Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le bordel #281

par PA Gillet 4 Mars 2016, 00:00 Le Bordel du Vendredi

Un peu de musique pour ce bordel. Démarrez la vidéo et attaquez le bordel. Vous avez deux fois 16 minutes avec "Silly Sally" et "Baby Night" issus de l'album Just a poke de Sweet Smoke. Ça devrait aller.

... Oui, je sais, pas de bordel la semaine dernière et des centaines de lettres et de mails d'insultes anonymes à la syntaxe approximative type "Mais où c'est qu'il est mon bordel ?" ou "Rendé nou lou bordelou" mais que voulez-vous, quelques jours de repos à Porto, ça ne se refuse pas et j'avais d'autres priorités que de passer des heures sur l'ordinateur à mettre de côté des images sympathiques pour tenter d'éclairer votre pré-week-end. Oui, ici aussi, de l'autre côté du bordel, on a une vie, voyez-vous. Mais faisons fi du passé pour notre intéresser à ce bordel du jour, concocté lors de la semaine avec des images vues ici et là, remisées par devers moi et reversées ici pour votre bon vouloir si le mien a validé avant. Et une fois n'est pas coutume, démarrons par de l'art, du beau, du frais, du vrai avec les collages délicats de Naomi Vena à découvrir plus en avant sur son Tumblr ici naomiworks.tumblr.com

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Intéressons-nous désormais au joli coup de crayon de Marianne Collins qui n'est pas manchotte, bien que ce ne soit pas forcément une tare pour dessiner ou même pour jouer de la batterie comme Rick Allen de Def Leppard. À découvrir ici, pas Rick Allen, mais mariannecollins.com

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Poursuivons avec Ishibashi Yui, oui, lui-même que vous pouvez mieux découvrir sur theartocracy.com/natural-symbiosis-ishibashi-yui et le travail délicat et généreux de Frédéric Glorieux à voir itou sur sa page Flickr sise eud' par ici : flickr.com/photos/chieute

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Ajoutons un peu de Peter Kalkhof (1933 – 2014) avec "Cosmic Scatter II (Colour and Space)" de 1983, une beauté nordique d'Emil Nolde "Red and yellow cloud" dans les années 30 et "Spring Awakening" par Ferdinand Preiss à peu près au même moment mais pas forcément au même endroit.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Et si vous craquez pour ces adorables petits pin's en bois, 1. je ne veux pas le savoir, c'est votre problème, chacun ses obsessions et 2. c'est disponible sur etsy.com/shop/TelesticDesign 

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Et si vous craquez sur ce Batman et ce Robin en fer blanc des années 60 édités au Japon, ben démerdez-vous pour les trouver, ça va, y'a pas marqué "Service des réclamations" sur mon front. Et c'est heureux. Amen (et Force bleue, verte, jaune, orange et rouge en sus).

© Soasig Chamaillard
© Soasig Chamaillard
© Soasig Chamaillard
© Soasig Chamaillard
© Soasig Chamaillard

© Soasig Chamaillard

Enchainons avec deux exemples superbes d'ambulance Cadillac Superior de 1966, une Chevrolet MonteCarlo 71 marron glacé de toute beauté si ça vous tente et je vous ajoute deux motards au débotté car vieux motard que jamais, ne l'oublions pas.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Ajoutons à ma gauche, pesant 107 kilos, short en acier mélaminé, Iron Man vintage style et à ma droite, 98 kilos, short noir, Big Bill Chadrill pour une baston de qualité, un Paul et un Lee sous galurins et un Bruce et un Lee aussi, mine de rien.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Ah excusez-moi mais nous sommes obligés d'interrompre cette retransmission car Woodie Guthrie a un message de la plus haute important à nous faire passer sur le champ. Hop, c'est fait. Merci Woodie.

