Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

 

... Une fois de plus - mais c'est diiiiiiigue comme ça revient vite ces petites bêtes - nous sommes à nouveau vendredi. Et qui dit vendredi dit flétan pourri qui pue à la cantine alors vous êtes bien gentil mais ça va, non merci. Ou bien : qui dit vendredi dit Bordel du Vendredi et qui dit Bordel du Vendredi dit sélection d'images inédites ou intéressantes vues pendants la semaine, triées sur le volet (un Lapeyre électrique à 399€) par toute l'équipe technique (des petits Sri Lankais bien comme il faut), remisées par devers moi dans un dossier pour ne rien oublier avant d'être reversées ici dans un ordre tout à fait aléatoire bien que pas exactement mais n'ouvrons pas maintenant ce débat qui fait rage depuis longtemps alors que nous attendent les délicieux origamis tout mini rikiki de Naoki Onogawa. Et pour en voir plus, C'est par ici pour Naoki

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Du Japon, voguons vers de nouveaux horizons et plus précisément celui des designers chez Lego qui ont le meilleur métier du monde puisqu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent avec leurs produits, comme cette magnifique chimère avec toutes les couleurs possibles et imaginables et imaginées par la dite société. Et ça en fait.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Si vous avez deux millions et demi à trois millions à dépenser actuellement sans que ça vous gène le moins du monde, sachez que la Iso Grifo A3C 1965 de 300 chevaux (13 exemplaires produits seulement) de feu notre Johnny national n'a pas trouvé preneur chez Sotheby's. Franchement les gens du blog, vous auriez pu faire un effort.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Bon, pour les plus difficiles, sachez que si vous n'aimez pas la Iso Grifo A3C, il reste encore en cherchant bien dans le monde quelques exemplaires de la Iso Grifo A3L. À un prix à peu près aussi modique que sa cousine en C. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Et puis si ça ne vous plaît, voyez ça avec hnggggnmmmmmffffffff mais aye euuuh.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Sur ce et pour vous rappeler qu'ici c'est un peu mon blog et que j'y fais ce que je veux, je vous rajoute une horloge Olympic 8 en acajou made in Bavaria juste parce que j'ai envie et ce jeu de mains, jeu de vilain certes mais jeu de mains avant tout et tout de même.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Mais aussi (et pourquoi pas) les délicieuses céramiques mi-animalières mi-alien de Godeleine de Rosamel dont vous pouvez voir plus en avant le travail sur Qui n'en veut du Godeleine ? alors qu'à l'Office du tourisme du Ruffécois, vous n'en verrez pas mais vous aurez des bonnes adresses pour du pâté de qualité.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Passons vite fait sur ce cheval de Troie de la première guerre mondiale, cette étreinte passionnée qu'Eugène Poubelle lui-même n'aurait pu désavouer et une vague de dunes qui n'arrête aucune vague, même pas une vague vague, non, rien et des chignons nippons à foison et deux Dixie Belles du temps jadis de quand on pouvait être ségrégationniste tranquillement avant que les socialo-communo-trotskistes nous emmerdent avec les droits de l'homme.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Reposez-vous un instant car le Bordel n'est pas terminé et qui veut aller loin ménage sa chevelure avec L'Oréal ou quelque chose comme ça, profitez de cette biblio-discothèque bien remplie, tentez un panier exotique à trois points et faizez gaffe au chat, il a ses humeurs.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Ah, excusez-moi, un appel urgent. Oui, allo ? Oui, tout à fait, c'est possible. Et le cadre clignotant aussi ? Non ? Et les babouches ? Non Plus ? Bon d'accord alors, juste les gens du Bordel.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Désolé mais c'était Carrie Fisher qui nous invite à faire un saut chez elle et comme c'est très malpoli de refuser une invitation d'une personnalité royale des étoiles décédée, je vous invite à avancer en file indienne chez Carrie qui nous attend alors allons-y et que la Force soit avec vous.