Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est jeudi, c'est poésie

 

J'ai faim de tes cheveux, de ta voix, de ta bouche, 
sans manger je vais par les rues, et je me tais, 
sans le soutien du pain, et dès l'aube hors de moi 
je cherche dans le jour la bruit d'eau de tes pas.

 

Je suis affamé de ton rire de cascade, 
et de tes mains couleur de grenier furieux, 
oui, j'ai faim de la pâle pierre de tes ongles, 
je veux manger ta peau comme une amande intacte, 

C'est jeudi, c'est poésie

et le rayon détruit au feu de ta beauté, 
je veux manger le nez maître du fier visage, 
Je veux manger l'ombre fugace de tes cils,

 

J'ai faim, je vais, je viens, flairant le crépuscule 
et je te cherche, et je cherche ton coeur brûlant 
comme un puma dans le désert de Quitratùe. 


Pablo Neruda in La centaine d’amour - 100 sonnets de bois.

Photographie de Ruth Bernard

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jules 22/12/2017 14:51

Chiément délicat; Putain!!