Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

À qui est ce petit chien dans la vitrine ? À vous.

par PA Gillet 11 Octobre 2016, 08:52 L'actu qui tue

Estelle Nollet, amie publicitaire et auteure de talent est partie en Crète pour ses vacances. Au détour  d’une route de montagne, elle a découvert Evans, jeune mâle de 7 ou 8 mois sans famille, bien qu'il ne s'appelle pas Rémi puisqu'on vous dit qu'il s'appelle Evans. Le pauvre était épuisé, amaigri, plein de puces et boitillant. Estelle étant une belle âme en sus de ses qualités de publicitaire et d'auteure, elle l'a mis dans sa voiture et emmené chez le vétérinaire. Evans n'était évidemment pas identifié. En deux jours de traitement, sa boiterie était finie et les puces aussi.

À qui est ce petit chien dans la vitrine ? À vous.

Sensible à cette situation après notre histoire familiale avec Mauricette recueillie à l'Île Maurice, je veux filer un coup de main à Estelle qui ne peut garder Evans car elle a des chats. Evans est un chien aimant, doux, excessivement docile, et facilement éducable qui ferait le bonheur d’une famille. Estelle l'a gardé pendant ses vacances où il s’est peu à peu remplumé et elle a fait ses papiers (vaccinations, identification, passeport) et l'a ramené en avion en France. Pour l’instant, Evans est avec Estelle en Bourgogne jusqu’à ce qu’il soit placé en pension à Dijon pour adoption. Sauf si vous, oui, vous là-bas, vous êts une personne bien sous tous rapports, que vous lisez ce blog actuellement et que, par chance, vous cherchez un chien.

À qui est ce petit chien dans la vitrine ? À vous.
À qui est ce petit chien dans la vitrine ? À vous.

Evans est un amour de chien. En deux jours il a intégré le « non », la marche est facile avec lui (il adapte son rythme au vôtre), il répond à son nom, il est calme et câlin, il est ok chiens mais visiblement pas chats mais avec un peu de patience, ça s'apprend (pour preuve, Ekta ma bull-terrier s'entend désormais très bien avec le chat de ma mère). Il comprend les ordres et ne cherche pas à resquiller bien qu’il soit jeune. Habitué à la nature, Estelle cherche pour Evans une famille disposant d’un jardin. Ce chien est un petit miracle sur pattes. Un vrai petit génie qui comprend tout tellement vite et est éminemment adaptable à toute situation : il est rentré dans sa cage de transport comme une fleur, puis bus, avion, taxi et puis métro, et pour finir train pour arriver en Bourgogne. Durant tout ce temps il n’a pas bronché, ne s’est pas énervé.

À qui est ce petit chien dans la vitrine ? À vous.
À qui est ce petit chien dans la vitrine ? À vous.

Bref, Evans a surtout besoin d'amour pour faire confiance à ses futurs propriétaires et ma propre expérience avec Mauricette prouve que dès qu'on donne de l'amour à un chien qui en a été privé, il vous le rend au centuple. Evans est très manipulable et jamais agressif. Estelle espère de tout cœur lui trouver de beaux adoptants. En Crète, tous les refuges étaient pleins et elle n'a trouvé personne pour le prendre bien qu’il ait conquis tout le monde. Estelle ne pouvait se résoudre à le remettre dans la rue où son sort était scellé. Les municipalités, au lieu de faire des campagnes de stérilisation, lancent des boulettes empoisonnées. Si vous êtes une bonne âme aussi, que vous avez un jardin ou que vous connaissez une famille aimante, envoyez un message à estelle.nollet@gmail.com. Elle lui cherche de beaux adoptants ou alors une famille d'accueil temporaire, jusqu’à ce qu’il trouve sa vraie famille. Merci pour lui (Evans), merci pour elle (Estelle) et n'hésitez pas à partager cet article autour de vous avec des personnes sérieuses qui pourraient être intéressées.

commentaires

Florence 08/12/2016 12:52

Evans a-t-il trouvé une famille? Je viens seulement de voir le post : (

Mumu 28/11/2016 20:08

A-t-il été adopté ce petit chien à sa mémère tout mignon ?

Françoise-Louise 12/10/2016 14:24

Je vais faire passer le message autour de moi, il est trop beau ce p'tit toutou et il mérite une bonne famille. Ici il y a déjà 4 chiens et 2 chats, c'est pas possible; dommage.

Haut de page