Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

 

... Toute l'équipe technique de ce blog me susurre instamment dans l'oreillette : "தியெண்ட்ரே மெய்ஸ் சே சீன்ஸ்-நோஸ் பாஸ் டீஜெ வெண்ட்ரிடி, புரவரான்?", soit "Diantre, mais ne serions-nous pas déjà vendredi ?" en tamoul, ce à quoi je leur réponds invariablement "ஆனால் விரைவாக பாதாளத்திற்குத் திரும்பிவிட்டால் அல்லது அது உங்கள் பதிவுக்கு ஒலிக்கும்" soit "Si, mais retourne vite dans la cave ou ça va chier pour ton matricule" cause que tamoul ou pas tamoul, c'est moi le patron ici. Quoi qu'il en soit, nous sommes bien vendredi et c'est donc le bordel sur ces pages, comme à l'accoutumée (L'Accoutumée, bar-tabac-tapas, 1, rue de Floerscheim, Saint-Dizier). Un bordel qui se propage chaque semaine un peu plus à travers le monde grâce à vos efforts même s'il reste encore des territoires vierges de Bordel, tel la Mongolie, la Nouvelle-Guinée, Bélize, le Guatemala, le Honduras, Salvador, le Nicaragua et Groenland. Oui, bientôt, très bientôt le Bordel sera worldwide, ha ha ha ha (rire sardonique).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Mais bon, la flatterie et l'égo, ça va deux minutes alors allons donc faire un tour avec ce chenapan de J.Edgar Hoover qui aimait faire rire ses amis en prétextant que les freins avaient lâché dans une descente avant de leur faire profiter dans un grand éclat d'eau de sa célèbre voiture amphibie que voici. Quel farceur, ce J.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Ni une, ni deux, ni chevaliers du Ni, Ni, Ni, posez tout de suite ce jardinet et dégustez, enfin façon de parler, ces préservatifs à l'houmous et si vous voulez vous prendre la tête bien comme il faut, choisissez entre ces puzzles de 1000 ou 2000 pièces... d'une seule couleur. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Passons ensuite faire un tour à la Cité des Arts et des Sciences de Valence et dès que j'entends parler de Valence, je pense aux remparts de Varsovie, à madame, ses états d'âme et ses lubies, son accent russe qu'elle promène avec aisance tandis que moi, tous les soirs, je suis danseuse légère à l'Alcazar mais tout ceci est une autre histoire que nous ne vous narrerons pas plus que ça dans le Bordel du jour parce que sinon, on n'est pas sorti de l'auberge (scroll, scroll, scroll).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Bon, si Valence ne vous fait ni chaud ni froid en France ou en Espagne, rendez-vous directement à la case Vancouver sans toucher 20 000 car le Bordel a plusieurs biens de qualité à vous proposer notamment cette splendide maison contemporaine aux volumes atypiques pour la modique somme de nous consulter.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Bon, après, le moderne, on aime ou on n'aime pas alors si vous préférez l'ancien tout en finesse et en délicatesse sans chichi ni superflu, le Bordel a aussi ce qu'il vous faut pour vous transformer instantanément en Trump canadien ou en rappeur, ce qui revient à peu près à la même chose niveau goût. Prix : nous consulter encore plus.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Mais tout de suite, pour contrebalancer cette indécence caractérisée, intéressons-nous à l'un des tout premiers concerts punks aux USA, celui de Black Flag le 22 juillet 79, c'était un mardi, on avait mangé du riz cantonais au Pollywog Park à Manhattan Beach avec tout de même, excusez du peu, Keith Morris au chant et Ron Reyes et Dez Cadena à la guitare et à la batterie. Pas des manchots. Ce que l'on peut aisément vérifier ci-dessous. Anarchy in the USA, round 1.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Mais comme vous n'en avez probablement rien à tisser, passons à la suite de ce Bordel composé d'un haut-gradé amateur de Dr Pepper, d'une theloderma corticale, dit grenouille mousse du Vietnam et ATTENTION À LA CHUTE !, argh, trop tard.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Oui Max ? Une urgence ? Ok, les gens du Bordel, rentrez dans l'interceptor de Max, il faut qu'on y aille, là. Max, c'est bon, tout le monde est là. Hit the road, Max.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Bon et puis tant qu'à être sur la route, comme c'était un peu long de dérouler le PQ qui servit à Kerouac pour son livre, je vous rajoute à la place un "Hitcher" maître absolu de la terreur et si vous n'avez jamais vu ce film avec Rutger Hauer, C. Thomas Howell et Jennifer Jason Leigh, il vaut son pesant de pouce levé sur le bord de la route.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Enchainons sur une Elizabeth Montgomery qui tire la tronche pour une raison qui ne nous regarde pas, Rock Hudson et une belle prise au lasso sur le tournage de Géant en 1956 et Julie Newmar en pleine séance d'abdos en bikini léopard au bord de la piscine en 1959 et y'a quand même qu'au Bordel qu'on peut trouver ça et y'a pas à dire, on se fout pas de votre gueule dans cette turne.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Ajoutons à ce bordel déjà bien garni la splendeur muette de la page 42 de "L'homme qui valait 500 000 $" dessiné avec tout le talent d'un Giraud au sommet de son art, un Kubrick au sommet de son escabeau et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Guy, le frère jumeau de Bruce.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Sans plus attendre, passons à ces images d'une très jeune, puis moins jeune mais encore sacrément jeune Ornella Muti dans toute la splendeur mutine de sa prime jeunesse qui, enfin vous avez compris.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Enchainons sur un pas de danse et je vous laisse le choix entre le paso doble, le square-dance, le tango, la zumba, le break-danse et la valse (de Vienne, que deviennent, tais-toi, François) mais si vous pouviez éviter la tektonik, toute l'équipe technique et moi-même vous en serions extrêmement reconnaissants. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Sans donzelles, un Bordel ne saurait avoir de raison d'être et soudain, Christie passa par là alors on n'allait pas louper ça, comme ce palmier de bel acabit, cette vue bien dégagée sur les côtés, ce coup de soleil dans la rétine, cette bicycle, bicycle, i wanna ride my bicycle, ces deux fruits sans légumes par jour, cet appel en PCV impossible à refuser et un magnifique sourire connu et reconnu partout à travers le monde (important le sourire).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Et puis si ça ne vous plaît toujours pas, mawashi-geri, ushiro-yoko-geri, taté-zuki et yama-zuki  dans ta face.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Un dernier petit délice avant de poursuivre avec le sublime minois de Becca Hiller dont il aurait été dommage de se passer, vous en conviendrez et si vous n'en convenez pas, ha ha, ben, c'est trop tard.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Et puis Bart est d'accord alors zip it. Doh !

