Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #252

par PA Gillet 28 Mai 2015, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... One again a fly it iz incredibeul but trou, nous sommes bien vendredi. Et en ouvrant les yeux un peu autour de nous, on peut considérer que des quatre coins du globe pourtant pas carré qui nous accueille, c'est un chouya le bordel de partout. Alors pourquoi pas ici avec une sélection d'images vues dans la semaine amputée, certes mais semaine tout de même, images remisées par devers moi et reversées ici quasi nature avec juste sel-poivre et un filet d'huile d'olive pour constituer un bordel digne de ce nom, nom de nom. Alors autant commencer dans la délicatesse et la gaîté avec le magnifique travail de découpage de Paolo Giardi qui en plus, a un site ce qui est bien pratique pour en voir plus en cliquant sur le lien eud' par ici : paologiardi.com

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Poursuivons avec quelques lieux inaccessibles, insondables, intrigants, maléfiques (ajoutez les adjectifs que vous voulez, ce bordel est interactif).

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Ajoutons le couple mythique (Meetic ?) de la couverture de l'album de Woodstock qui est donc toujours ensemble 46 ans après, une bonne bière pour étancher votre soif de connaissance, un œuf neuf car je fais un peu ce que je veux ici, c'est mon blog, un doublé de qualité de Charlotte Perriand et une Honda Kiss. Oui, ça a existé. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Quelques rockstars par ci par là avec leurs maman-papa dans des intérieurs délicieusement d'une époque révolue avec par ordre d'apparition, les Jackson tout plein, David et Floyd Crosby (Bing est excusé, il a des problèmes avec la justice), Eric Clapton au mieux de sa forme avec sa grand-mère Rose Clapp, Elton, Stella et Fred le beau-papa, Frank, Francis et Rosemary Zappa et Joe et Marjorie Cocker avec LOF et pédigrée certifié.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Sinon, j'ai un Charlton qui se beurre la cahuète, un Vulcain nazi (très rare), un Sammy et Davis et Junior en sus, un Marty eh Marty, par ici, Feldman et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec le monsieur à Stetson ci-bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Ajoutons une splendide moto électrique à voir et découvrir sur meijsmotorman.com, une pub de 78 pour une petite marque qui va décoller (rapport aux ailes des anges et tout ça), mon gâteau d'anniversaire de l'année prochaine, une Gene attentif ensemble avec des chiards ravis, la Shark Week dans l'immeuble de Discovery Channel et un peu de Pez pour l'haleine parce que parfois, je n'ose vous le dire mais bon, ça vous arrive de refouler de l'autre côté de l'écran.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Si vous voulez bien patienter un instant dans la salle d'attente ci-jointe mais attention au chien et sans transition passons à un faux Adam sans ses fourmis, Emma Peel sans ses cuissardes, un téléphone rouge sans touches, une beauté jaune sans pareil, de l'Arménien chamarré et non ! pas pas là, malheureux, vous allez vous occire !

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Ouf, vous êtes toutes et tous là alors passons aux gifs de la semaine sinon ils seront périmés et désormais, c'est interdit de jeter.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Passons à quelques donzelle avec Elisabeth Montgomery sans magie mais avec poils, Meryl Streep en 1978, Michelle Pfeiffer en 1980 et la délicieuse Hannah Ferguson là, récemment qui donne envie d'ahaner, toute Hannah qu'elle soit. C'est de bon aloi (dix francs dans le nourrain).

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Hannah a juste un seul problème mais un gros. Dès qu'elle lâche son tee-shirt, elle a toujours un bras qui remonte. Toute le temps. C'est contrariant. Parfois même, si elle ne se concentre pas assez, le deuxième monte aussi ! Un mystère sur lequel la science va devoir se pencher car ça ne peut plus durer. Allez Hannah, on est avec toi.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Mais faisons vite, c'est pas tout, y'a Eddie Van Halen qui attend alors pressons-nous, allons, au trot, hardi ho, fouette cocher.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Passons à un peu d'art avec "Charles the First" par Jean-Michel Basquiat, un magnifique tableau de Gérard Grandval de 1972 et "Rojo-Azul-Naranja" de Gunther Gerzso (Mexicain, 1915-2000) en 1970.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Et terminons-nous bien comme il faut avec Pieter Ouborg (Hollandais, 1893-1956) et un splendide "Composition" vers 1946-50, un chouya de Raoul Dufy "Le vieux port de Marseille" en 1919 et une aaaarghissime "Composition" de Theo Wolvecamp (Hollandais 1925-1992) de 1968.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Mais passons enfin aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de cette semaine car ceux de la semaine dernière sont déjà partis et ceux de la semaine prochaine, ouh là, faut pas pousser non plus.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252
C'est vendredi, c'est le Bordel #252

Et c'est tout pour auourd'hui mais n'oubliez pas de vous abonner et de partager ce bordel sur Facebook, Twitter, Google+, Linkedin et autres par le biais des boutons prévus à cet effet. Mais ne faites ceci que si et seulement si vous avez apprécié ce bordel sauf si vous avez une bonne raison qui vous appartient et qui ne tient qu'à vous auquel cas, bon, ok, ça ira pour cette fois. Bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #252

commentaires

Gas 31/05/2015 10:06

Toujours super!
Vite vendredi prochain

Jules 29/05/2015 11:41

j'adôôôôre

Haut de page