Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hilla, Hilla.

Ce petit supplément d'âme, cet indéfinissable charme, elle l'avait, Hilla. Hilla Becher, grande prêtresse de la photographie allemande, professeure émérite de p'tits jeunes artistes qui n'en veulent comme Thomas Struth, Andreas Gurski, Thomas Ruff, Candida Höffer, s'en est allée hier. Ses célèbres "typologies" crées avec Bernd, son mari, leur quête systématique d'archéologie industrielle, la rigueur de leur travail ont contribué pour beaucoup à la photographie contemporaine. Qu'elle en soit ici remerciée, même si là où elle est désormais, ça lui fait une belle jambe. Et d'une.

Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.
Hilla, Hilla.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruno 14/10/2015 17:08

Je recommande au sujet de tous les noms cités une émission d'Arte qui s'appelle je crois simplement Photo dans laquelle le narrateur décrypte de façon très claire le boulot du couple et de leurs "enfants". Moi qui trouvait ça chiant, leurs usines vides, j'ai appris à les lire autrement, à les comprendre, donc à les apprécier.

Christophe Delaplanche 14/10/2015 16:55

Elle ressemble à ses photos