Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre aux Boulonnais et aux Isséens

par PA Gillet 5 Octobre 2016, 09:46 L'actu qui tue

Après avoir lancé une fusion en catimini, après s'être concertés à deux alors que les deux villes représentent 180 000 habitants, après avoir juré que "Mais si, vous serez consultés, on tiendra compte de votre avis", Pierre-Christophe Baguet et André Santini, les deux maires de Boulogne-Billancourt et d'Issy-les-Moulineaux vont lancer un site d'information qui aura coûté 500 000 euros aux cocus administrés des deux villes. 500 000 euros, c'est une somme. Surtout pour un site avec 5 pages. 100 000 la page. Et le tout est visible sur http://etudionsensemblelerapprochement.fr/. Déjà, c'est vachement simple et moderne comme nom de site.

Lettre aux Boulonnais et aux Isséens

Mais là n'est pas le pire. Quand on cherche un peu plus loin, soit à la page 4 tout de même, on découvre que les étapes de la "concertation" (sic) se termineront fin 2016. Et vous savez quoi ? Lors d'une année d'élection présidentielle, les référendums sont interdits ! En gros, on vous encule et en plus, ce serait assez sympa de votre part d'amener la vaseline. Mais bon, c'est pas grave, vous aurez peut-être votre mot à dire sur le nom de cette future ville. C'est sympa, non ?

Lettre aux Boulonnais et aux Isséens
Lettre aux Boulonnais et aux Isséens
Lettre aux Boulonnais et aux Isséens
Lettre aux Boulonnais et aux Isséens
Lettre aux Boulonnais et aux Isséens
Lettre aux Boulonnais et aux Isséens
Lettre aux Boulonnais et aux Isséens

Puisqu'on a la chance (oh merci de cette grande mansuétude, chers maires) de pouvoir poser des questions à la fin de ce site, soit en page 5, celle à 100 000 euros comme les pages précédentes, je vous incite aussi, si vous vous intéressez un peu à la démocratie locale et participative, à poser vos questions à nos deux maires et à leur faire comprendre que ce n'est pas une manière de faire. Cher Pierre-Christophe, cher André, votre politique est lamentable, indécente et d'un autre âge. Un âge où vous pensiez que tout est possible dans les Hauts-de-Seine mais j'espère de tout cœur que les habitants d'Issy et de Boulogne vont vous faire comprendre qu'on ne peut plus faire de la politique comme ça. À vos claviers, posez vos questions, faites comprendre votre colère sur etudionsensemblelerapprochement.fr. Et n'hésitez pas à partager cet article avec vos ami(e)s Isséen(nes) et Boulonnais(es).

Lettre aux Boulonnais et aux Isséens

commentaires

Suzanne 05/10/2016 16:29

Moi j'aime bien vos questions. Il me tarde leurs réponses...

Gentil mais faut pas pousser 05/10/2016 13:52

*quotas... Au secours.

Bruno 05/10/2016 13:42

Quand on sait le prix que sont payé les graphistes (et là, pardon, mais en matière de créativité il aura sûrement fallu le temps d'un croque-monsieur sur le pouce, ou d'une turlutte au Bois…), les habitants peuvent légitimement se sentir comme un Loulou de Poméranie subissants les assauts d'un cheval de trait… Ils nous font de beaux discours, s'annoncent comme des grands penseurs, des visionnaires, des altruistes… Et nous prennent pour des cons. Démocratie de tes burnes (les miennes ne méritent pas ça…), voyoucratie et royauté ont de beaux jours devant elles. Les moyens de dire non existent, faisons-en bon usage…

Gentil mais faut pas pousser 05/10/2016 11:33

Rassurez-vous, ces gens pour qui il faudrait voter sous peine d'être un ennemi de la démocratie, viennent de voter l'interdiction -momentanée mais reconductible, comme l'état d'urgence-, le blocage des comptes d'assurance vie, l'annulation des cotas bio dans les cantines, sont en train de faire passer les OGM et le TAFTA... Combien a coûté le site en vrai ? J'aimerais voir la facture... Ah mais c'est vrai, ils viennent de voter contre l'obligation de transparente des dépenses des élus... Ah bah on saura pas. Allez, c'est pas tout ça, retournons bosser pour payer nos impôts, le coiffeur de François et le garde du corps de Julie ont une ardoise je crois.

Haut de page