Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

 

... Diantre, parbleu et limite palsambleu, mais ne serions-nous pas déjà vendredi ? "Mais si patron", répondit en chœur toute l'équipe technique au fond de la cave qui se la joue un peu fayote en ce moment pour avoir un ventilo avant l'été. Un ventilo, alors qu'ils ne sont qu'à peine 52 dans 8 mètres carrés... franchement, il n'y a plus de petit personnel. Vendredi nous sommes donc et inutile de vous dire que ça va être un beau bordel ici car il n'y a aucune raison que ça ne soit pas comme partout ailleurs dans le monde. Alors allons-y pour un bordel de plus avec l'étrange univers de Juno Calypso avec quelques images de sa toute dernière exposition intitulée "What to do with a million years", sise actuellement à la TJ Boulding Gallery de Londres. Pour en voir plus sur Juno Calypso, c'est par ici Juno Calypso (besame mucho, vertige des pays chauds) et pour en voir plus sur la TJ Boulding Gallery, y'a Google. Non mais ho.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Passons si vous le voulez bien vers la suite de ce bordel où toute l'équipe technique vous propose de découvrir un des exemples de Öod House, ces maisons préfabriquées à mettre un peu où vous voulez (tant que ça reste dans une certaine décence mais dans le cas contraire, ceci ne nous regarde pas). Pour plus d'infos sur les Öod Houses, vous pouvez demander à Michel Chevalet ou Marc Lesggy mais le mieux c'est quand même par ici : Öod HouseÀ noter que les petits coins sont bien dans le coin et ça, c'est bien.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Après, si vous préférez, et c'est votre choix, le bois, le naturel et l'architecture des années 50 de cette maison aux alentours de Seattle, on ne va pas vous en vouloir non plus car vous avez très bon goût. Manque plus qu'une 250GT California Spider de 63 et un Ferris, un Cameron et une Sloane et ce serait parfait.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

C'est pour moi, ça me fait plaisir, non, ne rougissez pas, c'est tout naturel, permettez-moi de vous offrir à toutes et à tous un exemplaire de cette splendide montre Rue Sésame avec au choix, Toccata (Big Bird), Mordicus (Oscar the grouch) ou Macaron (Cookie Monster). Ernest et Bart sont en Thaïlande dans un Resort All Inclusive et Kermit, Glover et Elmo sont portés disparus après un voyage à la Fistinière avec Jim Hanson.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Afin de ne pas oublier qu'ici, c'est mon blog et que j'y fais exactement ce que je veux, je vous rajoute un vase de toute beauté, un peu de Tang pour la santé (kof kof, avec de l'eau, malheureux, pas avec une paille !) et Zappa qui compte fleurette à Claudia afin de tenter de lui ouvrir un peu les chakras.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Ajoutons ensuite George Orwell tenant un petit chiot durant la guerre civile espagnole de 1937 (et Ernest Hemingway en arrière-plan avec ses lunettes et sa moustache), une splendide sculpture en bambou de Laurent Martin et si vous voulez vous poser un instant, c'est maintenant sur ce magnifique canapé Art Nouveau cause qu'il n'y a que ça de disponible alors vous n'allez pas faire les difficiles.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Poursuivons avec une Ève Vartan et un Johnny Adam et un démon inconnu porteur de fruit défendu mais si vous avez une idée, n'hésitez pas à envoyer un télégramme en morse à toute l'équipe technique au fond de la cave qui sera contente d'avoir des nouvelles de quelqu'un, hormis la brigade de dératisation annuelle.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Rendons hommage à Margot Kidder récemment disparue, ajoutons un peu de Hans Arp, du surf à l'heure de pointe et une soirée hips entre copine où hips, ça n'a pas tourné qu'à la hips Badoit.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Ah, excusez-moi, un appel urgent, il faut absolument que je décroche.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Oui mais non, David, vois-tu, nous sommes en plein milieu d'un bordel, tu ne peux pas venir jouer ta musique de zazou quand ça te chante. Bon alors d'accord : deux notes et c'est tout.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Allez, on s'en tape cinq (sauf si vous êtes originaire de Tchernobyl auquel cas vous pouvez en taper six ou sept) et on poursuit dans ce bordel car si on est constamment dérangés, on ne va pas s'en sortir et vous êtes bien gentils mais ça fait du monde et après il faut passer le balai et faire les poussières alors merci bien mais non merci.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Alors au niveau du point de vue des donzelles, j'ai eu des remontrances la semaine dernière et du coup, Brooklyn Decker est venue donner un coup de main, comme ça, entre amis. Brooklyn, les amis du blog, les amis du blog, Brooklyn.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Et puis y'a Lauren Summer qui fait rien qu'à jouer avec les voilages et franchement, Lauren, ça se fait pas mais après tout, bon, pourquoi pas.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Et puis un très joli More O'Ferrall sur la plage, un bandana bien taillé, une paire de genoux de qualité et un rayon de soleil pile dans l'œil, aye, ça fait mal, si on peut vous être utile à quoi que ce soit mademoiselle, surtout, n'hésitez pas. 

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Mais l'équipe technique et (un peu) moi-même sommes charitables et dans le cadre d'un équilibre certes précaire mais c'est mieux que rien, nous ajoutons un mug matinal et une coccinelle plutôt de l'après-midi.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Vite, passons à de l'art avec un tabouret-cyclette de Marcel Duchamp en 1913, un "Horizontal" de Carmen Herrera en 1965 et des "Tables pour dames" d'Edward Hopper et de 1937, année très moyennement érotique mais après, c'est aussi un peu ce qu'on en fait.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Ajoutons une "Konstruction" de 1921 d'Hannah Höch, un "Brighter Than The Sun" de 1961 de James Rosenquist et un "Couple" de Jochen Seidel et de 1970, année absolument parfaite s'il en est et il en est puisque c'est la mienne.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Enfin, une splendide "Femme au bord de l'eau" de 1910 et de Léon Spilliaert, une "Étude (bleue)" pour “Floor” de Rachel Whiteread en 1992 et une "Cuisine" de 1948 de Pablo Picasso et y'a pas à dire mais on a fait des sacrés progrès depuis avec Ikea.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Mais ne serait-il pas l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui ponctuent généralement ce bordel et comme on s'approche de la fin, l'un dans l'autre, ça pourrait être, possiblement le bon moment ? Mais tout à fait.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372
C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Et c'est tout pour aujourd'hui sauf si vous avez une folle envie là, maintenant, tout de suite de partager ce Bordel grâce aux boutons ci-dessous avec tous vos amis qui l'attendent partout en France et dans le monde (je cherche toujours des lecteurs en Corée du Nord). Vous pouvez également suivre toute l'actualité de ce blog sur son énooorme communauté Facebook ici facebook/apreslapub ou encore laisser une petite piécette, un chèque ou une mallette remplie de dollars sur la table basse en échange de ce bordel du jour sur la Cagnotte du Bordel. Sur ce, on ne vas pas traîner vu qu'il reste encore un week-end prolongé à préparer, du pâté, des saucisses et du rosé à acheter alors bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est Le Bordel #372

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zousch 18/05/2018 19:08

Bonjour PA....il y a un siècle que je suis ce Bordel....c'est toujours aussi bien. L'équipe technique est au sommet....dans sa cave !

PA Gillet 18/05/2018 23:47

L'équipe technique transmet ses remerciements en morse sur un tuyau de la cave.

bruno 18/05/2018 10:13

Ah quel joli vendredi !! Merci !!

PA Gillet 18/05/2018 23:48

Avec plaisir...