Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #338

par PA Gillet 15 Juin 2017, 23:00 Le Bordel du Vendredi

 

... Mais oui, mais tout à fait mais c'est absolument véridique : nous sommes vendredi. Un vendredi nouveau, un vendredi encore, un vendredi de plus qui nous rapproche de l'été, du pineau, du pâté et du farniente. Nous sommes bien vendredi et il est assez évident que c'est un chouya le bordel avec le 2e tour des législatives qui se profile, Trump pas loin de la destitution et deux trois choses éparses qui ne vont pas trop bien sur la planète. Alors autant plonger franchement dans le bordel mais un beau, un frais avec une sélection d'images vues dans la semaine, remisées par devers moi et reversées ici jusqu'avant la fin du douzième coup de minuit parce qu'avant c'est jeudi et et le bordel ne sort qu'à l'orée du vendredi comme précédemment expliqué avec les douze coups et tout le tralala. Mais ne tergiversons pas et profitons de ces sublimissimes coupes longitudinales de cerveau par les excellents Greg Dunn (neuro-scientifique et artiste) et Brian Edwards (physicien et artiste et aussi fils de Bryan Adams et de Blake Edwards). À voir en long, en large, en lamelles et en travers eud' par ici gregadunn.com/self-reflected/

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Continuons si vous le voulez bien et si vous ne voulez pas, c'est le même prix avec l'œuvre unique, intemporelle et naturelle de Krisztián Balogh, “World Tree” sise quelque part mais j'ai bêtement oublié de noter où.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Prenons une pause pour admirer le paysage et le croquer si l'envie vous en dit et au niveau de la suite, c'est après l'immense vague orange dans la vallée ci-après. Non, ce n'est pas une allégorie politique. Quoique. Laissez-moi y réfléchir. Non, en fait. C'est juste beau.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Plongeons tous ensemble mais en file indienne, les uns après les autres vers la suite de ce bordel disponible après le plouf d'usage ou le splatsch si vous êtes plutôt adepte du plat.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338

À ce stade du Bordel, je me permets de vous faire remarquer la sublime qualité plastique d'Apoxyomenos, autrement appelé l'Athlete de Losinj, œuvre datant de 2 siècle ou un siècle avant Jésus Christ, soit quelques uns de plus avant John Cleese, rappelons-le. Et autant vous n'aurez que peu de chances de voir John Cleese au Musée Archéologique de Zagreb, autant Apoxyoménos, oui si d'aventure vous passez par là.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Sur ce, je vous rajoute un capybara copain avec tout le monde. Le capybara est le plus gros rongeur sur Terre. Sous terre, on sait pas. Au dessus de la Terre, non plus. Tout est possible cependant car n'oublions pas, aha, que la vérité est ailleurs à Ménilmontant et que le costume sur-mesure est aux alentours de 160 euros.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Mode quand tu nous tiens, ben éloigne-toi non merci sauf à vouloir ressembler à Frederick William Koko Mingi VIII, roi de Brass au Nigeria en 1889 ou à James Simon Wallis Hunt et c'est un choix à ne pas négliger car ça chie la classe quand même un peu.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Classe quand tu nous tiens, tiens prends ça et puis prends aussi Steve McQueen en plein séance d'essayage pour Life et c'est toujours ça de gagné que l'Inquisition Espagnole (que personne n'attend jamais) n'aura pas. Si vous ne comprenez rien à ces lignes, merci de réviser votre petit Monty Python illustré.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Passons à cet immense drapeau de peaux ricaines, cette suspension un chouya casse-gueule, un petit air de violon en direct du front et si vous êtes déjà fatigué(e) par ce bordel, c'est le moment de vous poser sur ce fauteuil douillet car on repart de suite vu que c'est pas encore terminé.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Tiens, une claque, comme celle que se prendra, je l'espère, Sens Commun dans ma bonne ville ce week-end. C'est pas de refus et ça se mange sans faim. Vote pas comme Boutin, vote pas Godin (pour voir la suite, c'est ici mais attention, ça peut faire peur votez-boulogne-billancourt).

C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Un petit hommage en passant à une disparue de la semaine qui a bien vécu, soyons en certain, la magnifique Anita Pallenberg qui fit la joie de Brian Jones, de Mick Jagger mais surtout de Keith Richards et c'est pas donné à tout le monde tout ça. Et pendant ce temps-là, Keith est toujours vaillant (tel le Prince) et en forme (de plus en plus indéfinie).

