Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blue Note

 

... Assis à sa fenêtre, il profite de ces instants où le soleil a déjà perdu sa majesté mais ne renonce pas, lutte encore, lance ses dernières forces en rougissant l'horizon et en réchauffant son front. Et c'est bon. Sa rue, une parmi d'autres, son quartier, ni riche ni pauvre, sa ville, Nashville, il l'aime. Pas la plus belle, pas la plus moche. La sienne. Il regarde des gamins en skate se tirer la bourre, la voisine qui termine ses courses, la pollution, les oiseaux qui s'en foutent et piaillent dans le ciel. De l'usine en face, il entend d'abord surgir quelques notes, presque indistinctes. Puis en se concentrant - et comme il n'a rien d'autre à faire que de boire sa bière et profiter du moment après une grosse journée au boulot - il tend l'oreille. Concentre son attention. Cherche à abstraire tout le reste comme s'il n'écoutait qu'une seule piste d'un morceau sur un 24 pistes. Les notes se cherchent, toussotent, chauffent, se trouvent. Le rythme s'avance, se cale, balance. Un blues lourd, grave, sirupeux, collant, Elmore James, Blind Willie Nelson, Lightnin' Hopkins, c'est dur à dire à cette distance avec les bruits de la ville au loin qui cacophonent autant qu'ils peuvent. Entêté, le blues veut se faire sa place, il prend en confiance, colonise le hangar, dépasse ses murs, il monte à l'assaut comme une horde de loups affamés, il s'énerve, il aboie, il hurle tout ce qu'il peut jusqu'à cette toute dernière note de ce tout dernier solo de ce tout dernier instant qui s'étire comme le chewing-gum collé sous la semelle en plein été. Le dernier souffle d'un monument, d'objets inanimés dotés de si belles âmes. Gibson ferme ses portes. Dans l'acide urbain, le jour se dissipe, les dernières illusions aussi.

Blue Note

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jules 03/05/2018 11:57

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gibson_Guitar_Corporation

Fin du 3°. §