Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #364

 

... La trotteuse de ma Timex quartz aiguille ayant glorieusement dépassé le point fatidique et vertical indiquant minuit, il n'est pas impossible de penser que nous soyons vendredi. Et qui dit vendredi peut dire les Limbes du Pacifique ou la Vie Sauvage ou raviolis ou sodomie (mais pas en même temps) mais ça va pas nous arranger alors qui dit vendredi dit Bordel du Vendredi et là, déjà, ça va être plus simple pour enchainer. Un bordel du vendredi constitué comme à l'habitude d'une foultitude d'images éparses n'ayant rien à voir entre elles, vues cette semaine sur divers canaux, remisées par devers moi dans un dossier prévu à cet effet et reversées ici à votre attention parce que toute l'équipe technique et moi-même les avons déjà vues et voyez, on est blasés. Mais tout de suite, n'hésitez pas à venir vous réchauffer les mimines au coin du feu, allez approchez on est intimes maintenant, cause que ça pèle dru mes aïeux et la flambée est bonne comme du bon pain, Épi d'Or mais tout ceci est une autre histoire que non, n'insistez pas, il suffit maintenant, nous ne narrerons pas aujourd'hui.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Heidi Annalise nous a refait quelques petites merveilles au fond de ses boites qu'elle trimballe un peu où elle veut donc je me permets, ainsi que toute l'équipe technique qui se permet rien, elle, de vous inciter à aller en voir plus sur le travail d'Heidi sur Au pays de Heidi (Heido, on rentre du boulot)

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Le commandant Stubbings, Gopher, Isaac et Julie vous attendent pour un petit tour très rapide sur le Tuhura de la société Oceanco, conçu en collaboration avec Lobanov Design studio, BMT Nigel Gee et le designer d'intérieur qui chie la classe internationale sa mère, Achille Salvagni alors qu'il est important de noter que les costumes sont de Donald Cardwell.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Si vous n'avez pas le pied marin, ça peut se comprendre, toute l'équipe technique et moi-même pouvons vous proposer un remplacement au pied levé (et hop) avec "The Bridge House", incroyable maison sise à Huntsville, Canada et certes, c'est pas tout prêt mais faut savoir ce que vous voulez aussi.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Sans transition, ni même une petite intromission, quasi à sec, je vous rajoute la recette des couilles de Suisse, ah ben oui, c'est ça de venir au Bordel aussi, toutes les typos utilisées pour la Sriracha et ça en fait une palanquée, un petit glossaire sur les donuts, doh, une solution efficace pour les problèmes de prostate, doh et une carte de toutes les langues et dialectes de l'Italie car ça me botte, doh, et jusqu'à preuve du contraire, c'est toujours mon blog ici, doh et j'y fais exactement ce que je veux.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Une cravate trop mortelle, un paresseux à se mettre au doigt, un riff kiffant et pour la suite, merci de bien vouloir emprunter l'escalier sans trop crier, n'oubliez pas que tous vos petits camarades travaillent pendant que vous, vous êtes au Bordel. Et vous faites bien. Oui, toi aussi là-bas.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Mais tout de suite passons aux ancêtres de la famille Cétélem, les Yaretas, qui méritent le respect puisqu'elles existent depuis plus longtemps que John Cleese, Brian, Jésus Christ et vous et moi sachant qu'on peut les trouver dans les Andes depuis plus de 3000 ans. Plop. Oui, ça bouche un coin.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

C'est pas le tout mais faudrait voir à un peu avancer, on dirait que des supporters de l'OM sont sur notre piste. Bon, ça va, ils sont aussi rapides que Mitroglou. On est tranquilles.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Passons à cette formidable série d'hommes divers et variés captés subitement par la beauté incandescente d'une inconnue au charme dévastateur et le tout sans Marcel Béliveau, sans Impulse, sans bouquet de fleurs et c'est bien dommage car il faut penser aux fleurs et pas qu'à la Saint-Valentin, même si c'est vrai que les fleurs c'est périssable mais les bonbons à la gélatine de vache, c'est pas top non plus sauf les cocas avec la poudre acidulée.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Passons à cette formidable photo de cons en escadrille nous venant directement de la 'Murica qu'ils sont en train de Make Great Again à coup d'AR-15 bénis par d'autres cons consacrés comme il faut dans des églises.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364

The Dude, un petit commentaire quant à tes collègues de chez Manufrance born in the USA ?

