Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Réouverture

 

... Bonjour les gens du blog, le blog est de retour. Oui ok, il a un peu traîné, lézardé, pris son temps pour relever le lourd rideau mais que voulez-vous, l'indolence de la Charente, la molle, tout ça. En bref, pour recommencer sous les meilleurs auspices, je me permets de partager avec vous ces quelques images d'une sublime surprise estivale, d'une exquise découverte à Bioussac (Charente) : le domaine de l'Abrègement.

Réouverture

Ravagé par la tempête de 1999, avec près de 15000 arbres à terre dans le domaine de 8 hectares, les propriétaires ont eu la bonne idée d'inviter des artistes prestigieux à utiliser ce matériau inattendu pour sublimer les conséquences de ce terrible épisode. Andy Goldsworthy, Antony Gormley, Joël Shapiro et Christian Lapie ont eu carte blanche. Ci-dessous, "Pool of Light", incroyable œuvre de 2000 bûches de châtaigner fendues jouant avec la lumière et changeant de couleur. Une incroyable expérience proche de l'art cinétique ou de l'émotion qu'un Soulages peut procurer en face à face, les yeux dans le noir des yeux. 

Réouverture
Réouverture
Réouverture
Réouverture
Réouverture
Réouverture
Réouverture

Deux cœurs de bois de chêne récupérés par le même Andy Goldsworthy, dont un cœur caché dans la réserve à bois du château.

Réouverture
Réouverture
Réouverture
Réouverture

Les impressionnants totems de Christian Lapie, statues de l'île de Pâques découpées à la tronçonneuse, gardiens immobiles, muets mais attentifs du parc.

Réouverture
Réouverture
Réouverture
Réouverture

Un séquoia de 16 mètres (c'est dire la puissance de la tempête) tombé au champ d'honneur face à Éole déchaîné, que Joël Shapiro a garni d'une statue grandeur nature de lui-même, vigie fière perpétuellement aux aguets.

Réouverture
Réouverture

Et un arbre de bronze et de guingois, blessé, penché, qui ne tient que par l'entremise d'un seul morceau de bois qui, chaque année, vieillit un peu plus et menace, un jour, de rompre le précaire équilibre.

Réouverture

N'oublions pas de mentionner (attention hein, l'équipe technique, c'est fini les grasses mats) la splendeur des différentes essences d'arbres centenaires ayant résisté, le travail remarquable de l'architecte-paysagiste Philippe Dubreuil, le potager exceptionnel avec courges et fleurs rares et tout ça vous fait une bonne raison de passer en Charente un de ces jours, en plus du pâté, du pineau, du broyé du Poitou, du melon, du chèvre et du fromager. Entre autres choses. Et bien le bonjour chez vous et n'hésitez pas à partager si ça vous a plu.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article