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Un badaboum et on repart.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Passons à quelques donzelles éparses et néanmoins de qualité, certaines mouvantes, d'autres immobiles et émouvantes. Un strip-tease inconnu, une Cassie qui casse des briques par Lucas Passmore, Olga Breeskin, une danseuse légère mexicaine de 73, une Playmate osée en osier et Super Xuxa, Super Muff et deux Monica Vitti vite fait pour vous montrer qu'ici, au bordel, certes je fais un peu ce que je veux vu que c'est mon blog mais surtout, on ne néglige jamais la qualité,. C'est un point d'honneur auquel toute mon équipe dans la cave et moi-même refusons de transiger et tenez-le vous pour dit.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Et puis, de toute façon, si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Tony "Crazy Banjo" Montana. Attention, il est chargé et je ne parle pas du banjo.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Vite, passons à de l'art avec tour à tour Eleanor Watson "Fragment", de 2013, une splendide lithographie de Louise Bourgeois, Paul Citroen "Metropolis", de 1923 et une "Nature morte avec guitare"de Juan Gris et de 1920.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Deux sublimes œuvres d'Artur Bual (Portugal, 1926 - 1999) "Sem título" de 1980 et le non moins superbe travail de Noel Ivanoff, artiste néo-zélandais né en 1953, "Slider-black series" de 2014 visibles actuellement à la galerie Two Rooms à Aukland, loin en bas à droite si vous passez dans le coin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Il est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui concluent maréchalement le Bordel soit un peu plus que généralement. Demi-tour à gauche, gauche, en avant, Mmmarche !

C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338
C'est vendredi, c'est le Bordel #338

Et c'est tout pour aujourd'hui dans ce Bordel 338 mais si vous en voulez toujours plus, on vous reconnaît bien là, Après La Pub vous propose de devenir son ou sa 1560e ami(e) sur Facebook ici facebook/apreslapub, de suivre son auteur, serviteur, sur Twitter eud' par là twitter/ApresLaPub et vous pouvez même vous abonner à ce blog pour zéro euro et pour ne rien manquer de son actualité en rescrollant, rescrollant, rescrollant tout en haut de ce bordel. Enfin, si vous avez apprécié ce bordel, n'hésitez pas, non mais franchement à utiliser les boutons Facebook et Twitter ci-dessous pour le partager facilement avec tous vos amis. Si ce bordel ne vous a fait ni chaud ni froid, ne faites rien mais faites prendre votre tension, on ne sait jamais. Si vous vous dites "Bof Ouais", je réponds "Bon, OK" et passons à la suite. Et si c'est la toute première fois, toute toute première fois, tais-toi Bibi, ça suffit et que vous avez adoré ce Bordel, vous pouvez faire le grand chelem en partageant sur Facebook, sur Twitter avec le hashtag #BordelDuVendredi et même sur sur Pinterest et vous pouvez aussi laisser des commentaires alors voyez comme on est généreux. Sur ce, c'est pas tout, hein mais bon vendredi, bon week-end, bon vote démocratique et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #338

commentaires

Olivier 16/06/2017 16:38

MERCI pour ce bordel, dans lequel je me plonge depuis des années, attendant le vendredi avec hâte !

Le strip-tease est issu de "l'insoutenable légèreté de l'être" de Philip Kaufman, où Daniel Day-Lewis trompe Juliette Binoche, allez comprendre.

L'actrice du strip-tease est Consuelo de Haviland.

PA Gillet 22/06/2017 11:27

Si ça vous tente, vous pouvez aussi vous abonner directement au blog et recevoir une notification par mail pour chaque nouvel article.

Olivier 17/06/2017 15:54

Sur FB, oui, et je l'ai en favori

PA Gillet 16/06/2017 22:06

Merci pour les infos ! Petite question : êtes-vous abonné ?

François de La Brosse 16/06/2017 10:15

Toujours top ! Merci cher PAG

PA Gillet 16/06/2017 11:09

Plaisir d'offrir, joie de recevoir...

pascal 16/06/2017 09:24

je le regarde depuis des années et c'est toujours aussi bien

PA Gillet 16/06/2017 11:09

Merci Pascal, ça fait plaisir. N'hésitez pas à vous abonner pour ne rien louper.

pascal 16/06/2017 09:23

un vrai plaisir renouvelé ce bordel du vendredi

Haut de page