Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Coupe du Monde FIFA © 2018 en 10 lignes #9

Comme le disait si bien l'impressionnant Kurgan, ennemi intime de Conrad McLeod : "Il ne peut en rester qu'un !" Ce un, non, pas Gengis, sera champion du monde de football demain aux alentours de 17h30 ou 18h (prolongations) ou 18h15 (pénos) et vous me direz, c'est toujours ça que la Mannschaft n'aura pas et vous n'aurez pas tout à fait tort, gottferdom. Un seul gagnant, parmi la Croatie ou la France et la promesse d'un match tendu comme un string de brésilienne et spectaculaire comme Rocco au réveil. Une journée idéale pour impressionner le monde entier balle au pied, une occasion unique pour Mbappé, Griezmann, Giroud, Pogba et Matuidi ou Modric, Rakitic, Mandjukic, Perisic et Starskic (le fils de Starsky et Hutch) de faire chavirer les cœurs avant de soulever le trophée tant convoité. Allez les Bleus, un nouveau jour de gloire est arrivé. Il est pour vous.

La Coupe du Monde FIFA © 2018 en 10 lignes #9

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article