origine inconnue autre que nippone pas connue.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Mais passons si vous le voulez bien à ces quelques gifs de la semaine au niveau de ci-dessous principalement car si vous regardez d'un coup derrière vous, ils n'y seront pas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Et puis si ça ne vous plaît pas non plus, voyez avec le monsieur avec le sabre ou quelques uns des damoiseaux de la semaine, sélectionnés tout autant pour leur Q.I que pour leur plastique avantageuse, quoique vous ne profiterez que d'une seule de ces qualités.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Mais les damoiselles arrivent avec la délicieuse Dianne Thorne qui tourne les têtes et, non Claudia, on avait dit pas deux semaines de suite. Non ! Non, n... bon d'accord. Mais c'est bien parce que c'est toi, Claudia. Non arrête de m'appeler ton salami des Abbruzes, je fonds.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Ah parce qu'en plus, tu veux chanter ? C'est la totale? Bon ben, vas-y.

Un rappel ? Non mais là, ça commence à faire beauc... oui, dans ta loge, oui d'accord, oui amore, mesdames et messieurs : Claudia Cardinale dans "Sun, i love you".

Bon, c'est pas tout mais où on va maintenant ? Tiens, essayons par ici.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Nous passons désormais dans l'aile sud du bordel, dévolue à l'art sous toutes ses formes les plus brillantes avec cette semaine un salon dédié à  Alfred Sisley, " L’Amarre, effet de neige près de St-Cloud" de 1879 et de toute beauté, Childe Hassam en 1904 avec "Sand Springs Butte" et une magnifique "Nature Morte avec chaise et cruche" de Floris Jespers en 1938.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Dans la salle suivante, vous pouvez admirer "Straße mit Eisenbahnbrücke 13" de Konrad Knebel, "Bucher 33" d'Elsbeth Heddenhausen et "Le Bruit de la Chute" de Pierre Alechinsky vers 1974-75, enfin dans ces eaux là.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Prenons "La Route" avec Nicolas de Staël, suivons ces "Trois Femmes" de Fernand Léger et posons-nous deux minutes pour nous délecter de la qualité des "Kompositions" des annés 1960 à 70 de Paul Gadegaard.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Il est temps de passer aux célèbres Imiyalezo ezifundisayo en zoulou dans le texte, soit les Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui n'attendent que vous pour se diffuser eud' partout et avoir eux aussi leur quart d'heure de célébrité comme Andy Warhol ne l'a jamais dit.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230
C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Et c'est tout pour cette semaine dans ce 230e Bordel que vous ne manquerez pas de partager et de liker et de tweeter et de pinterester et tout ça grâce aux boutons à votre disposition tout en haut de ce blog. Vous pouvez aussi partager ce bordel avec des amis par mail, par Pony Express ou par Cibi si vous avez ça. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel. Sauf si vous êtes déjà abonné auquel cas, lâchez un petit like ou un commentaire pour faire coucou. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #230

Pour les pas abonnés (Bouuuuh ! Rhoo, taisez-vous les Zoulous !), vous avez manqué sur Après La Pub cette semaine l'hommage au grand Garry Winogrand à vite aller voir d'urgence tout de suite après le bordel sur gare-au-garry.html et quelques grammes de poésie dans madrigal-triste et le retour de la revanche du retour du sherif Shark Ozzie au secours de son vieil ami Pat Balcony, maire de Levalloy, dans silver-sin-city et du talent en ligne avec carvalho-au-travail et sinon, pour suivre Après La Pub et votre serviteur sur Twitter c'est par ici https://twitter.com/ApresLaPub alors que sur Facebook c'est par là facebook.apreslapub et qu'on pourrait continuer des heures comme ça mais non, pas là puisque c'est fini.

commentaires

alericheusa 12/12/2014 05:01

Wow! that was a good one!!

bazirus 12/12/2014 00:50

La Nippone inconue je l'ai reconnu ;)) c'est la méchante FURIA dans San Ku Kai !!

Haut de page