Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

... Mais qu'est-ce que je peux faire, j'sais pas quoi faire nous disait Anna Karina dans Pierrot le Fou. Hé ben ici, c'est pareil. Quand le temps vient à manquer comme la semaine dernière, à moins de ne pas dormir de la nuit car les journées ne sont pas extensibles tel Red Richards face à Jane Storm sortant encore humide de sa douche, il n'est pas possible de concocter un Bordel de qualité. Et si c'est pour vous faire un Bordel au rabais, non merci. Fort heureusement, cette semaine m'a laissé un chouya plus de temps et j'ai ainsi pu fouetter au martinet toute l'équipe technique au fond de la cave pour qu'ils s'activent un peu. Bande de feignasses. C'est pourquoi je suis fier de vous présenter aujourd'hui le travail sublime bien que légèrement encombrant de Wade Kavanaugh et Stephen B Nguyen intitulé "Hubris Atë Nemesis" et visible, si vous passez par là au Center for Maine Contempory Art, sis très précisément au 21 Winter St, Rockland, ME 04841, États-Unis, ouvert tous les jours de 10h à 17h, sauf le dimanche où c'est 12h-17h car si on n'a pas le temps d'aller expier ses péchés dans une petite boite en bois ajourée, c'est à se demander où va le monde ? (très bonne question, merci de l'avoir posé)

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Mais tout de suite, passons à quelque chose de complètement différent (© Monty Python) avec ces splendides médiators très utiles pour arrêter d'envoyer du bois car envoyer du pâté, c'est quand même franchement mieux vu que le pâté, c'est du gras et le gras, c'est la vie. Et pour être sûr de trouver de la place à la plage, je ne saurai que trop vous recommander cet ingénieux accessoire estival qui ravira vos enfants et fera fuir les impétrants qui oseraient poser leur serviette dans votre espace de confort. Non mais. Et sinon, j'ai un plan de coupe de Goldorak parce qu'il faut bien qu'on avance et c'est connu, Goldorak, go ! Megamach, Cornofulgur, Astérohache, Fulguropoint, Clavicogyre, tiens prends ça Grand Strateger.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Si vous n'avez pas encore prévu quoi que ce soit pour vos vacances, bon, vous êtes à la bourre, certes mais cette cabine suspendue quelque part aux alentours de vers par là-bas est disponible si vous arrivez à trouver où c'est avec Google Images, ce qui doit être possible avec le temps que vous aurez et qui m'a manqué.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Autre option, cette Truffle House, maison située en Espagne mais si ça sent la truffe, je préfère vous la laisser car c'est bien trop fort pour mon odorat délicat. Mais c'est joli. Mais non merci alors profitez-en.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Si vous souhaitez continuer ce Bordel avec style, classe et maestria (une copine italienne), je vous invite à sauter (pas Maestria, on se tient ici) dans le cockpit de cette sublime Jaguar type-D où certes, la place manque pour votre famille nombreuse mais on ne peut pas tout avoir dans la vie et style, classe et maestria (la copine), ça vaut bien bobonne et les chiards et la belle-doche. Non ? Si. Nous sommes donc bien d'accord.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Si vous espériez un jour voir Charlie Chaplin en Napoléon, hé ben ça c'est fait (et c'était lors d'une des légendaires soirée de William Randolph Hearst), si vous souhaitiez passer à Grand Central en 1935, c'est fait aussi (merci au photographe Alexander Artway, Alex, t'es un chou) et si vous ne rêviez que de voir la femme de Pat Garrett, Apolinaria Gutierrez Garrett, tenant le pistolet qui a tué Billy le Kid à Fort Sumner en 1881, année moyen érotique, c'est bon aussi. Poursuivons donc.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Car il reste encore des choses à voir et à découvrir dans ce Bordel 399 comme Harrison Ford en pause syndicale pendant le tournage des Nudistes à Saint-Tropez (tout petit rôle), un géant avec une classe comme on n'en fait plus (prends ça, Kev Adams) et un ours sur la ville car l'indien nous a envoyé un mot d'excuse et du coup, toute l'équipe technique a dû composer. Bien joué les gars, நீங்கள் சிறந்தவர் ("Vous êtes les meilleurs" en tamoul dans le texte).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et puis si ça ne vous plaît pas, vous savez quoi ? Voyez ça avec Isaac. Putain Isaac, on est là ! Non pas ce là, là, l'autre là. Voilà. Désolé, il est myope comme une taupe.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Queua ? Cher et Elton nous invitent à passer une tête dans une de leurs soirées légendaires ? Ben c'est parti mon kiki mais je serais vous, je ne toucherais pas au bol à sangria rempli de farine sinon vous en aurez jusqu'au bout de la nuit et c'est pas tout mais le bordel n'est pas fini. Elton, pose cette louche, tout va bien se passer. