Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le bordel #304

par PA Gillet 22 Septembre 2016, 23:00 Le Bordel du Vendredi

... Tel Icare, ah non, tel le Phénix, le Bordel renaît de ses cendres en cette fin de semaine mouvementée un peu partout à travers le monde. Non, le bordel n'est pas près de s'arrêter et encore, il n'y a qu'un seul Jean-François Copé. C'est vous dire si c'est pas encore fini toutes ces conneries alors autant se détendre au Bordel et s'offrir une tranche de gaieté colorée aux couleurs de ce blog par emmanuelle-moureaux, qu'elle en soit ici publiquement remerciée, non merci Emmanuelle parce que le rotin et la bagatelle, ça commençait à bien faire.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Découvrons ensemble (bon, moi, j'ai vu un peu avant) ces magnifiques réalisations récupo-anatomiques de la société PRRINT de fort belle facture. Pour en voir plus, le reste est à voir sur anatomical-collages-printed-on-upcycled-books.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Hop, apéro obligatoire pour tout le monde, posez-vous, il y a même du gâteau aux étoiles d'origine batave alors baffrez-vous à satiété.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Si le cœur et le portefeuille vous en disent, sachez que vous pouvez vous offrir une pièce de 5000 €, oui, ça existe, sur monnaiedeparis.fr/monnaies-coq-2016 et puis si ça ne vous plaît pas, voyez avec Lennie plus bas.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Poursuivons dans ce bordel en pétaradant sur cette magnifique Buchet bi-cylindre de 2976 cc de 1903, grimpons au cocotier de la félicité à Ceylan dans les années 20, saluons Gabrielle Chanel dans une pub Chanel, hein, elle n'allait pas faire du Cacharel et admirons cette image de Vivian Maier que je ne connaissais pas encore. Vivian, tu me caches des choses, il faut qu'on parle.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Gris, ils ne le sont pas seulement, les sublimes toits de Paris avec Michael Wolfe (cliquez pour voir en grand) qui sait y faire pour composer des images que Nicolas de Staël et Maria Elena Vieira da Silva n'auraient pas renié et si vous voulez survoler plus en avant le travail de Michael, c'est sur photomichaelwolf.com eud' par ici.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Pour la suite du bordel, empruntez la voie tout droit, c'est par ici.

C'est vendredi, c'est le bordel #304

Ah, excusez-moi, il y a Brooke, là. Oui Brooke, tu as quelque chose à dire ?

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Merci Brooke pour cette passionnante intervention. Mais enchainons allègrement sur ces hallucinantes sculptures de folie de Chihuli. Pour la suite, c'est à voir ici sur chihuly.com.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Embrayons, deuxième, troisième, quatrième, cinquième sur le magnifique travail de Vanessa March que vous pouvez retrouver plus en détail par ici instagram/vanessamarshphotography.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Vroap, vroap, ne traînons pas, Lutèce est encore loin et le Grand Remplacement a commencé alors faut prendre le glaive et le bouclier pour nous défendre contre ces hordes qui frappent aux portes de nos huttes. Vous comprenez, par Toutatis ? Mais passons à la suix, euh, la suite.

C'est vendredi, c'est le bordel #304

Car oui, un Bordel sans donzelles ne saurait être un véritable bordel et merci à Edwige Fenech en pause syndicale, Ella Raines en demi-ton par Man Ray et Valérie Leon, toute conversation devant d'inaugurer le département charme de la semaine.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Une Casta bien castée, une coupe de fruits pour la santé, une Eva envolée en fumée et le bordel se développe, se détend, s'étire tel le, bon, passons.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Lynda Carter c'est un peu comme le Nutella, on n'y résiste pas. Aaah, plonger dans les yeux émeraude de Lynda, dans le décoll..., rhaa, Lynda, et continuons d'un pas léger malgré cette gêne temporairement présente au niveau de l'entrejambe.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Allez, haut les mains Raquel ! Ah merde, ça n'a pas marché. Consolons-nous donc avec Joanna, brushing apparent, regard éloquent et pas encore trop de vodka à l'époque.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Pour équilibrer un peu tout ça, du Richard Gere de qualité, des damoiseaux affamés et un campeur esseulé alors à votre bon cœur, messieurs ou dames. On est pas du genre sectaire ici et puis ce qui se passe sous la tente reste sous la tente.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Vite, passons à de l'art, seul prompt à disperser la banalité  de nos réalités tristes avec Cy Twombly "Ferragosto III" de 1961, un chti Franz Kline de 1948 et Ernst Helge, peintre danois s'il en est et vu qu'il est, on peut dire qu'il en est.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Ensuite, nous avons Jaap Hillenius, peintre hollandais avec "Drie figuren buiten" soit ‘Le dejeuner’ pour faire plus simple, le tout étant de 1981 ainsi que ce ballon de Jiri Geller à ne pas confondre avec Uri, le tordeur de cuillères et "Edged II" de 1934 et de Josef Albers lui même présentement personnellement en son nom propre et "A19", par la déviation sur le D186 en passant par Gif-sur-Yvette de László Moholy-Nagy et de 1927.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Puis un peu de Paul Gauguin avec "L'esprit des morts veille"de 1892, Roy Lichtenstein avec un "Hommage à Max Ernst" de 1976 et une "Odalisque assise"d'Henri Matisse en 1928, soit juste près 1927 et pas loin avant 1929.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Et enfin, une superbe composition de Sophie Taeuber-Arp de 1936, un "Sans Titre" de Karl Benjami en 1956 et une magnifique "Porte vers le nord" de Willem de Kooning  et de 1960.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Il est temps dès à présent, ne trainons pas derrière svp, de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui sont à prendre à la légère, à la hussarde ou à la queue-leu-leu car c'est possible aussi.

C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304
C'est vendredi, c'est le bordel #304

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas de vous abonner à ce blog si vous aimez le bordel, l'art, le western et le pâté ou de le suivre sur Facebook ici facebook/apreslapub. Et avant de sortir de ce bordel, merci de le laisser dans l'état dans lequel vous l'avez trouvé certes mais merci surtout de le partager autour de vous grâce aux astucieux boutons Facebook, Twitter ci-dessous car tout le monde est le bienvenu au Bordel, sauf deux ou trois personnes sur liste noire. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le bordel #304

commentaires

Haut de page