Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fait d'hiver

par PA Gillet 3 Janvier 2017, 10:46 L'actu qui tue

... Certes, ce n'était pas Bowie ni George Michael ni Franquin ni Uderzo et il ne laissera pas forcément autant de traces dans l'histoire que ces géants de l'art mais Angelo Di Marco, décédé le 21 décembre 2016 à 89 ans, était aussi un artiste à part entière. Di Marco, ce sont ces couvertures de France-Soir, Radar, Détective et France Dimanche dont on reconnaissait le style d'un seul coup d'œil. Angelo Di Marco, c'est une ligne particulière, un dessin rigoureux, une mise en scène et une gestion du blanc et du noir, de l'espace tout à fait inimitables et aussi un musée à Troyes si par hasard ou par mégarde, vous passez par là.

Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver

Né en 1927 à Paris, il commence à dessiner dès les années 50 et son style hyper-réaliste fait mouche tout de suite. Il publie d'abord comme illustrateur pour Bravo puis comme auteur et dessinateur de BD avec Capitaine Ardent dans Le Parisien encore libéré à l'époque, soit bien avant que LVMH ne le rachète en 2015. Di Marco obtient un vrai succès et multiplie les collaborations avec Télé 7 Jours (Ivanhoé, le Petit Sherif et Les Trois Mousquetaires), Pif Gadget et Vaillant, LE magazine de la BD en France après la guerre, bien avant L'Echo des Savanes, Fluide Glacial et Métal Hurlant.

Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver

Mais c'est surtout pour ses unes de Détective, France-Dimanche et ses illustrations de faits divers que le style Di Marco restera dans les annales. À cet égard, pour les plus cochons ou cochonnes d'entre vous, Di Marco s'est aussi tenté dans la BD érotique sous le nom d'Arcor si ça vous tente de chercher un peu. Une plume, une feuille, de l'encre, c'est tout ce qu'il fallait à Di Marco pour nous faire plonger instantanément dans une histoire. Hitchcock du dessin noir, très noir, angoissant et excitant à la fois, roi du teaser, c'était tout ça, Angelo. Di Marco qui s'en va, c'est encore un peu de ma jeunesse qui s'efface quand à l'arrêt de bus près du kiosque à journaux, je dévisageais ces curieuses affiches en laissant mon imagination divaguer sur le pourquoi du comment de la scène ou la qualité plastique de la jeune femme apparemment mal barrée. Merci Angelo, tu peux t'envoler maintenant.

Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver
Fait d'hiver

commentaires

zousch 03/01/2017 19:01

Merci P.A. bel hommage à un sacré sdessinateur....probablement oublié d'un très grand nombre.

Haut de page