Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

... Il est fort à penser qu'après que jeudi se fut évanoui parmi les phylactères amis (voir SHEMT ici oubliez-les-avengers-shemt-arrive) et les vapeurs de la nuit, les chances que nous soyons vendredi s'en trouvent grandement augmentées. Admettons. Et comme il est ici une tradition quasi ancestrale consistant à pratiquer un sorte de rite vaudou appelé le Bordel du Vendredi et que subséquemment, toute l'équipe technique de ce blog est à bloc depuis une semaine, il est raisonnable de penser qu'il serait temps de lâcher les watts (et mon ampli va jusqu'à 11, attention) et de laisser le bordel s'exprimer à travers les magnifiques origamis de Icarus MidAir (bon, ok, il s'appelle Cristian Marianciuc en vrai) à voir plus en avant eud' par là : etsy/IcarusMidAir

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Dans le côté délicat, précis et tatillon, toute l'équipe technique et moi-même vous proposons les bijoux exquis de Shinji Nakaba, qui s'inspire d'œuvres classiques de David, Michel-Ange et autres http://s-nakaba.shop-pro.jp comme des vanités que nombre d'artistes ont interprété mais encore jamais à la manière de Shinji qui n'aime pas enfiler les perles alors il les sculpte. Lentement. Précisément.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Et comme Noël approche à grands pas, voici quelques propositions utiles pour égayer la fin d'année avec chic et délicatesse tout en recyclant quelques vieux habits que vous ne mettiez plus. Le Bordel, c'est encore mieux que l'Armée du Salut.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Et qui dit Noël dit Divine (alors, pourquoi pas, je fais ce que je veux, c'est mon blog ici) et qui dit Divine dit donc Noël (on y revient) et qui dit Noël dit sapin et qui dit sapin dit idées et qui dit idées dit étagères et qui dit étagères dit génie car on sait tous comment ça va finir alors autant prévoir les choses à l'avance avec cette idée ingénieuse, astucieuse et décorative à la fois. Comme quoi, le Bordel peut aussi être utile.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Mais si vous voulez bien vous donner la peine de poursuivre par ici, ce serait gentil car on n'a pas que ça à faire et puis la suite étant tout là-haut, c'est pas le moment de flancher au niveau du mollet.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Pour la suite, vous pouvez plonger dans le plus grand bol de cornflakes au monde, oui, au monde, c'est aussi ça le Bordel et admirer le 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e et 10e étage de quelque part dans le monde, à un endroit précis sur la carte que nous garderons secret pour la sécurité des habitants qui nous ont demandé de préserver leur anonymat de.... bon ok, aucune idée de l'endroit où c'est. Disons Albuquerque, Koyaanisqwati, Novosibirsk ou Nœux-les-Mines.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Mais sans transition à part "Sans transition" qui est en soi déjà une transition, convenons-en, on en convient ?, bon, passons à ces sublimes images de Melih Dönmezer de 2014 ou de 2015 parce qu'on pourrait croire qu'elles sont de 1914 ou de 1915 mais en fait, non, "on" s'est encore fourré le didi dans le nœnœil. Ouillouille.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Continuons notre chemin avec quelques œuvres de l'illustrateur et artiste Enzo (comme Francescoli) Sciotti (comme Éric mais en moins con) dont la carrière longue comme les bras de Kareem Abdul Jabbar lui a permis d'œuvrer pour Dario Argento, Sam Raimi et un paquet de réalisateurs de calibre international et d'autres nettement moins bons. Pour voir l'ensemble du travail d'Enzo Sciotti, avanti, avanti, c'est par ici enzosciotti.com

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Vroap, vroap, vroooooooaaaaaaap, poursuivons dans ce bordel si vous le voulez bien à l'aide de ces engins du diable mais surtout, faizez attention au putain de camion.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

C'est Rick James qui nous emmène plus loin dans ce bordel ou bien, deuxième option, vous pouvez choisir ce buggy de qualité avant de plonger dans le grand bain. Avec mousse s'il vous plaît.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Traci. Rhâââ, Traci forever.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Au niveau du point de vue des donzelles du bordel, la sélection est comme chaque semaine plus que drastique avec une très jeune Lana Turner, Clodette Colbert dans "Le signe de la croix" en 1932, une sublime étude de nu par Jean Straker en 1963 et Pier Angeli qui est dans l'escalier donc il y a de fortes chances que la concierge n'y soit pas, à moins que la concierge soit Pier Angeli auquel cas, il faudrait nous donner l'adresse à toute l'équipe technique et moi-même.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Nous avons aussi Kelly Brooke en toute simplicité au petit-déjeuner, Jamie Lee Curtis en pleine séance de stretching, une charmante inconnue pas tout à fait nue et Charlotte Rampling qui hésite entre la sieste et la sieste et toute l'équipe technique et moi-même lui conseillons la sieste.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Et puis si ça ne vous plaît toujours pas, voyez ça avec la madame ci-dessous.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Le tout, sous vos applaudissements. En vous remerciant. Merci bien beaucoup.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Car vite, il est temps de passer à de l'art avec un peu de Joan Mitchell (qui n'a rien à voir avec Eddie), "la folie d'Allmeyer" par René Magritte, Hong Kyoung Tack "4 Rooms" de 2002 et Jean Tinguely, "Elément Détaché III" de 1954, visible au Stedelijk Museum d'Amsterdam si vous êtes dans le coin.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Ainsi qu'un très bel "Étal de boucher au Maroc" en 1882 par Théo van Rysselberghe, "Waterfall 15", pas 12, pas 13, 15 par Pat Steir en 1988, un "Untitled" de 1958 de toute beauté et de Sam Francis, un "Feu" au loin par Hugo Scheiber  en 1922 et une "Femme et sa bicyclette" de Willem de Kooning (1904-1997). Biii-cycle, biii-cycle, i want to ride my bicycle, i want to ride my bike tout ça.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui se réjouissent du retour des vrais messages à caractères informatifs après 9 ans d'absence sur Canal+ mais qui poursuivront ici leur travail hebdomadaire cause que je fais ce que je veux ici vu que c'est mon blog.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355
C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que pas mal de vos amis attentent que vous partagiez allègrement ce Bordel n°355 avec eux à l'aide des boutons Facebook et Twitter ci-dessous alors n'hésitez pas à vous en servir car vous avez un peu tendance à mollir ces derniers temps. Hardi, moussaillon. Vous pouvez aussi suivre ce blog sur Facebook ici facebook/apreslapub et sur Twitter eud' là twitter/ApresLaPub et oui, vous pouvez même vous y abonner. Dernière chose et après basta, vous pouvez aussi laisser un don comme chaque semaine en échange du Bordel du jour sur leetchi.com/apres-la-pub et comme Noël arrive et que vous avez grand cœur, nul doute que toute l'équipe technique du Bordel sera ravie de vos étrennes, hein les gars, ils me disent "Oui, oui, oui" dans l'oreillette, promis. Enfin, c'est en sri lankais. Enfin, je vous expliquerai. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #355

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article