Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

par PA Gillet 28 Avril 2017, 11:15 Le Bordel du Vendredi

 

... Il est clair que nous sommes tout à fait vendredi et que je suis parfaitement à la bourre pour le lancement du bordel du jour. Et croyez bien que je j'en suis désolé mais parfois le travail passe avant tout. Ceci étant dit, vu le bordel ambiant après le premier tour, il serait dommage de vous priver d'un bordel qui, paraît-il, à ce qu'on me relate ici et là, fait parfois du bien par où il passe le vendredi après les semaines harassantes au fond de la mine que nous vivons toutes et tous. Alors que nenni, le Bordel ne fera pas relâche tel le cerveau de Christine Boutin, de Sens Commun ou de Laurent Wauquiez et démarrons en fanfare, pouêt pouêt poueeeeeeet, merci la fanfare, ça suffira avec des chevaliers qui ne font pas Ni mais qui sont sponsorisés par de grandes marques internationales. Et il était temps que ces héros/héraults palpent une peu de thunes, bordel, pour leurs exploits légendaires s'il en est et il en est puisqu'on vous le dit. Pour en voir plus sur le travail de Dexter Maurer, l'illustrateur des chevaliers en question, c'est par ici dextermaurer.tumblr.com palsambleu, et Montjoie-Saint-Denis.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Poursuivons avec le travail hilarant, décapitant et graphique de l'excellentissime Jake likes Onions qui va vous faire pleurer les yeux de bonheur. À découvrir eud' par ici  jakelikesonions.com

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Dessin quand tu nous tiens, hé ben tu nous tiens comme se tiennent très bien les magnifiques dessins tout à fait pointillistes et plutôt dix mille fois qu'une de Cyrielle Gulaczy, vus sur Konbini ici konbini.com/cyrielle-gulacsy-dessin-au-point

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Mais si vous voulez bien vous donner la peine de poursuivre par ce petit sentier lumineux, ce serait sympa afin de ne pas nous faire le bordel à l'envers car sinon, on ne s'y retrouve plus et ça bouchonne devant et derrière et non merci.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Passons à un peu de Max Ernst avec cette série de gravures victoriennes revisitées avec talent et dextérité par le Max sus-nommé dans "Une semaine de bonté" en 1934, soit quasiment avant-hier.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Suivons le parcours de ces intrigantes jumelles dans le métro londonien qui ont dû filer les chocottes à plus d'une ou plus d'un. Redrum redrum. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Embrayons, première, seconde sur ces Indiens Yahuna en plein danse du fantôme du bois parce que je fais un peu ce que je veux ici vu que c'est mon blog, Clarence Williams III, Michael Cole et Peggy Lipton en 68 et Micky Dolenz par Henry Diltz et vous ne savez pas qui c'est et moi non plus et passons à la suite si vous le voulez bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Il y'a aussi la magnifique Alida Valli en 1949, la ballerine Mary-Helen Terry par Gordon Parks en 1952, Frank Sinatra dans sa T-Bird par Frank Worth en 1955 et deux Cry Babies de toute beauté pour compléter.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Oui mademoiselle, un commentaire ? 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Oui mais non, voyez-vous mademoiselle, la bagatelle, c'est fort sympathique et vous êtes absolument charmante mais j'ai un bordel à manœuvrer, voyez ? Je ne suis pas là pour coller des timbres.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Bon, à la revoyure, c'est une option intéressante finalement à laisser en suspens le temps de poursuivre sur des gambettes assez chouettes un trio de têtes d'affiches qu'on aura du mal à dépasser au niveau du style et du charme et de la beauté. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Mais Bryana Holly veut malgré tout tenter le coup alors Bryana, les gens du blog. Les gens du blog, Bryana.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Suivons Bryana Holly dans ses activités quotidiennes. Bryana Holly au petit-déjeuner...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Bryana Holly au yoga...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Bryana Holly à l'eau...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Bryana Holly à la fraîche...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Bryana Holly à la recherche de la petite culotte perdue. Ça lui arrive très souvent à Bryanna. Elle est un peu tête-en-l'air.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Bryana Holly dans la cuisine (Bryana Holly iz in ze kitchen).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Et enfin Bryana Holly au lit et c'est assez olé olé.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Vite, passons à de l'art avec les très belles œuvres d'Hanna Najgebauer et comme je ne retrouve plus le lien que je pensais avoir mis de côté, je vous laisse chercher si vous êtes intéressé(e).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Et puis un peu de József Rippl-Rónai "Femme au voile noir" de 1896, un "Torso" sublime de Gaston Lachaise en 1924 et une œuvre tout aussi magnifique de Moissey Kogan dans les années 1930.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Il est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui sont futiles ou pas tout à fait, d'actualité ou d'hier ou de demain et pour tout le reste, on verra bien. Jusqu'ici, tout va bien, jusqu'ici, tout va bien, jusqu'ici, tout va bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
C'est Vendredi, c'est le Bordel #332

Et c'est tout pour ce bordel n°332 mais n'oubliez pas que vous pouvez être le ou la 1528e à suivre ce blog sur Facebook ici facebook/apreslapub, le ou la 2260e sur Twitter eud' par là twitter/ApresLaPub, que vous pouvez vous abonner directement à ce blog si vous ne voulez rien louper et sur ce, je vous souhaite un bon vendredi, un bon week-end à réfléchir à dimanche prochain. Et bonne chance à toutes et à tous. Jusqu'ici, tout va bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #332
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page