Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #235

par PA Gillet 23 Janvier 2015, 00:00 Le Bordel du Vendredi

Oui, chers tous et chères toutes, nous sommes bien vendredi et c'est un chouya le bordel, ce qui explique le retard du bordel du jour pour cause de charrette hier soir sur un free mais bon, je ne vais pas vous raconter toute ma vie. Nous sommes vendredi et le bordel est bien là cette semaine, comme la précédente alors il n'avait aucune raison de ne pas se trouver ici aussi dans sa maison. Alors si vous le voulez bien (sinon, c'est la porte mais merci de laisser au moins les gonds), permettez-moi de vous proposer de démarrer avec cette superbe série de collages collants déconnants du collectif Brest Brest Brest que voici que voilà et leur est site eud' par ici : brestbrestbrest.fr (le reste est à l'avenant - L'Avenant, bar-tabac-poissonnerie, 157 rue Serge Le Dizet, 22800 Cloarec et merci Tita pour ce lien).

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Poursuivons tous ensemble, tous ensemble hey, hey, avec style et classe dans cette superbe Mercedes-Benz C111 de 1969, on se serrera un peu, chaussons ces bottes de sept lieues new look, admirons ces sets de table du studio de design japonais A.P.Works et pour changer un peu des têtes de nœud de ces derniers jours, faites-vous un nœud autour de la tête.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Ajoutons ci-bas un frigo en Solo pour ranger vos bières des étoiles, un étui à cigarettes réalisé par Karl Fabergé lui-même des ses blanches mains russo-franco-danoises, ce renne qui jadis faillit faire vaciller un Bush et comme vous m'êtes franchement assez sympathiques toutes et tous aujourd'hui, je vous rajoute une panthère beige pour la digestion et un sushi saoul qui en chie à vélo pour rentrer chez lui voir sa chérie sushi qui s'appelle Susie mais qu'il appelle parfois "chou".

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Enchainons sur la suite en deuche s'il vous plaît, admirons ce tatouage de toute beauté qui pourrait donner des idées à certains dans mon entourage, reposons-nous dans ce pick-up pas piqué des vers et si vous voulez bien poursuivre, c'est par ici.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Ah, qu'il est bon de rire enfin un peu à nouveau. Mais ne mégotons pas et suivons ces superbes amazones avec des culottes, des bottes et un cuir noir avec un aigle sur le dos, ne négligeons pas une petite gourmandise et on taille la quoi déjà ? Ah oui, la route.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

À ce stade du bordel, j'estime essentiel, de mon devoir, c'est important, de soutenir avec force, vigueur et légères trépidations de la main droite la pauvre Mia Khalifa, menacée de mort par les intégristes de tous poils pour être à la fois musulmane et actrice de films de boules et autant ici, c'est mon blog et je fais ce que je veux, autant c'est son corps et elle en fait un peu ce qu'elle veut aussi, les gars. En tout cas, ça fera déjà une vierge de moins pour là-haut.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Malgré de maigres pérégrinations sur le net cette semaine dû au fait qu'il faut bien bouffer et que la création publicitaire ne se limite pas à 9h-18h, je suis tombé sur Raquel qui m'a donné de ses nouvelles. Et Raquel, eh ben je peux vous dire qu'elle fait du bien après ces terribles moments, cette bêtise infinie. Raquel, elle devrait être remboursée par la Sécu. Bref, roulements de tambours, trompettes, cymbales : Raquel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Et Sofia. Allez, ho, soyons pas chiches.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Et Elle, tiens. Non, ne vous méprenez pas, je ne vous ai pas incité à tenir Elle, ce n'était pas de l'impératif. Oh lui, eh. Enfin elle. Enfin Elle.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Parfois il est bon de changer de point de vue. C'est important d'avoir de nouvelles perspectives dans la vie.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Mais il en faut pour tous les goûts et les couleurs alors donc, bon, voilà.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec les deux ci-dessous.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Allez vite, passons à un peu d'art avec Jules Dalou, "La Fraternité des peuples" et si c'est ça fraterniser, je pars voir la Vénus de Milo qui n'est pas qu'à Manara.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Saupoudrons ce bordel d'une pincée d'Henri Matisse et de Jean Arp.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Admirons le travail de couleurs de ce sublime "Conspiration" de 1955 par Luc Peire, artiste belge une fois et comme il n'y en a pas deux comme lui, saluons Calder. Avé Calder, ceux qui vont continuer à dessiner te saluent.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Oui, ils vous ont manqué, oui, ils sont ici, oui, lâchez les chevaux et les Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui n'attendent que vous et comme vous êtes là, on ne va pas tourner autour du pot ni tortiller du cul, les voici.

C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235
C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Et c'est tout pour aujourd'hui mais avant de partir, n'oubliez pas de bien vous couvrir rapport au fait qu'on se caille les meules et n'hésitez pas à partager ce bordel avec des amis, des ennemis, des juifs, des musulmans, des athées, des adeptes de la secte Moon, bref, avec qui vous voulez par le biais des boutons situés tout en haut de cette page. Vous pouvez aussi vous abonner si vous voulez. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel. Sinon, non, on est pas là pour s'emmerder et faudrait voir à pas prendre les enfants de personne pour des canards sauvages. En vous remerciant, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #235

Pour retrouver les 234 bordels précédents, vous pouvez tenter la grande bibliothèque d'Alexandrie, les bas-fonds de Djakarta ou le siège de l'UMP mais le plus simple, c'est quand même de vous rendre ici : le bordel du vendredi

commentaires

Franck 10/02/2015 16:19

"Have a heart that never hardens, a temper that never TIRES, and a touch that never hurts."

Ike Gami 24/01/2015 13:23

Pour bien commencer la journée et pour durer plus longtemps je recommande PAG

https://www.paguk.com/

Haut de page