Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est jeudi, c'est Poésie

 

Te vêtir... Ô le paradoxe
Quand au contraire je ne veux
Pour l'amour et sa tendre boxe
Que ta parure de cheveux

C'est jeudi, c'est Poésie

C'est en vain que tu dérobes
Sous tous les plis que tu voudras
A la plus belle de tes robes
J'aime mieux le pli de tes draps.


Ôte-moi donc vite la gêne
De la souple et nerveuse gaine.

 

Paul Valéry, in Corona et Coronilla, 1945.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article