Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #245

par PA Gillet 9 Avril 2015, 23:00 Le Bordel du Vendredi

 

(NDLA : Générique limite anxiogène, mine éplorée de Roger Gicquel)

 

... 245e semaine de détention pour le Bordel du Vendredi. 245. Plus que Kaufman (sans Broad), Carton (jaune ou rouge, au choix) Fontaine (Marcel Fontaine, hein, pas Laurent, après y'a Pascal Bataille qui arrive et euh, non) et Bettancourt réunis (Ingrid, pas Lilliane). 245 semaines quasi consécutives (sauf omission) que le bordel sévit ici en sa maison, que dis-je, en son temple avec une sélection d'images vues dans la semaine, remisées tout seul par devers moi depuis que je n'ai plus d'esclaves dans la cave pour m'aider et reversées ici pour votre plus grand plaisir ou votre moyen ou même votre petit plaisir, c'est comme vous voulez. Alors autant bien vous caler car ce bordel ne dérogera pas à la règle qui dit en substance qu'on ne sait jamais ce qu'on va y trouver (déjà que moi, j'ai du mal à savoir) et que vaut mieux être bien installé(e) et le ventre plein rempli et pour ce faire, voici un gâteau, si, si, à vous partager et des donuts en saucisses en cas de petit creux supplémentaire, sait-on jamais. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Commençons si vous le voulez bien, non parce que si vous ne voulez pas que je commence, ça va être difficile de poursuivre, voyez, par ces fabuleuses recommandations d'un vendeur local d'un genre de Darty local de quelque part dans le monde. Comme disait Serge July à Chrissine, "Ch'crois qu'c'est clair".

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Par contre, aucune indication quand à l'utilisation du photocopieur. Et soudain, c'est le drame. Ceci dit, tout le monde ne sait pas toujours comment faire cuire des pâtes. J'ai un grand-oncle charentais qui, une fois que sa femme l'a enfin lâché pour l'été, est obligé de se débrouiller tout seul pour se faire à manger. Hé ben, il fait cuire ses lasagnes dans de l'eau bouillante. "Ben oui, ce sont des pâtes", répond-il. Evidemment. Logique imparable. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Bim, souvenir, souvenir. Je l'avais totalement oubliée mais cette pâte rose malléable m'a fait le coup de la madeleine quand je suis tombé dessus. Le Silly Putty ou Mastic Idiot est un polymère à base de silicone inventé par un ingénieur chez General Electrics, James Wright, en mélangeant de l'huile de silicone avec de l'acide borique (très efficace aussi contre les odeurs de pied, paraît-il) alors qu'il cherchait un substitut au caoutchouc. Et wala.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Alors cette semaine, j'ai décidé de porter une attention toute particulière aux gifs alors je vous demanderai d'y porter une attention toute particulière aussi parce que non, bon, quand même. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Sinon, allons admirer tous ensemble cette imposante centrale solaire qui doit être en Russie mais comme sur nikolapic.livejournal.com c'est un peu tout en cyrillique, ça fait pas beaucoup avancer le schmilblick.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Ajoutons un peu de Buck Rogers, bidibidibidi, de Steve dégoulinant et de Robert au regard pénétrant (tel le groupé au rugby).

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Je suis tombé dans la semaine mais ça va, c'était bien rembourré sur Jane Mansfield cuvée 64 et d'autres donzelles de qualité telle la sublimissimissimissime Tatjana Patitz par Herb Ritts dans Vogue UK d'avril 89 pour les pignoleurs et Tatjana, ça ne se refuse pas. Mais aussi une Lynda à lunettes et déjà, Lynda, rhaaa mais à lunettes, rhaaa glups, et puis Kelly LeBrock parce que bon, Weird Science et Marilyn qui peine à faire rentrer tout ce qu'il faut où il faut et si quelqu'un pouvait venir l'aider, ce serait très appréciable, merci.  

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Et puis tout de go, je vous rajoute la plus grande famille de New York en 1926 (15 enfants), Ray Sugar Robinson et sa Cadillac rose en 1950 devant le Sugar Ray's, son bar, donc, Chet Baker en 1956, une iranienne des 60's, une boulette froissée de qualité et puis si ça ne vous plaît pas, voyez tout ça avec la mère supérieure.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Vite, passons à un peu d'art avec Alan Rath "Big Electric Eyes" de 2015, Bill Brandt "Nude legs" de 1951 et un "Iceberg flottant" de Frederick Church de 1859 précisément, je me souviens c'était un 25 novembre, sur la côte décharnée, la brise encore exquise se mua vite en... mais poursuivons.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Les gens du blog, Gregory Halili, "Memento VII" de 2014), René Gruau "Femme en rouge" non daté mais c'est pas d'hier et les splendides œuvres de Katja Strunz "PULP PAPER II" et “UNFOLDING PROCESS IV”, tous deux de 2013 je me souviens c'était un... stop. Gregory, René, Katja, les gens du blog.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Gerhard Richter et 1, 2 portraits par Mario Zanaria. Une date ? Je me souviens, c'ét... Zip it.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Mais il est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de la semaine car ici, on n'est pas du genre à vous refiler des Messages à Caractères Informatifs pas frais, limite frelatés de la veille ou pire encore. Non, ici la qualité est reine et uh uh, le client est roi. Normal dans un bordel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245
C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas de vous abonner tout en haut si ça vous chante et de partager ce bordel avec les boutons Facebook, Twitter, Linkedin, Google+ et j'en oublie car n'oubliez pas, un bordel partagé, c'est un bordel gratuit la semaine prochaine. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel. Sinon, non, nein, no, ni, ni, NI NI NI NI excusez-moi, enfin, faites comme vous voulez. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #245

Pour celles ou ceux qui ne viennent ici que le vendredi, n'oubliez pas qu'il se passe des choses les autres jours de la semaine comme mardi avec de-l-art-de-grand-mere et un hommage à un illustre disparu dans respect-a-roscoe et un touche-à-tout de génie dans c-est-jeudi-c-est-arty et que tous les bordels du vendredi depuis la naissance du vendredi alors c'est vous dire sont ici le bordel du vendredi et que sinon, là, c'est fini.

commentaires

vdb 10/04/2015 18:41

blog sympa je regrette simplement que aucun gif ne soit crédité. quand on sait le temps que cela représente à faire, c'est un peu light. n'hésitez pas à visiter les Tumblr de "un gif dans ta gueule" "gameraboy" et consorts

david 10/04/2015 12:20

Silly Putty, Twicky et la Créature formidable, je suis comblé

Haut de page