Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

... Force est de constater qu'à la suite du jeudi advient généralement le vendredi. Dans le meilleur des cas. Si tout va bien. Et ainsi qu'il est de coutume ici, il est tout à fait probable que se cache - tapi non loin, tel un grand fauve, les jarrets aux arrêts - un sacré beau bordel qui ne demande qu'à éclore si tant est qu'il fut une fleur mais non, en fait, pas là. Oui, le Bordel est prêt, oui, il veut crier sa différence comme une chanson de Jean-Jacques Goldman mais sans les royalties. Oui, le Bordel vous attend et il n'est pas seul car les taxis new-yorkais sont tous là pour vous délivrer un message de paix et d'amour et leur calendrier sexy à 5 dollars et vous avouerez qu'il n' y a qu'en allant faire un tour au Bordel que vous pouvez vous dégoter ça. Veinards. Chanceuses. Yummy yummy.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Comme nous voyons tout au centre de contrôle de l'équipe technique du Bordel après avoir piraté toutes vos caméras pour voir vos réactions hebdomadaires en direct et que nous constatons, avec joie, que vous ne restez pas de marbre à cette introduction bordelistique, nous vous proposons, en concertation avec nous-même de vous emmener dans les pas du photographe Luca Locatelli pour découvrir les mystères des plus belles carrières d'Italie avec sa série "White Gold" à découvrir plus en avant eud' par ici thestoryinstitute.com/marble

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

 

Et comme les lecteurs et les lectrices du Bordel sont rarement avares d'une découverte de plus, ils et elles se délecteront sûrement de la découverte de ces sublimes "Pomanders", à la fois boites à épices, huiles médicinales ou poisons parce que parfois, fallait pas trop leur courir sur le haricot à l'époque. Ces différents Pomanders, sublimes de délicatesse sont du XVe et XVIe siècle. C'était la minute culturelle du Bordel, merci, bonsoir.
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

C'est pas tout mais il reste encore du boulot alors on y retourne après cette petite pause multicolore et animée d'excellentes intentions car au bordel, pas de stress, y'a... Non, couché Patrick Bosso, lâche ce pneu tout de suite et tout ira bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

4,5 mega. Oui, 4,5 mega. C'est ce que ce tas de cartes perforées représentait comme données en 1955. Voilà, c'était la séquence nostalgie de ce bordel mais poursuivons désormais par cette figurine en améthyste du dieu Horus en faucon, datant de 664 à 332 avant Jésus Christ ou de 2603 à 2271 avant John Cleese selon vos valeurs et par ce collage mystique et sympathique de Dennis Busch et de 2015. Soit 76 après John Cleese, donc.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Avançons au pas de ce sublime tambour par Tommy Dammit, un, dos, tres, un pasito palante Maria afin de découvrir l'arrière-arrière-arrière-grand-père du bonhomme Cétélem et cette splendide affiche pour John Mayall, grand bluesman devant L'Éternel (ou devant John Cleese, c'est possible aussi) et initiateur du blues anglais avec ses Bluesbreakers où de petits jeunes comme Eric Clapton (Cream), Mick Taylor (Stones), John McVie (avec barbe et imper Colombo) et Peter Green (Fleetwod Mac) ont fait leurs gammes sous l'égide du "Professeur". Tiens, c'est cadeau, une petite vidéo du sieur Mayall avec le boudiné mais excellentissime Coco Montoya à la guitare.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Tourni tournicoti tourni tournicoton enchainons vers la suite du bordel, même si ça tangue un peu, oh là, ça tourne. Allez matelot, au boulot. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Merci d'emprunter ce passage piéton afin de vous délecter de la vision de cette très rare Ferrari Daytona 365 GTB/4 Shooting Brake de 1972 qui vous emmènera à bon port vers la suite de ce bordel situé un peu plus bas (vroum, vroum, scroll, scroll, scroll).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Si vous n'êtes pas très italienne, il vous reste l'option Ford Escort MK2 RS 1800 qui dépote aussi pas mal mais moins que la Suzuki Heron RG 500 MK8 si vous arsouillez sévère en pliant la poignée. Ce qui est une possibilité. En tout cas, avant toute folie, n'oubliez pas de faire le plein dans cette splendide station-service autrichienne, sise à Pukersdorf dans les années 40. Attention, c'est peut-être devenu un restaurant vegan depuis. Faizez gaffe.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Dans ce grand n'importe quoi que doit être un Bordel réussi, quoi de mieux que d'accueillir le talentueux Xavier Dolan capté par l'œil de Shayne Laverdière pour Candy Magazine ? Rien. Et à ce propos, n'oublions pas qu'au pays de Candy Magazine comme dans tous les pays, sauf certains, on s'amuse, on pleure, on rit, il y a des méchants et des gentils et pour sortir des moment difficiles, avoir des amis c'est très utile, un peu d'astuce, d'espièglerie, oui, c'est la vie de Candy Magazine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Pris d'un vertige étrange et pénétrant ? C'est normal, c'est le Bordel, ça va passer, faut s'habituer.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Mais tout de suite, poursuivons avec ce T-Rex à sa mémère, cette femme-pizza pour remplacer avantageusement la femme à barbe qui était prise par son épilation complète, 3 jours de travail et Carrie Fisher après la dégustation du Beaujolais nouveau 2017 qui a un délicieux petit goût d'ordure fraîche cette année.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Nous avons aussi Steve McQueen qui sait allumer le feu ah que mieux que Johnny, Audrey Hepburn qui répète pour le rôle de Calimero devant l'objectif de Terry O'Neill en 1966 et Gwen McCrae parce que quand même Gwen McCrae, messieurs dames, Gwen McCrae. Ci-dessous une vidéo de Gwen McCrae pour groover avec Gwen McCrae.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Sans transition, passons à.. ah si merde, y'a une transition, vus auriez pu me prévenir à la technique. Avec transition donc, passons à la suite de ce Bordel à travers la bouche de la dame qui nous transportera vers de nouvelles aventures plus bas (scroll, scroll, scroll).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