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Mais toute princesse qu'elle est, elle ne saurait faire oublier les donzelles qui ont fait la renommée de ce Bordel et sans qui celui-ci serait bien vide, avec un étirement salutaire pour éviter de se claquer, une Traci Lords endimanchée et une fumeuse allumeuse moqueuse de toute beauté.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Profitons aussi, en toute bienséance, de cette donzelle au bain, de cet autre au regard mutin, de ce sourire plus désarmant qu'une armée de M16 et de cette magnifique vue au demeurant (Le Demeurant, articles de pêche et confitures, 33 route de Marly 88634 Richenach-sur-Moselle). 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Mais aussi de cette mystérieuse indépendantiste charpentée, de cette bouquiniste en plusieurs volumes, de ce mousse à jolie frimousse et de cette naïade parfaitement bien profilée. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Une descente au paradis, un set en 21 et on tourne tous les 5 points à l'ancienne, une Onde de choc et de très jolis rideaux (si, si) et on va pouvoir y aller.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Mais où donc ? Mais vers l'art qui nous tient en éveil, qui nous émerveille tel celui d'Adolf Bühler (1877-1951) "Soleil à travers les nuages, éclairant un lac de montagnes" de 1931, un sublime fusain sur carton du maître André Franquin, bientôt en vente chez BD enchères Liège mais ça risque de douiller, un Nicolas, rhââââ, Nicolas "Composition" de 1951 pour nous remettre de la lumière du sud plein les yeux et le portrait non achevé de Charles Dickens et tous ses personnages imaginaires par Robert William Buss, un ami personnel de la reine Victoria, d'où son surnom de Buss impérial.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Un peu d'Edward Hopper au fusain aussi "East Side Interior" de 1922, Lucjan Mianowski et un psychédélique "Nude and Seascape" de 1974, "Plata y negro" de Pablo De Souza et c'est toujours mieux que le "Plata o plomo" (de l'argent ou du plomb) de Pablo Escobar et deux "Record Players, Catch 22" de Martin Brown et de 2005 et là, on commence à être bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Alors si on ajoute un tchoutchou de Tutu Kiladze, une composition géométrique de Wladislaw Lopuszniak de 1951, du "Yellow Painting" par Ad Reinhardt en 1949 et une touche finale de Zanis Waldheims, là, on est vraiment bien. Hein, Tintin ? Alors.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Et il est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs et comme j'ai passé un contrat avec Kelton (Pour tout changer, changez Kelton)  autant avant l'heure, c'est pas encore l'heure, autant quand c'est l'heure, c'est l'heure.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361
C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Et c'est tout pour aujourd'hui sauf si vous voulez bien avoir la gentillesse de partager ce Bordel n°361 tout autour de vous à l'aide des petits boutons Facebook et Twitter situés ci-dessous qui ne servent qu'à ça et qui se languissent de vous - ouiin, ouiiin - vous avez entendu ? - c'est fou comme ils se languissent alors allez vite les titiller. Vous pouvez aussi vous abonner à ce blog, rejoindre son groupe Facebook ici facebook/apreslapub et sur Twitter eud' par là twitter/ApresLaPub. Et si le Bordel du jour vous a tellement plu que vous souhaitez laisser une petite obole, c'est pas compliqué, c'est par là : la Cagnotte du Bordel. Sur ce, c'est pas tout mais il est Kelton + 3 alors bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #361

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François de La Brosse 09/02/2018 10:52

Merci pour ce bordel ! J'adore

PA Gillet 09/02/2018 15:38

Merci ! (Hop, corrigé)

Francesca 09/02/2018 12:26

"Et si le Bordel du jour vous a plus..." pas grave, ça arrive.
Ici c'est rarissime alors ça saute aux yeux.

PA Gillet 09/02/2018 11:06

My pléjeure.

Francesca 09/02/2018 09:01

Ça m'a plu mais ça m'aurait encore plus plu sans ce "s" incongru.

PA Gillet 09/02/2018 11:06

Un S incongru ? Où ça ? (j'ai du louper quelque chose).