Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo

... Imaginez un instant le fruit d'une union entre le Douanier Rousseau, Paul Gauguin, David Lachapelle et Pierre & Gilles un soir de grosse biture au saké finissent en partouze dans un rade paumé d'Okinawa. Ok, c'est un peu sale et totalement improbable certes mais au final, vous obtenez Naomi Okubo. Naomi, les gens du blog, les gens du blog, Naomi. Née en 1985 à Tokyo, Naomi a fait des études d'art à la Musashino Art University, excusez du peu, en section peinture à l'huile, excusez du pot. Et depuis 2017, elle vit et travaille à Brooklyn et c'est son choix et nous allons toutes et tous le respecter car chacun fait, fait, fait c'qui lui plaît, plaît, plaît. Non mais.

Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo

La luxuriance de son travail, associée à un sens inné de la composition, fait de chaque œuvre de Naomi un vrai bonheur pour les yeux et le cerveau. Si ça vous fait du bien ailleurs, vous êtes peut-être un peu pervers et ça tombe bien, on cherche un nouveau N°3 au Vatican actuellement.

Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo

Passionnée par le lien entre apparence et identité, Naomi questionne notre monde d'images retouchées, de faux-semblants devenus la norme, le tout avec un sacré talent et un sens du rythme associés à une palette magnifique et un coup de pinceau pas piqué des hannetons car rappelons-le, il est bien plus simple de faire un pinceau avec des poils de martre qu'avec des poils de hannetons car c'est un peu long.

Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo
Orde, beauté, luxe, calme et Naomi Okubo

Si ça vous chante, la la la la la la laaaaa, d'en voir plus sur le travail de Naomi Okubo, ben ça tombe bien puisqu'elle a un site internet avec plein de jolies choses dedans et que, par pure gentillesse, je vous le mets là au lieu de vous obliger à taper son nom sur Google : Naomi c'est par ici. Et n'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez apprécié. Sinon, ne faites rien. Tiens, si, faites la grue. Maintenant, faites le toucan. C'est bon, rompez.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article