Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Céramique amie

 

... Céramique, mique, mique, ah non ça c'est Dominique et il ne s'agit pas du tout de Dominique aujourd'hui dont je voulais vous entretenir. Pouf, pouf, on reprend. Pascale (ah c'est mieux) Gayraud n'est pas seulement une amie chère (de "chère", la bonne chère qu'elle maitrise parfaitement), c'est aussi une artiste céramiste de grand talent qui fait les choses à sa manière et sa manière, disons-le déchire la ch*** à sa m***.  Son œil, avisé et acéré par des centaines de campagnes de publicité, de books de photographes qui déboitent et d'artistes vus et appréciés depuis des années, ses mains qui ont tenu tant de chromalins, de tirés à part et de campagnes bardées de prix, son esprit fin, cultivé et décalé l'ont amenée il y a quelques années à s'intéresser à l'art de la céramique, développé et popularisé en France à partir de 1540 par Bernard Palissy (la sortie) dont la statue trône non loin de chez moi. Mais revenons à Pascale et à ses créations dont voici ci-dessous quelques exemples. 

Céramique amie
Céramique amie
Céramique amie
Céramique amie
Céramique amie

Les céramiques de Pascale ne ressemblent à nulles autres puisque ce sont celles de Pascale, suivez un peu s'il vous plaît, merci bien. Elles ont une âme bien qu'elles soient des objets inanimés et c'est pas le moment de relancer de vieux débats, non, n'insistez pas.

Céramique amie

Pascale a enfin décidé de se lancer dans le grand bain (situé juste après le pédiluve et les cabines de douche à gauche) et présentera d'ici peu ses créations pour la première fois. C'est important de soutenir les jeunes artistes alors si vous aimez l'art, que vous vous dites "Tiens, une céramique contemporaine, ça ferait bien sur la cheminée à la place du portrait de belle-maman pour changer un peu" ou toute autre raison valable pour venir voir, apprécier et éventuellement vous offrir une des splendides pièces de Pascale, venez donc le week-end du 9 et 10 décembre au 50, rue d'Hauteville, Paris Xe.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article