Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #310

par PA Gillet 4 Novembre 2016, 00:00 Le Bordel du Vendredi

... C'est bien sympa ces ponts mais ensuite, c'est fou ce que la semaine file vite. À peine le temps de se retourner et bim, déjà vendredi. Et le vendredi, parait-il, il se dit qu'ici en ces pages se tient une sorte de culte secret païen nommé le Bordel du Vendredi. Alors par Bélénos, Belisama, Taranis, Sucellus (oui, ça existe), Odin, Thor, Heimdall et quelques autres, il est temps de déclarer le grand banquet du Bordel du Vendredi ouvert avec pour commencer des disques qui tournent, ce qui est assez logique, somme toute. En 33, 45 ou 78 tours, c'est selon, c'est au choix.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Et il y en a pour tous les goûts musicaux surtout si vous êtes dans la nature, et d'ailleurs vous feriez mieux de rentrer car il commence à faire froid sauf si vous avez un Damart thermolactyl, une liquette, un tricot de corps et un chandail auquel cas vous n'êtes pas né de la dernière pluie mais peut-être quand même un peu avant le déluge.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Un gif musical Kissien plus loin et nous pouvons poursuivre vers ces boxers shorts de toute beauté, une beauté naturelle, racée et d'un goût que je vous laisserai définir comme cet accoutrement d'Halloween vraiment à croquer. Gâ-to.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Passons en revue ces quelques images du second débat de la primaire des Républicains comme si on y était mais avec du soleil qui darde, des crotales qui font kssiiii, des indiens qui font wouwouwou et des Winchester qui font bang, schkrik, bang et puis si vous ne connaissez pas encore la série la vie est un western sur ce blog, c'est le moment d'y aller. Après le bordel, hein, on ne quitte pas le bordel comme ça, sur un coup d'éperon. Non. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Mais passons tout de suite à General Lee repeint aux goûts et aux mœurs de 2016 et ses deux amis amis comme à Miami mais plutôt en Géorgie, Claudine Auger tous bijoux sortis, Keith à la cool par Jean-Marie Périer à Phœnix en 65 (je me souviens, c'était un mardi et puis ils ont chargé, les flics) et Donatello ou Michelangelo ou Rafaello ou Nardinmorano, je ne sais plus trop.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Mesdames et messieurs, nous tenons à vous rappeler que lors du bordel tous vos appareils électroniques doivent être éteints sauf ceux qui vous servent à lire le bordel bien sûr, que vos dossiers doivent être redressés, les tablettes refermées, que votre ceinture de sécurité doit être attachée et que les sacs doivent être rangés dans les coffres ou bien sous le siège devant vous. En cas de dépressurisation, de masques à oxygène ne tomberont pas alors ne vous emmerdez pas à les chercher et pour ce qui est des gilets de sauvetage, c'est kif kif. Afin de poursuivre au niveau de la suite de ce bordel, merci de suivre les petites loupiotes lumineuses par terre, c'est par là. En gros.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Passons donc à ce tatouage de toute beauté et à quelques donzelles de qualité dans ce bordel, dont des mouvantes et des non mouvantes et des émouvantes mouvantes et des émouvantes non mouvantes.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Mais afin de ne pas léser la gent féminine, voici deux damoiseaux forts amènes et un répliquant qui, comme ça n'a pas l'air engageant et pourtant il en a des choses à raconter comme cette fois où il a vu des choses que nous, humains, ne pourrions pas croire comme de grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion, à gauche après le KFC, des rayons fabuleux de lessive et de dentifrice et de surgelés au Cora de Dreux, et même des rayons C briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser et ça, c'est juste avec BricoDéco, juste derrière la Halle aux chaussures, à gauche de Gifi. Et c'est dommage que si peu de monde le sache car tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir, morituri te saluant et tout le tintouin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Ah, c'est le moment de la pause café que vous pouvez accompagner d'une clope, d'une cibiche, d'une sèche ou de tout autre élément prompt à faire des ronds et des ronds, petit patapon.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Passons dès à présent à ce lapin pas crétin, Jake et Elwood au café encore à siroter, un club engageant mais pas tant que ça non plus, des lunettes à nudistes, des gens qui croivent comme on dit de nos jours et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec le talon haut ci-bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Vite, passons à de l'art avec un "Grand Nu" de 1961 d'Alberto Giacometti, "Avant de descendre à la mine" d'Aleksandr Deineka en 1925, une "Composition puriste" de 1925 par Amedée Ozenfant et "Trois drapeaux" de 1960 par Jasper Johns.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Un rond mais franchement un très beau rond de Josef Albers, "R.S Anf. 104" de Mario Radice en 1967, un "Untitled" de Richard Diebenkorn en 1983, un "Red/Green/yello + Painting" de 1983 de Robert Mangold et un très beau "Chocolat chaud" de Wayne Thiebaud en 2015.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Et enfin, une Ford, une Gran Torino, une Malibu et une Valiant, le tout étant de Robert Bechtle, sauf les voitures qui sont de leurs constructeurs respectifs.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Et c'est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui sont parfois informatifs, parfois non mais qui ont toujours du caractère mais pas obligatoirement de cochon.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310
C'est vendredi, c'est le Bordel #310

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que vous pouvez suivre ce blog sur Facebook ici facebook/apreslapub, sur Twitter là twitter/ApresLaPub et que vous pouvez même vous y abonner si vous ne voulez rien manquer. Avant de partir, merci d'utiliser les jolis boutons ci-dessous pour partager le bordel du jour avec vos amis si vous l'avez apprécié ou avec vos ennemis si vous l'avez détesté. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #310
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

zousch+ 04/11/2016 23:13

Ah bein il y a longtemps que je n'étais pas venu dire que 3le bordel...surtout celui du 'dredi"....ça faisait du bien...partout !

Jules 04/11/2016 11:32

j'ai quelques réserves sur ce bordel, qui laisse :
- Sur sa fin
- Des poils entre les dents

Sinon (Si oui aussi) roboratif comme d'habit rude

bruno 04/11/2016 10:22

Purée c'est bon de démarrer la journée comme ça… Merci Merci !!

Haut de page