Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est jeudi, c'est poésie

par PA Gillet 23 Février 2017, 09:27 Poésie et Cie

Bon, l'image de la poésie de la semaine dernière m'ayant valu 10 jours de bannissement sur Facebook (ainsi que quelques jours à certains de mes lecteurs qui l'avait partagé et j'en suis bien désolé pour vous), on va faire sobre aujourd'hui. Souhaitons que l'image du jour passe à travers les fourches caudines Zuckerbergiennes mais normalement, ça devrait aller puisqu'elle est téton free (le téton, cette arme dangereuse et mortelle).

 

L'AMOUR

 

Mais qu'as-tu ? Qu'avons-nous ?

Que nous arrive-t-il ?

Ah ! Notre amour est une corde dure

qui nous amarre et qui nous blesse

et qui, si nous cherchons

à sortir de notre blessure,

à nous détacher l'un de l'autre,

ajoute un nouveau nœud et nous condamne

à perdre notre sang et à brûler ensemble.

 

Qu'as-tu ? Je te regarde

et je ne trouve en toi rien d'autre que deux yeux

pareils à tous les yeux, une bouche

perdue entre mille bouches plus belles que j'ai embrassées,

​​​​​​​un corps en tout semblable à ceux qui ont glissé

sous mon corps sans laisser trace de souvenir

C'est jeudi, c'est poésie

Et comme tu allais vide à travers le monde

telle une jarre couleur de blé

n'ayant air ni son ni substance !

C'est en vain qu'en toi j'ai cherché

la profondeur pour mes deux bras

qui creusent sans fin, sous la terre :

sous ta peau, sous tes yeux

rien

sous les deux courbes fermes de tes seins

à peine

un courant d'ordre cristallin

qui ne sait pas pourquoi il court et chante.

Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?

ah ! mon amour, pourquoi ?

 

Pablo Neruda in Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée (édition Gallimard Poésie).

commentaires

Den 23/02/2017 12:44

PA : tu as bien fait de passer avec cette phrase - Merci -

PA Gillet 28/02/2017 19:36

C'est toujours un plaisir.

Yannick 23/02/2017 09:56

Bonjour,
NE VOUS PLIEZ JAMAIS A CE GENRE DE CENSURE ! RESTEZ LIBRE C'EST AUSSI RESISTER A TOUTE FORME D'INTERDICTION. RESTER LIBRE C'EST LUTTER CONTRE TOUTE FORME DE RESTRICTION. RESTER LIBRE C'EST DECIDER PARFOIS DE QUITTER, DE PARTIR POUR NE PAS SE TRAHIR OU VENDRE SON AME AU DIABLE.
SEUL L'ESCLAVE NE PEUT PAS DIRE NON ! Nelson Mandela
Continuez et ne changez strictement rien !
Au plaisir,
Yannick

PA Gillet 23/02/2017 09:59

MERCI ! (mais pourquoi je crie comme ça, moi ?)

Une autre phrase de Mandela que j'aime beaucoup, comme ça, en passant : "Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends."

Haut de page