Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

 

... Bon, j'aurais du faire attention mais que voulez-vous, porté par la fougue de ce printemps naissant à l'éclat encore chancelant, j'ai partagé une image sur mon article d'hier qui a fort déplu à Facebook qui a décidé de m'emprisonner 30 jours. La sentence est irrévocable. Voilà, voilà. Ça passait, c'était beau mais j'ai tiré un poil trop court. Merci bien les bigots. C'est ce petit moment de déception et d'énervement qui fait que votre Bordel habituel a été décalé de quelques heures et toute l'équipe technique s'en excuse. Oui, c'est surtout de leur faute. C'est toujours de leur faute. Je me demande même s'ils ne me dénoncent pas sur Facebook. Ah non, ils n'ont pas l'électricité dans la cave. Bref, bienvenue au Bordel du Vendredi 367e édition et si vous êtes sur Facebook, merci de le partager à ma place avec vos amis et c'est parti avec les installations maousse costaud de David di Michele dont l'œuvre est étrangement assez peu prisée des locataires de F2. Ces pauvres, aucun goût.  

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Allez, poussons un peu ce printemps qui se fait tant attendre avec quelques unes des meilleurs feuilles (hu, hu) du sublime "Icones Plantarum Cryptogamicarum" de Karl Friedrich Philipp von Martius, Hugo von (demi) Mohl et Joseph ("Elvis") Prestele. Un ouvrage publié en 1828, année bof érotique au cas où vous vous demandiez.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Pour vous poser, c'est là, maintenant, tout de suite sur ce magnifique LC95 de Maarten van Severen car on est à la bourre et faudrait voir à pas trop trainer en chemin et allez, on avance un peu, mauvaise troupe (scroll, scroll, scroll).

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Pour une fois que je vous invite à prier, c'est pour célébrer le culte de la poule dans cette église sise à Java et plus précisément à Magelang où vous pourrez voir Gereja Ayam (la dite église qui, au départ était une colombe mais tout le monde dans le coin dit que c'est une poule) si en arrivant par la jalan (rue) Borobudur, vous tournez à droite juste avant le restaurant Ruma Makan Anda et surtout pas dans la jalan Paren Sikepan mais dans la jalan qui est AVANT, vous plantez pas, celle qui n'a pas de nom. Sinon, hurlez "Cot, Cot, Cot" trois fois et vous devriez trouver.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Mais comme le temps presse et qu'ici au Bordel, on adore foutre le bordel, prenons notre temps un instant et profitons de ce gif hypnotisant. Mais pas trop non plus. Pas plus de 10 boucles.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Sinon, je peux vous proposer quelques champis qui ne viennent pas de sous les bouses en Normandie mais de l'imagination de Misfit Makes dont vous pouvez retrouver les créations sur sa page Etsy ici : Misfit Makes sur Etsy.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Aie confiance, aiiiiie confiaaaaaaance, le Bordel n'est là que pour ton bonheur tout va bien se passer donne ton numéro de CB, envoie tes briefs, regarde-moi dans les yeux, tes paupières sont lourdes, tu n'entends plus que ma voix. Voilà. Nickel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Un félin à cola, un coup de main, deux coups de main, trois coups de mains, quatre coups de mains, un peu de SF au loin et on y retourne. Où ? C'est la grande question, avec Plancha ou Barbecue.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Mais vers ce "Swimming hole" de Friedrich Seidenstucker en 1934 parce qu'il suffit parfois de prendre le temps de regarder une image arrivée comme ça pour se sentir presque en vacances, ému(e), détendu(e). Oui, c'est un peu ça aussi, parfois, le Bordel.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Comme Winston nous attend et qu'il n'est pas toujours commode, pressons donc le pas vers l'extraordinaire bus de Ray Conklin, le président de la New York Motorbus Company en 1915, Enzo Ferrari dans une Alfa 40-60 lors de la course Targa Florin en 1920 et je me souviens, c'était un samedi et on avait mangé des pasta al pesto avec du vin des Abruzzes et après on a chanté, ah oui, on a chanté.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Attention, hop, un peu de magie et tout ceci dans un style tout à fait décontrachté, hi hi hi, Garcimore sors de ce corps.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Comme on est entre ami(e)s, je me permets de vous mettre une petite cartouche, ah non, c'est un Cartouche, merde les gars, vous déconnez à la technique mais c'est pas grave finalement, y'a Bebel et surtout, rhâââ, Claudia

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec mon ami Pina. Il est mignon comme ça mais faut pas l'énerver, mon Pina tout beau.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Cette semaine, au niveau du point de vue donzellatoire du Bordel, vous avez le choix. Soit profiter d'une journée de farniente avec séance de plongée dans un mer à 29°, sieste sur la plage, jacuzzi, massage, cocktails et collation all inclusive, case écolo-high tech avec climatisation, wifi, mini-bar, douche géante, gel-douche gratuit, peignoirs offert et Michelle Lombardo itou.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Soit, c'est une deuxième option et on peut donc en déduire qu'il y a deux écoles : profiter d'une journée de farniente avec séance de plongée dans un mer à 29°, sieste sur la plage, jacuzzi, massage, cocktails et collation all inclusive, case écolo-high tech avec climatisation, wifi, mini-bar, douche géante, gel-douche gratuit, peignoirs offert et Magdalena Frackowiak itou.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Et sinon, y'a aussi le saut de l'ange de Roberto Bolle par Bruce Weber. Roberto, c'est à toi. (Concentration) Hnggg, ohiiohhiiiiiooooohioooooooooooo, plouf, merci Roberto. 

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Mais tout de suite, passons à un peu d'art avec Kim Hong Joo, artiste coréen né en 1945, "Untitled" de 2014, puis Kyohei Inukai "Untitled 4", une sérigraphie de 1978, un peu de Ludwig Wilding, "SCHB IX" (143 points au Scrabble) de 1986, deux œuf au plat pas plats de Masao Saito et de 1988, et un pomme qui n'en est pas une et non, ce n'est pas une pipe non plus, de René Magritte en 1964.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Il est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui se cherchent un sponsor parce que Frank Muller était un peu casse-couilles et l'équipe technique ne comprenait rien à son accent genevois. Si vous voulez votre nom dans le Bordel, c'est le moment de vous mettre au sponsoring.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367
C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas qu'un Bordel partagé aujourd'hui sur Facebook, Twitter, par mail ou pigeon-voyageur, c'est un Bordel totalement gratuit rien que pour vous la semaine prochaine. N'oubliez pas non plus que vous pouvez vous abonner à ce blog pour queutchi, rejoindre sa communauté qui monte, qui monte sur Facebook ici facebook/apreslapub et que comme chaque semaine, vous pouvez laisser une petite piécette sur la table basse pour améliorer l'ordinaire de l'équipe technique au fond de la cave sur la Cagnotte du Bordel. Merci encore pour eux. Et partagez à ma place puisque je suis bloqué, merci Mark, grrr. Sur ce, bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est vendredi, c'est le Bordel #367

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catharina 02/04/2018 12:01

On est là quand même, même avec retard. On notera la discrète allusion à Joe Bar Team (mais il faut avoir un certain âge et aimer les motos qui freinent pas ! )

mattgarden 25/03/2018 12:09

Heureusement qu'on peut s'abonner à ton blog et te suivre par des moyens autres que Facebook. Sinon, toujours content de Free ?

PA Gillet 06/04/2018 14:19

Quand ça marche, oui :)

berrn 23/03/2018 18:51

bobordel ce 367 je me sens mieux merci