Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le bordel #283

par PA Gillet 18 Mars 2016, 00:00 Le Bordel du Vendredi

(Proposition groovy pour le bordel. 15 minutes. Démarrez la vidéo et bon bordel en musique).

... Quewa ? Déjà ? (confirmation dans mon oreillette) Oui, à la lueur des dernières informations qui nous parviennent à l'instant en direct live, nous serions, de source sûre, d'ores et déjà vendredi. Comme ça, bim, sans coup férir. Ça surprend. Et si nous sommes bien vendredi, il y a de fortes chances qu'en ces pages, ce soit un petit peu le bordel car c'est souvent comme ça ici, le vendredi. Et inutile de lire les journaux pour savoir qu'autour de nous, à petite ou à grande échelle, c'est carrément aussi le bordel alors autant profiter d'un bordel sympathique, éclectique et parfaitement aléatoire qui vous attend ci-dessous avec pour bien démarrer, se calmer un instant et méditer en couleurs, un sublime album de coloriage sur Donald Trump. Ou Drumpf, c'est selon. Tour à tour Dieu, de Vinci ou Marilyn, avec Donald, tout est possible. Même un gros couac.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Let's make America great again avec vos crayons de couleurs s'il vous plaît, merci. Thank god.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Mais sans plus tarder, passons à des mains range-guitare en cuivre de toute beauté (vendues ici amazon.com/dp/), une licorne de papier, une carotte polochonnée (c'est par ici coolshitibuy/giant-carrot-body-pillow) et de quoi envisager l'été en toute sérénité (c'est pas par là, démerdez-vous, bon ok, je suis sympa, c'est là coolgadgetstoday.com/floating-cabana-lounger).

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Sinon, il y a aussi la GoPro pour nos amis les chiens (dispo ici amazon.com/dp/B00) et l'accessoire ultime pour félin en goguette, U-pet, oui U-pet, le sac-hublot (dispo ici amazon.com/Upet).

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Dans le genre truc de dingue, jetez donc un œil sauf si vous avez le vertige, à la tour Dolni Morava, réalisation hallucinante du cabinet d'architectes Franek, à voir plus en détails eud' par ici franekarchitects.cz/en/project/tower-dolni-morava.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Ah, excusez-moi, je reçois un message sur mon transpondeur intergalactique. Ah oui, on me demande si la musique vous plaît ? Ça va, à la cool, avec Gil Scott Heron ? Bien. Essayez d'écouter ça sur quelque chose de valable quand même (exemples non-contractuels ci-dessous).

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Apprenons céant comment diviser l'Europe de mille manières (cliquez sur l'image pour la voir en grand), passons à un Alien qui se fait une manucure, normal on est au bordel, un Manah Manah qui inspire des Tututududu ou je ne m'y connais pas et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec les deux gars plus bas.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Afin d'assurer un bon transit sans bouchons dans la lecture de ce bordel, j'invite les nombreux lecteurs (et lectrices) à choisir un mode de locomotion parmi les fiers destriers ci-plus bas présentés. Au choix, Maserati jolie jolie, Phantom Corsair ou Shelby GT500. Non, on ne se fout pas de vous au Bordel.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Ou bien, c'est possible aussi, de l'Aston DB10, de la Cadillac en vrac et de la De Lorean style PanAm, prête à décoller.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Pour les plus chiants, capricieux, nous avons aussi de la Porsche vintage de qualité, de la Dodge bien chargée et du minibus Jeep parce qu'on va pas y passer 107 ans, allez hop, tout le monde là-dedans.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Reste encore la solution side-car de 56 sur un Harley Flathead U74 de 1942, le style surfer sur motocross ou l'option vélo qui n'est pas à négliger, surtout dans de telles putain, quel cul circonstances.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Pause. Farniente. Cocktail. Apéro. Chaise longue. Repos. Silence. Grillons. Putain de grillons.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Et c'est reparti avec un peu de Blade Runner qui approche un peu plus chaque jour, l'action se passant, rappelons-le, en 2019. Après-demain. Scary. Et puis si ça vous plaît pas tout ça, adressez-vous à Lemmy.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Une belle sélection de donzelles exclusivement en noir et blanc vous attend alors je sais pas vous mais moi, j'y file direct.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

À celui qui les a sélectionnées : beau boulot, franchement.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Non, rien à dire, le directeur de casting est excellent. Félicitations.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Encore ? D'accord.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Bon, c'est pas tout mais il est temps de passer aux gifs de la semaine qui, sans le vouloir, cherchent à vous raconter une histoire mais y arriveront-ils, c'est encore une autre histoire, ce qui nous fait donc au total, je pose 17, je divise par 43 et je retiens 6, deux histoires.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Vite, passons à de l'art avec un Lit-Cage par Edouard Vuillard en 1903, un Nu debout de 1953 du grand Nicolas, Ciel violet sur mer par Charles H. Woodbury vers 1905 et Girl in Blue Shoes par Wayne Thiebaud en 1968, année pré-érotique, rappelons-le, c'est fait.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Et il est temps de conclure ce bordel comme habituellement, avec les Messages à Caractères Informatifs qui n'attendent que vous et éventuellement vos amis, relations, contacts si vous les partagez allègrement avec eux.

C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283
C'est vendredi, c'est le bordel #283

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'hésitez pas à partager ce bordel avec qui vous voulez grâce aux astucieux boutons situés ci-dessous avant la sortie et sachez que pour la modique somme de rien, vous pouvez aussi vous abonner à ce blog pour ne manquer aucun des nombreux articles sur l'art, le pâté et l'éventuelle intéraction possible entre les deux qui fleurissent sur les pages de ce blog et sachez en sus qu'il y a parfois aussi de la poésie et du western de petite taille et vous pouvez retrouvez tout ça en haut dans "Catégories" et c'est pas tout mais tout de même, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le bordel #283

commentaires

Jules 18/03/2016 16:11

Ma foi, un fier bordel

et tant qu'à parler de foi je dirais
Un sacré bordel

Je dirais même plus
Un sublissime bordel

Un bordel Supercalifragilisticexpialidocious

Un putain de bordel de merde

Un bordel fort bien ordonnée (Comme on dit dans le clergé)

En un mot : Après ce bordel je peux mourrir

Quoique

On roulerais bien un patin à l'amatrice des gars de la pédale (Révérence gardée)

Et puis Gil scott Heron ... choix (dans la date) évident et lumineux. Tiens un petit dernier, Gil, pour la route : https://www.youtube.com/watch?v=OET8SVAGELA

Dufaÿ 18/03/2016 10:20

Toujours un bonheur de parcourir tes bordels Pierre-Arnaud ;)

Haut de page