Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #318

par PA Gillet 30 Décembre 2016, 00:00 Le Bordel du Vendredi

... Bon ok alors, un dernier bordel en 2016... Mais c'est bien parce que c'est vous, abonné(e)s fidèles, public chéri mon amour pouf pouf, je m'emballe. Bon, je vous mets un petit bordel vite fait bien fait comme on trousse la bonne entre le grand et le petit salon. Un bordel comme ça avec ce qu'il y a. Nous sommes encore en 2016, nous sommes vendredi et c'est bel et bien le bordel et inutile de penser que ça risque de changer en 2017. Tous les indicateurs sont au rouge comme il faut, le Bordel perdurera en 2017 et il se développera certainement plus que de raison. Mais on ne va pas s'en faire pour autant et fêtons la nouvelle, quelle soit bonne ou mauvaise, en s'en jetant un dernier, ou deux ou trois dans les sublimes chais des vins Bruma en Basse-Californie. Une réalisation de TAC (Taller de Arquitectura Contextual). Et tac, prends ça, 2016.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

3, 2, 1, il est l'heure pour moi et mes nombreux assistants et assistantes qui aident à la réalisation hebdomadaire de ce bordel de vous souhaiter une très bonne année en noir et blanc, en couleurs, au passé, au présent et au futur.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Et ce, de 1890 à quasiment là, maintenant, enfin demain avec Alice White et Buster Keaton pour 1929, Conchita Montenegro (excusez du peu) pour 1931, Lucille Ball, Billie Seward et Shirley Temple pour 1935, Alice Faye pour 1936, Esther Williams en 1943, Yvonne de Carlo en 1945, Anne Miller en 1946, Betty Grable en 1953, Janet Leigh en 1955, Yvette Mimieux en 1961 et pour les autres, je dois vous avouer que j'ai eu la flemme de chercher.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Fêtons aussi ces dernières heures de 2016 avec une donzelle bien comme je les aime, à savoir brune, pulpeuse et répondant au doux nom de Loren Mellor car c'est bien connu, aha, je garde toujours le Mellor pour la fin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Mais si Loren n'est pas votre Cher ni vos Côtes d'Armor, dans le Doubs, vous pouvez aussi profiter avec modération de la délicieuse Shafia West et de deux donzelles supplémentaires en 2016, ce qui en fait, euh, voyons, quelques unes pendant toute l'année (non, je n'ai pas compté).

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Jessica Lee Buchanan qui est assez ma tasse de thé aussi. Ou de café. Même en bouillon de légumes, elle ma va. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Allez, sautons de ce pas (altier et joyeux) vers 2017 qui nous attend les bras ouverts, si tant est qu'une année possède des bras, ce qui reste encore à confirmer mais j'en doute mais je demande à la technique qu'elle se renseigne et qu'elle me réponde fissa dans l'oreillette.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Bon, ok alors, un damoiseau. Oui Kyle, un commentaire ? Merci Kyle.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Mais ne terminons pas l'année sans un peu d'art avec John Holmes (non, pas le tripode sévèrement membré des années 70, un autre) avec "Despair" ce qui n'augure pas grand-chose de bon, avec Takuro Kuwata qui ne manque pas de bol et avec Allen Tucker, peintre américain avec "The Orange Book" ce qui prouve que s'il a du talent à revendre, il ne se faisait pas trop chier non plus pour les titres.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Et puis, dernière découverte de 2016, le très beau travail de Christopher Burk qui vit et travaille à Columbus, Ohio in zi USA et dont vous pouvez voir plus en cliquant sur supersonicart.com/christopher-burk

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Bon, on ne va pas terminer cette année sans quelques Messages à Caractères Informatifs qui ponctuent généralement ce bordel et comme c'est le dernier de l'année et qu'on n'est pas loin de la fin, on ne va pas déroger à la règle.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318
C'est vendredi, c'est le Bordel #318

Et c'est tout pour aujourd'hui et surtout pour cette année bien pourrie mais d'une, je vous embrasse toutes et tous (surtout les toutes) et de deux, vous pouvez encore vous abonner à ce blog en 2016 et c'est une bonne nouvelle, vous pouvez être le ou la 1349e personne à le suivre sur Facebook facebook/apreslapub et le ou la 2214e sur Twitter twitter.com/ApresLaPub et sur ce, on va pas s'attarder non plus, on a des huîtres à ouvrir, enfin vous, parce que moi, les huîtres c'est pas du tout mon truc. Je préfère le pâté. Bon vendredi, bon week-end, bon réveillon, bonne année et vive 2017, bordel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #318

commentaires

bern 30/12/2016 03:58

merci pour tous tes dredis

Haut de page