Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

 

... Mais oui, à nouveau nous sommes vendredi comme disait Robinson après sa sanglante crise de schizophrénie cannibale en finissant de se curer les dents avec l'auriculaire de feu son compagnon d'infortune. Et qui dit vendredi, dit "Oh là là, la murge qu'on va se mettre ce soir", certes mais dit aussi "Dis donc, ce serait pas un peu l'heure du Bordel, des fois ?" et là, toute l'équipe technique et moi-même ne pouvons qu'acquiescer servilement. Bon, allons-y mais mettons-y de l'allant et de l'envie et ajoutons-y plein de couleurs grâce au magnifique travail du photographe américain Nicolas Potts, visible plus en avant eud' par ici Muralla Roja y caramba muchacha vamos a la playa señor zorro

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Là, faites comme si de rien n'était et continuez en sifflotant mais je suis payé par une société qui fait du contreplaqué de qualité et qui voulait vous montrer les multitudes de possibilités qu'offre leur produit qu'est le meilleur du monde de l'univers (surtout quand on a SMS Arquitectos comme conseil, parce que tout seul, c'est moins aisé) mais ne dites pas que vous êtes dans la confidence, un petit "oh", un petit "ah et poursuivez. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Si vous aimez les images de Paul Fuentes ci-dessous, 1. C'est votre droit et votre choix. 2. C'est toujours mieux que ce soit votre choix plutôt que le choix de quelqu'un d'autre et de 3. Pour en voir plus, c'est par là : Paul Inigo Montoya You Killed my Father de la Fuentes

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Un petit rasage gratis, un œuf à l'œil, un Mickey amical au joli sourire et on est reparti dans ce Bordel qui se dirige vers là où il veut et c'est un peu ça qui est bien au Bordel, lâchez les rênes, tout va bien se passer.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Jean-Bernard. Jean-Bernard, revenez, nous n'en avons pas terminé.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Passons à ces quelques amis réunis dans d'émouvants clichés. Des potes jeunes et des potes âgés comme disait feu Michel le Jardinier qu'était jamais le dernier pour la déconne surtout après une petite poire maison derrière le goulot.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Et là, quand même, parce que bon, on est intimes maintenant,

j'ai très envie de vous dire :

 

 Say you...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

 

Say me...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

 

Say it for always

OoOoOooow...

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

That's the way it should be...

 

Et puis aussi Say you, say me, say it together, naturally et on va quand même passer à la suite parce que vous me bavez sur l'épaule, là.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Au choix pour poursuivre dans ce Bordel n°388, vous avez la possibilité de plusieurs moyens de locomotion que je laisse à votre disposition ci-dessous et pour les places limitées, démerdez-vous.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Il y a aussi l'option Lambretta Innocenti mais va falloir pousser un peu Jean Shrimpton qu'a pas l'air tout à fait d'accord. Jean, les gens du blog, les gens du blog, Jean.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Et là, toute l'équipe technique et moi-même avons envie de vous proposer, Adrieeeeeeeeeeeeenne, excusez-nous, une petite illustration du temps qui passe sur Rock Adrieeeeeeeeeeenne, désolé, Balboa en quelques gifs dans ta gueule avec direct, crochet et uppercut compris. De rien, ça nous fait plaisir (enfin surtout les Tamouls qui détestent les Viets). 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Et alors moi, tout seul, j'ai envie de rajouter la splendide image "Barbara dressing" par Saul Leiter, un autoportrait de Stanisław Ignacy Witkiewicz (1273 points au Scrabble), deux copines à Hyde Parke en 1969 et Sam Cooke qui les attend patiemment pour leur parler d'amour avec sa voix de velours.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Deux ou trois fantômes de Kader Attia en aluminium de 2007 et puis on y va.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Et tout ça pour se retrouver chez Anselm Kiefer, y'a pire, sous l'œil de Philippe Chancel qui n'a rien à voir avec Jacques mais je me renseigne auprès de l'équipe technique au fond de la cave et je reviens vers vous aussi vite que possible. À voir sur Kiefer par Chancel

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Si vous êtes arrivé à ce point du Bordel, sachez que vous avez gagné toute notre reconnaissance, notre considération distinguée ainsi qu'une splendide Opel Kadett de 77. Non, la couleur n'est pas une option. Oui, c'est comme ça et pas autrement.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Allez, un James Stewart, une inconnue d'un Nord-Express en pause syndicale obligatoire, un Charles au sommet de sa beauté de grand aristocrate de ce monde et un Elton de bon ton et c'est bon, continuons.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Cinq fruits et légumes par jour, c'est essentiel, n'oubliez pas d'en manger tous les jours pour garder le sourire en toute circonstance ou sinon, cure de musique et massage obligatoire. Trois fois par jour. Minimum.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Comme j'ai ça sous le coude et que c'est un peu gênant, je vous rajoute du "Voyage Fantastique" et pas seulement pour Raquel en combi moulante de l'espace dedans ton corps.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Car au niveau du point de vue de la donzelle de qualité, nous sommes bien loti (comme disait Pierre) avec une Jacqueline en solo et une Jacqueline bissée, une Jeanne Moreau en Mata Hari, Agent H21 (film de 1964 de Jean-Louis Richard assisté de Christian De Chalonge et Jean-Pierre Léaud, tout de même et avec François Truffaut aux dialogues, hé, ho mais aussi et c'est bien de ne pas l'oublier, Kenout Peltier au montage. Oui, lui-même), une damoiselle qui a encore perdu une lentille, la gauche, la droite on ne sait trop bien, une jolie brune à la bretelle récalcitrante, une blonde au short volage et une petite douche pour finir, 2mn tout compris, top chrono.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Vite, passons à un peu d'art cette semaine avec Gerhard Richter, "Abstraktes Bild" de 1983, Pablo Picasso, "Corrida, la mort du torero" de 1933, un "Sans titre" de Georges Mathieu eud' 1952, visible au Guggenheim Museum de Bormes-les-Mimosas et "Lofty Grey" de Tess Jaray, vers 1961-65 mais elle ne se souvient pas trop bien avec le LSD et les amphets.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Il est désormais l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs qui ne demandent qu'à vous fournir des informations de toute première main, fraîches du matin un peu comme à Rungis vers 3h mais sans l'odeur de poisson et sans bouger de chez vous.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388
C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas qu'un nouvel ami invité au Bordel par vos soins, c'est un Bordel gratuit pour vous la semaine prochaine, que vous pouvez vous abonner à ce blog pour recevoir tous les articles, rejoindre la page Après La Pub sur Facebook et faire un don soit pour ce Bordel, soit pour la cause noble et juste de l'amélioration des conditions de vie indignes des Tamouls de l'équipe technique au fond de la cave J'aime les Tamouls, j'aime le Bordel. "உங்கள் தாராள மரியாதை" répondent-ils en chœur, ce qui veut dire soit "Votre générosité vous honore" soit "Je prendrais bien le B12, les travers de porc sel-poivre".

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Sur ce, c'est pas tout mais je vais pas vous tenir la jambe plus longtemps bien qu'il y ait tout de même de sacrées jolies gambettes dans l'assemblée (oui, je vous vois tous et toutes quand vous lisez le Bordel, faizez gaffe) alors bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine sauf si vous voulez lire les autres articles de la semaine comme Alleye Viens avec de l'art belge dedans et Palettes graphiques avec des grands maîtres dedans et Jeudi Poésie avec de jolis mots dedans et là, c'est fini.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #388

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bourdiaux 29/03/2019 09:43

Bon cru????

PA Gillet 29/03/2019 13:25

À vous de me le dire :)