C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Merci, The Dude, toujours de bon conseil. Mais bon, c'est pas le tout alors follow the rainbow stairs en direct de Lima au Pérou et advienne que pourra et plus on est de fous, plus on a des tarifs de groupe au Bordel du Vendredi (n'hésitez donc pas à y inviter vos amis).

C'est vendredi, c'est le Bordel #364

En parlant de bordel, que serait-il sans ces donzelles qui ont fait sa réputation et sa fortune ? Rien d'autre qu'un cloaque parmi tant d'autres sans l'aide de Lynda Carter qui a son siège rien qu'à elle au Bordel, Sean Young qui ne démérite pas mais c'est quand même pas Lynda, un peu de vinyle pour le plaisir du scritch scritch scritch et une fan de Bowie oh oui, oh oui, oh oui. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Ajoutons un chemisier assez olé olé, une réflexion sur les roses et les épines, une Riri en vroum vroum et un petit coulis d'air de la mer et on y va.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Bon, allez un bellâtre et un John Bonham et... merde, ça déconne encore à la technique. Aucune oreille ces Sri Lankais.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Vite, passons à de l'art avec le sublime travail d'Auguste Herbin, "Composition" de 1933, "Casiana" de Manuel Barbadillo en 1968 et "Bus with Reflection of Flatiron Building" par Richard Estes, vers 1966-67, vazy Richard, tu pourrais être un peu précis.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Et puis cette semaine, je suis instantanément tombé en pâmoison devant le sublime, sensible et ahurissant travail d'un peintre anglais que je ne connaissais pas : David Jagger. David, né en 1891 et décédé en 1958, fit ses études à la Sheffield School of Arts avant d'être membre du Royal Institute of Oil painters, du Royal Institute of Portrait Painters et d'exposer à la Royal Academy et à la Royal Society of British Artists. Ça vous pose un Royal Artist tout ça. Son œuvre la plus connue (mais pas forcément la plus intense) est un portrait de Baden-Powell. David Jagger était tellement reconnu pour son travail que de nombreuses stars telle Lana Turner (rhâââ, Lana) ont posé pour lui. À l'heure de sa mort en 58, il avait entrepris un portrait du Duc d'Edimbourg, le Prince Philip, qui resta inachevé (le portrait, pas le Duc).

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

C'est pas tout mais à ma Timex quartz aiguille, il est pile l'heure de passer aux Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui sont au nombre de plein beaucoup de partout et qui sont chauds comme la braise mais c'est pour principalement pour faire fondre la neige, n'allez pas y voir des messages cachés à ma dulcinée.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364
C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que le Bordel cherche encore des lecteurs dans pas mal de pays du monde (notamment la Nouvelle-Guinée, la Mongolie et en Afrique centrale) donc ce serait sympa de le partager aujourd'hui tout autour de vous avec vos amis, vos relations, vos conjoint(e)s ou vos coups d'un soir mais seulement s'ils ou elles ont assuré. Vous pouvez aussi vous abonner à ce blog pour queutchi ou rejoindre la cohorte de ses fans en délire sur sa page Facebook ici facebook/apreslapub. Merci de noter (sur ce que vous voulez) que si vous avez pris du plaisir dans le bordel du jour, vous pouvez laisser une petite piécette sur la table basse ici pour toute l'équipe technique et moi-même : la Cagnotte du Bordel. Merci encore à mes premiers contributeurs de 2018. Sur ce, pas ce ce ci, ce ce là, il est l'heure de vous souhaiter un bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #364

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article