C'est vendredi, c'est le bordel #281

Admirons le Niteroi Contemporary Art Museum d'Oscar Niemeyer, sis fort logiquement à Niteroi, au Brésil, un Penseur attendant enfin la retraite sportive de Daniel Lauclair sur France 3 (ça traîne, Daniel, faudrait voir à s'en aller maintenant) et pour la suite, plongeons vers l'inconnu mais tant qu'à faire, faisons-le sans chemise, sans pantalon, bref, tout nus.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Passons tout de suite sans plus attendre aux gifs de la semaine qui ont plein de choses à vous raconter tout en étant muets ce qui est une sacré gageure, convenons-en.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Quelques damoiselles sans quoi le bordel ne serait pas tout à fait le bordel avec la pulpeuse Barbara Hillary, playmate en avril 70, une Anita encore un peu dans le pâté et une inconnue alerte sauf au niveau du pull qu'elle a mis tout n'importe comment style débraillé chic mais on nous la fait pas à nous. Non.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Et achevons ce bordel (Laisse-moi Joe, je suis foutu, pan, t'es mort) avec les célèbres Messages à caractères Informatifs qui sont tout à fait disposés à vous causer aussi si tant est que vous tendiez l'oreille, voire les deux.

C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281
C'est vendredi, c'est le bordel #281

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que vous pouvez vous abonner à ce blog pour ne rien manquer de son intense actualité sur l'art, le pâté ou le western de petite taille, que vous pouvez aller jeter un œil en haut dans l'onglet "Catégories" pour découvrir plein d'autres choses et que vous pouvez partager ce bordel avec tous vos amis par le biais des boutons Facebook, Twitter, Linkedin et autres situés ci-dessous pas loin un peu plus bas et qui n'attendent que ça (vos amis et les boutons). Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le bordel #281

commentaires

zousch 05/03/2016 17:14

Ah il est reviendu, ce beau redel...et moi avé lui, d'ailleurs.....c'est l'endroit de mon commentaire et j'en fais ce que je veux....il est là et c'est bien ça qui importe ! Merci PA

Serge 05/03/2016 11:12

Bordelle, tu pourè pas en fère un spiciale ortograf

Jé dis sa pour éder lé com en terre !

Jules 04/03/2016 16:24

Ahhhh!! tout de même!!!

On va pouvoir revenir à une vie normal sans assistance respiratoire ou obligations à des rapports humains

Porto....!

PA Gillet 05/03/2016 12:04

Et sous la pluie en plus ! Voir article de mardi dernier.

Charlotte 04/03/2016 11:16

MERCI pour ce bordel que je suis depuis plus de 2 ans maintenant avec TRES GRANDE assiduité, j'avais oublié "sweet smoke just a poke", petite nostalgie :-) MERCI et keep going !

PA Gillet 04/03/2016 11:18

Merci Charlotte. Toujours la bienvenue au Bordel et les autres jours aussi. Abonnée ?

Claire 04/03/2016 08:37

Salut le Bordel !!!
Je te suis depuis plus d'un an maintenant...et quel bohneur bordel !!
Je n'ai jamais pris le temps de t'ecrire pour te remercier, et te dire a quel point je suis FAN de ton blog. J'imagine que c'est beaucoup de travail et de temps passé derrière l'écran, alors bravo et merci encore.
J'espere que les vacances ont été bonne et un peu bordeliques quand même ! ? J avoue attendre le vendredi avec toujours beaucoup d'impatience, mais de la a t'en vouloir, faudrait être un peu conne/ingrate/egoiste non !!? ... j oublie souvent que notre terre est peuplée de bien trop de ces gens la...oups :/
Bref, continu d'être ce que tu es et de nous délecter de tes petits bijoux precieux tant que possible. Et Fuck les pas contents ... qu ils baisent un peu ca les détendra :)
Oui je suis un peu vulgaire...ca m amuse beaucoup haha !!!
Have a nice Mr Bordel ;)

PA Gillet 04/03/2016 11:03

Hello Claire, merci pour ces gentils mots doux.

Haut de page