De nouvelles aventures où nous attendent de pied et de barre ferme les frères Kevin et Joel Baker au meilleur de leur forme en 1988, un pachyderme au derme humide, Superman et son Superchien par Alex Ross parce que je suis tombé dessus et que ça m'a plu et que JUSQU'À PREUVE DU CONTRAIRE, C'EST MON BLOG ICI BORDEL et si vous voulez vous reposer en sirotant un Martini Rosso avec des Tucs, c'est par ici messieurs dames.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec mon ninja personnel attitré rien qu'à moi.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Oui Salma, qu'est-ce que quoi, Salma ? Tu n'as plus d'après-shampoing ? Bouge pas, je reviens (scroll, scroll, rhââ Santanico Pandemonium, scroll, scroll).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Pour les donzelles, rien de tel qu'un ancestral Bordel avec la splendide Martha Hyer avant-hier, un joli rideau de Carlo Molino, "Untitled, Polaroid" de 73, le regard qui pique très fort de Sylvia Geersen et une chatte pas sur un toit brûlant car ça pèle en ce moment et le chauffage, vous avez vu ce que ça coûte, c'est plus possible de nos jours, je vous jure.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Et enfin, le splendide minois et tout le reste de la sublime Alicia Herbert photographiée par Remi Kozdra (62 points au Scrabble) et Kasia Baczulis (89 points avec la lettre compte triple).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Vite, passons à de l'art avec Ben Ormenese, "21-A2-69", de 1969, Georgia O'Keeffe, "Crab Claw", de 1939 et Günter Fruhtrunk, salut Günter, "Mathematik der Intuition, Hommage à Arp, Etude n°3", oui soyons précis Günter, de 1962.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Un croquis lancé vite fait bien fait de Sophie Taeuber-Arp, un peu d'Albrecht Dürer, "Étude de drapé" de 1508 et un petit Theo von Doesburg des familles, surtout la famille Von Doesburg, "Composition XX" de 1920.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Et parce qu'ici aussi c'est mon blog, non, je ne crierai pas, je vous ajoute quelques œuvres sublimes d'Albert Renger-Patzsch, grandissime photographe à découvrir plus que dans le Bordel avec une petite sélection d'images sublimes des années 20 à 40.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Et c'est l'heure des célèbres Messages à Caractères Informatifs introduits cette semaine par l'ami de Sarah Connor qui a mis sa plus belle cravate pour l'occasion. C'est dire l'estime qu'il porte au Bordel du Vendredi à propos duquel il m'a susurré récemment à l'oreille : "Ach, jes, dis iz my delicatessen of ze vriday !" ou quelque chose d'approchant mais avec l'accent, c'était pas facile à capter. Gottferdom.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353
C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Et c'est tout pour aujourd'hui mais s'il vous a plu, n'hésitez pas à partager ce Bordel n°353 avec le facteur, votre amant, l'amant du facteur, votre maîtresse, vos amis, votre cousin, votre patron ou tout autre personne de votre réseau dans la planète entière ou plus loin encore à l'aide des boutons Facebook et Twitter ci-dessous qui se languissent de vous. Vous pouvez aussi, comme chaque semaine et comme dans tout Bordel qui se respecte, laisser une petite piécette sur la table de nuit en échange du Bordel du jour. Quelques centimes, un euro, trois, cinquante mille, à vous de choisir ce qu'il vaut sur leetchi.com/apres-la-pub, merci mon chou, merci ma choute. Et last but not least, vous pouvez aussi suivre ce blog sur Facebook ici facebook/apreslapub et sur Twitter eud' là twitter/ApresLaPub et même, vous y abonner. Là, on peut pas faire mieux. Plus, ce serait trop. Et trop peu n'en faut. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #353

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francesca 17/11/2017 08:45

J'adooore Dolan... les horreurs du début peuvent aller se rhabiller ; Mireille Darc aussi, la pauvrette !
Et le commentaire sur Audrey Hepburn m'a brutalement arraché un éclat de rire...
Quel bordel aujourd'hui. Merci