Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pario réussi

par PA Gillet 18 Mai 2016, 00:33 À part ça

À l'occasion de mon anniversaire il y a une semaine, ma sublime et délicieuse femme m'a convié au restaurant avec ma toute aussi sublime et délicieuse fille, bref, c'était un vrai épisode d'Amour, Gloire et Beauté, les brushings en moins. Me sachant fine gueule mais difficile surtout avec le côté nouvelle cuisine assiettes si zoulies avec rien à manger dedans, elle a commencé par m'infliger un premier supplice, celui de dîner pile en face du Sawadee (53 avenue Émile Zola, XVe), mon restaurant favori. Mais changer de trottoir et marcher du côté sauvage, yeah baby, c'est tout moi aussi alors allons-y pour l'aventure de l'autre côté de la rue. Le restaurant Le Pario, puisque c'est de lui qu'il s'agit, ressemble si on passe rapidement devant à un de ces restos brasseries qui fleurissent partout. Mais comme je sais ma femme raffinée (en sus d'être sublime et délicieuse), je m'attendais à du spécial. Et j'ai été servi. Et plutôt deux fois qu'une.

Pario réussi

Le chef Eduardo Jacinto est brésilien et fut élève de Christian Constant puis chef du Café Constant pendant 9 ans avant d'ouvrir Le Pario en 2013. Le Pario ? Paris. Rio. Un mélange diablement excitant. Je regarde la carte et choisis en entrée des "Gnocchis de cerfeuil tubéreux, lard Colonnata braisé au romarin, pointes d'asperges vertes" pour commencer. L'assiette arrive à table. C'est sublime en plus de sentir infiniment bon. Je déguste et regrette dès la première bouchée qu'il doive y en avoir une dernière. Le plaisir devrait toujours être infini. J'ai franchement hésité à lécher l'assiette, saveurs exquises qui s'entrechoquent, ni trop, ni trop peu de quoi que ce soit, équilibre parfait des parfums, funambulisme buccal, persistance lente du délice. Quelle bien belle mise en bouche. Puis arrive le "Carré de veau en croûte de pistache, pommes de terre à la française". Là encore, c'est aussi magnifique qu'irrésistiblement tentant. Les pommes de terre sont minuscules, succulentes, le veau s'accorde parfaitement à la pistache ce qui ne veut pas dire qu'un veau joue du violon à la piscine ou alors vous avez mal compris. Pour le reste, je ne suis généralement pas trop dessert, préférant garder le goût du salé mais j'ai longuement hésité à prendre la poire confite à la vanille de Madagascar, crème d'amande et caramel au beurre salé, tuile au pain d'épices. Mais non. 

Pario réussi
Pario réussi
Pario réussi
Pario réussi
Pario réussi
Pario réussi
Pario réussi
Pario réussi

Un café, délicieux aussi et le tour était joué. Le Pario est une expérience gustative unique... mais double avec un peu de Paris et un peu de Rio. Si ça vous tente, Le Pario 54, avenue Émile Zola, Paris XVe et leur page Facebook est ici facebook.com/Le-Pario alors que leur site est plutôt par là :  lepario.com.

commentaires

Haut de page