Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On a retrouvé (les abrutis de) la 7e Compagnie.

par PA Gillet 19 Juillet 2016, 09:06 L'actu qui tue

 

- Chef, Chef, on fait quoi Chef ?

 

- On attend la fin de la minute de silence et on attaque. Quelqu'un a un chrono ?

 

- Mais Chef... et la décence ? Et l'émotion, le recueillement ? Et le deuil national ?

 

- On s'en bat les couilles, on est la 7e Compagnie, merde. Le fer de lance de lutte contre la Cinquième Colonne. On avance en ordre groupé vers 2017, on défouraille, on éparpille façon puzzle, on kärchérise. Euh, non, pas le Kärcher, j'ai déjà fait, ça.

 

- Attention Chef, vous marchez dans une flaque de sang.

 

- Merde, des Berlutti à talonnettes presque toutes neuves offertes par Khadafi.

 

- Bon, Chef, on fait quoi ?

 

- Toi, tu prends le lance-roquettes et tu te mets dans la foule.

 

- Et moi, Chef ?

 

- Toi, tu annonces 50 000 policiers nouveaux. Comme ça, qui sortent de ton chapeau. Des forces spéciales, ça sonne bien "Forces Spéciales".

 

- Mais Chef, c'est pas vous qui en avez viré 13000 ? C'est pas vous qui avez dissous la police de proximité et les RG ?

 

- Non mais c'est qui le Chef ?

 

- C'est vous, Chef.

 

- Alors camembert.

 

- Oui, Chef.

 

- Et moi, Chef ? Personne ne s'occupe de moi, Chef. On me traite comme un moins que rien, Chef. On me prend pour un subalterne, Chef.

 

- Toi, t'es juste adjoint. Adjoint à la sécurité. De ta ville. Alors tu la fermes. Et t'es con comme une bite en plus et c'est pas gentil pour les bites. Va regarder les écrans de tes 999 caméras. Non, mieux : va faire un tour sur ta motocross, si possible pas trop loin d'un ravin.

 

- Ouiiiin, Chef.

 

- Mais qui m'a foutu un abruti mononeuronal comme ça en place ?

 

- C'est vous, Chef.

 

- Ah merde, c'est vrai. 

 

- Et moi je fais quoi, Chef ?

 

- Toi, t'es con aussi mais un peu moins. Alors, tu dis que tous les moyens n'ont pas été pris et qu'avec nous, il n'y aurait pas eu d'attentat.

 

- Et Mohamed Merah ?

 

- Qui ?

 

- Et l'esprit Charlie, Chef ? On n'est plus tous Charlie ?

On a retrouvé (les abrutis de) la 7e Compagnie.

- Mais on l'encule Charlie ! Ces bobos gauchistes avec des crayons qui n'aiment pas le Pape !

 

- Et on fait quoi à propos du Qatar, Chef ? Et de l'Arabie Saoudite ?

 

- On dit rien. J'ai besoin d'eux pour financer ma nouvelle campagne maintenant que j'ai fait tuer l'autre moustachu, foutu la merde dans tout le Moyen-Orient et contribué à créer l'Etat Islamique grace à mon immense clairvoyance. Oups c'est moi qui a dit ça ? C'est du off, hein ? Ça sort pas du char.

 

- D'accord, Ben Hur. Euh d'accord, Chef.

 

- Bon, moi j'annonce que tous les fichés S doivent être emprisonnés préventivement, sur simple soupçon.

 

- Mais faut pas être jugé pour ça, Chef ?

 

- On fait ce qu'on veut. Regarde, moi j'ai 10 mises en examen au cul et je suis toujours là.

 

- Vous êtes fort, Chef.

 

- Normal, c'et moi le Chef. Tiens, faut aussi fermer les mosquées salafistes.

 

- C'est déjà fait, Chef. 80 imams expulsés en 4 ans. Et puis l'autre dingue au camion n'était même pas pratiquant, il préférait le rhum, la salsa, les stéroïdes et les retraités sexuellement débridés.

 

- Merde, bon, faut trouver autre chose alors. Demander que la consultation des sites djihadistes soit un délit ?

 

- Fait aussi, Chef. Depuis 2 ans.

 

- Chier. La création de centres de déradicalisation ?

 

- 13 centres en cours d'ouverture, Chef.

 

- Meeeeeeerde. Mettre à l'isolement les détenus condamnés pour terrorisme islamique ?

 

- Fait aussi, Chef. Depuis longtemps.

 

- Mais ils me saoulent ! Expulser les étrangers ayant des liens avec des activités terroristes ?

 

- Même les Français d'origine hongroise, potes d'émirs qui financent le terrorisme ?

 

- C'est du mauvais esprit ?

 

- Pardon Chef, ça m'a échappé.

 

- Bon, on va relancer l'effort militaire. Engagez-vous. Et nous, on reste à l'arrière.

 

- Chef, vous avez fait passer une programmation pour 82 000 postes de moins dans l'armée dans les 10 ans.

 

- Ahem. Bon alors, on demande à reconduire l'état d'urgence.

 

- Chef, on a pas voté contre parce que c'était liberticide ?

 

- On est dans la merde.

 

- Chef, vous êtes sûr que vous voulez rester Chef ? Non parce que nous, on aimerait bien être Chef à votre place, Chef.

 

- Coup d'état ! Vous vous croyez en Turquie ? Je vais tous vous faire fusiller.

 

- Mais si vous êtes tout seul, vous ne serez plus Chef de rien, Chef.

 

- C'est pas faux. Allez, on avance !

 

- Mais y'a encore des corps partout, Chef.

 

- On avance. C'est pas ça qui va nous arrêter.

commentaires

Olive 19/07/2016 14:53

Très fort ;-))

Alain GALLAS 19/07/2016 13:55

Excellentissime!!

Haut de page