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Vite, passons à de l'art avec un peu de réflexion géométrique avec Ilya Chashnik, "Disegno" de Jan Schoonhoven en 1967, "Jazz" de Jean Dubuffet en 1943 et Julio Le Parc, "Four plate from La Longue Marche" de 1974, année op-artique à défaut d'être érotique.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Un bel "Untitled (Black + Cream #575)" de Mark Grotjahn de 2005, du Nobuyoshi Araki bien avant son Lucky Hole, "Orange" de 1923 et de Wassily Kandinsky et un petit Paul Cézanne pour faire passer le tout, "Fleurs dans un vase rococo",  vers 1876 mais on a un doute mais on revient vers vous.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Une dernière couche ? Allez, avec un peu de Vasarely, "Binaire" de 1960 et "Yvaral" de 1965 et un "Soleil rouge III" de Yan Pei-Ming de 1993 et là, on commence à être pas mal au niveau de l'art.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Et il est temps de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de la semaine à ma montre Timex quartz aiguille vu que Kelton payait moins et que Timex m'a fait une bonne propale en liquide sous la table à la Glassmann dans un fond de jardin à Valenciennes.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363
C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas qu'un bordel partagé aujourd'hui, c'est un bordel offert la semaine prochaine et il y a encore pas mal de pays à conquérir avant que le Bordel soit totalement worldwide alors envoyez vos amis expatriés au Bordel. Pour ne rien louper, vous pouvez aussi vous abonner à ce blog ou rejoindre sa page Facebook ici facebook/apreslapub. Et si vous avez vraiment pris du plaisir dans le bordel du jour, vous pouvez laisser une petite piécette sur la table basse avant de partir, merci mon chou, merci ma choute, c'est par ici la Cagnotte du Bordel. Sur ce, c'est pas tout mais à ma Kelton Timex, il est l'heure de vous souhaiter un bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #363

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

McNawak 24/03/2018 13:55

Salut
Tu parles de Valencia en omettant de parler de Santiago (hisse et ho) Calatrava Valls (https://calatrava.com/), ce qui ne va pas du tout et j’allais t’en parler aussitôt vu le bordel et puis après j’ai vu les photos de Becca Hiller et là j’ai un peu oublié tout à couphouhou.
Merci pour le bordel

PA Gillet 06/04/2018 14:19

Avec grand plaisir.