Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #351

... Ah oui mais non, si les vendredis arrivent comme ça, sans prévenir alors qu'on saute joyeusement le mercredi, mais où va-t-on, je vous le demande ? Probablement jusqu'au Bordel du vendredi n°351 qui vous attend bien sagement sur ces pages avec une sélection d'images vues par ci, par là dans la semaine, remisées par devers moi et reversées ici dans un ordre qui ne regardent qu'elles alors que c'est vous qui les regardez, allez comprendre. Mais arrêtons les carabistouilles et démarrons directement avec les découpages fort onéreux bien que tout à fait délicieux de Patty Grazini que vous pourrez découvrir en scrollant (scroll, scroll, scroll) et plus en avant en allant sur instagram.com/pattygrazini/

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Si vous êtes à la recherche d'une petite masure sympathique, simple et légèrement décorée, celle ci-dessous ne sera pas pour vous mais comme pour découvrir la suite du bordel, vous êtes obligés d'y passer, vous n'y couperez pas, comme disait Louis XVI à Marie-Antoinette ou Henri VIII à Ann Boleyn, c'est comme vous voulez.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Dans un autre genre, plus épuré, il y a cette option là. C'est sobre, aéré, moderne mais après c'est vous qui voyez sauf si vous êtes Gilbert Montagné ou Amadou ou Mariam, auquel cas il faudra encore attendre un peu pour lire le Bordel en braille.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

À la vision des réseaux sociaux cette semaine, nul doute qu'Halloween n'était pas loin alors j'en profite pour vous rajouter une citrouille toute choupinou croquiniou et la délicieuse Marilyn Hanold posant pour Gil Elvgren en 1958.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Saluons en passant le roi Zog (ou Zogu) 1er d'Albanie avec ses trois sœurs à Tirana le 25 avril  1938, je me souviens, c'était un jeudi et on avait mangé un pörkölt en entrée, un goulasch en plat et un panespanjë en dessert avec un petit raki pour digérer, puis une tête de chien en marbre du 4e siècle avant JC, un McCartney d'un peu après et hop, hélicoptère, passons à la suite un peu plus loin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Si vous voulez vous poser deux secondes, c'est maintenant, tout de suite car ensuite on embraye sur un timbre bien humide, une cabane à pieds et Marcel Azzola qui se prend pour les Daft Punk. Mais Marcel, hé, ho, personne n'est dupe around the world, around the world. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Ploufons de concert vers la suite de ce bordel avec un Dali d'avant son exhumation (et tant mieux) et un Picasso posant un Picasso dans la maison de Picasso d'avant la Xantia Picasso.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Passons ensuite à cette belle image d'Ayrton Senna dont le dessert préféré était, rappelons-le à toutes fins utiles, la tarte aux mûres, Augustus Gussie Clarke dans son studio en Jamaïque car il fait un peu ce qu'il veut, comme moi sur ce blog vu qu'il est à moi et un nounours priapique car il fait un peu ce qu'il veut aussi avec ses petites pilules bleues.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Sur ce, permettez-moi de vous rajouter quelques images fort sympathiques de Vampyros Lesbos de Jesús Franco et de 1971 avec, si vous tombez dessus en passant par le rayon CD d'occasion chez Gibert Jeune une fabuleuse bande originale par Sigi Schwab et Manfred Hubler. Mais comme au Bordel, on est assez sympa, l'ensemble de l'album est disponible ci-dessous sous forme de petite vidéo YouTube. C'est cadeau, ça me fait plaisir.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Nous avons ensuite un Tom en attente, une dame chatouilleuse, aha, arrête, non, ça suffit et un Jésus enfin utile à quelque chose, que son règne arrive, que son nom soit sanctifié et que les piles ne soient pas d'occasion svp.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Mais comme un Bordel ne peut pleinement s'épanouir sans sa cohorte de donzelles, ajoutons également une Raquel en clair obscur, Maren Janssen qui a fini de Battlestar Galactiquer, Sybil Danning qui ne trouve visiblement pas le bon déo pour ses problèmes d'aisselles, Victoria Principal en pleine séance de yachting sur un dériveur ou un 420 (qui est un dériveur double, ne mélangeons pas serviettes et torchons) et une charmante, très charmante, très très charmante inconnue (bon, ok, j'ai eu la flemme de chercher son nom). 

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Et comme il reste un peu d'Ann Margret, de Lais Ribeiro (rogntudjiou), de transparence (fouyou), de Patti McGuire (future Madame Connors), de Liv Tyler et une jolie vue sur mer, vous conviendrez que ça aurait été dommage de s'en passer. Oui ? Merci. On est d'accord.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Vite, passons à de l'art avec ces œuvres issues de l'exposition individuelle de Yusuke Ochiai intitulée “Poi: A Messenger of Love.", un sacré programme sis à la Onishi Gallery à New York  et pour en voir plus, vous pouvez aller tenter votre chance sur le site du BHV mais le mieux c'est quand même eud' par ici : supersonicart.com/yusuke-ochiais-poi-a-messenger-of-love

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Ajoutons enfin un sublime "Autumn Landscape with a River" par Eero Järnefelt, un "Fallen Birch Tree" de Billy Childish et de 2016, un sublime Crabe à l'aquarelle par Jan van Huysum, un "Monocle" de Calder et de 1947 et un très joli Pierre Bonnard, "Intérieur (L'Atelier d'artiste)" de 1940.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui sont juste ci-dessous alors n'hésitez pas à scroller et si possible vers le bas car si vous scrollez vers le haut, là, on n'est pas sorti de l'auberge du bordel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351
C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Et c'est tout pour aujourd'hui mais avant de quitter ces pages, vous pouvez penser un peu à vos ami(e)s amateurs (et trices) du bordel en le partageant à donf' avec eux à l'aide des boutons ci-dessous. Ce serait sympa. Déconnez pas avec les amis, c'est important. Vous pouvez aussi suivre ce blog sur Facebook ici facebook/apreslapub et Twitter eud' là twitter/ApresLaPub et depuis la semaine dernière, vous pouvez même contribuer directement au bonheur du bordel en lui donnant une valeur (1, 2, 34, 678 ou 5467 euros, bref, ce que vous voulez) sur leetchi.com/apres-la-pub. Déjà 250 euros récoltés la semaine dernière, merci à vous mais vous pouvez faire mieux cette semaine. 251, au moins. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #351

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mélina 03/11/2017 14:12

Bonjour. très bel article. très intéressant. un beau blog. n'hésitez pas à visiter mon univers. lien sur pseudo. à bientôt. bises