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et puis si ça ne vous plaît pas non plus, voyez ça avec Linda Cristal qui n'a rien à voir avec Billy ou avec le club de Crystal Palace mais dans le doute, on se renseigne quand même au niveau de toute l'équipe technique au fond de la cave et on revient vers vous.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et vous pouvez voir ça aussi avec ce jeune Jean Cocteau photographié par Berenice Abbott en 1926.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Ou encore avec Pam. Mais attention, avec Pam, c'est vite pan pan car elle est parfois un peu cucul.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Ah, Lilly a l'air de dire qu'il est temps de passer à la suite. Un petit sucre, Lilly ? Sans façon ? Bon.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Allez, un peu d'amour qui nous traîne, nous entraîne, écrasés l'un contre l'autre, nous ne formons qu'un seul corps. Et le flot sans effort nous pousse, enchaînés l'un et l'autre et nous laisse tous deux épanouis, enivrés et heureux. Wollaaaa, tête qui tourne.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Oui, Anouk, quelque chose à rajouter ? Mais que veut-elle dire ? Queuwa, tu nages dans les plantes vertes ? Visiblement non, c'est pas ça. Exprime-toi Anouk, exprime-toi. Décidément il ne lui manque que la parole.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Mais oui mais bon sang mais c'est bien sûr (© Commissaire Bourrel dans Les cinq dernières minutes), il est temps de passer aux donzelles de la semaine qui ont pris le pli estival et oh, bon ben d'accord alors avec une Jane fondante, une naïade pas numide mais assez humide et une fan de Gainsbarre à la barre. Enfin, sur le téléviseur. Un Continental Edison. Ou peut-être un Grundig. À moins que ce soit un Ribet-Desjardin ou un Schaub-Lorenz, quoique ça pourrait aussi être un Radiola ou un Telefunken. Le mystère demeurera.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et comme le disait si bien l'homme à tête de chou, quel plus beau programme estival que sea, sex and sun, le soleil au zénith, vingt ans, dix-huit, dix-sept ans à la limite, je ressuscite, sea, sex and sun, toi petite, tu es de la dynamite, ce à quoi il ajoutait souvent Sea, sex and sun, le soleil au zénith me surexcite, tes p'tits seins de bakélite qui s'agitent, sea, sex and sun, toi, petite, c'est sûr, tu es un hit, ce en quoi il n'avait pas tout à fait tort concernant la sélection de donzelles ci-dessous qui participe elle aussi, quelle honte, au réchauffement climatique. Oui, toi aussi avec ton maillot en crochet même si le point de croix est assez remarquable de finesse et il fallait le souligner et c'est désormais fait.
 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Afin d'équilibrer un peu dans un souci d'équité qui m'honore, voici Carlos Freire qui, malgré le fait que je sois gaulé exactement comme lui au carré de chocolat près, a attiré les lumières du célèbre photographe Jeff Segenreich alors que moi, non. Mystères de la vie.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et comme on ne peut pas tout avoir dans la vie après ce chef d'œuvre de la nature que sont Carlos Freire et moi-même, il n'y a que peu d'art cette semaine mais c'eut été dommage de se passer de ces trois splendides tableaux de Marina Apollonio, "Dinamica circolare 5/cp" de 1964, Mario Ballocco, "Problemi di uguagliamento"de 1969 et Marcello Morandini, "633-A" de 2015.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et c'est l'heure de passer aux célèbres Messages à Caractères Informatifs de la semaine qui concluent généralement le Bordel et comme on s'approche tout de même de la fin, autant lâcher les watts, ampli à 11 et party on, Wayne, party on, Garth.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399
C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Et c'est tout pour aujourd'hui mais n'oubliez pas que vos amis attendent le Bordel du jour et que ce serait bien de le partager tous azimuts vu que, contrairement à vous, ils ne se sont pas abonnés à ce blog (pour le faire, rescrollez tout en haut, mettez votre mail et hop, c'est fait), ils ne suivent pas ce blog sur Facebook, ici Après La Pub sur Facebook et c'est pas tout mais le week-end s'annonce somptueux alors on ne va pas vous garder plus longtemps que ça alors bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine (peut-etre) pour un dernier Bordel avant fermeture de ce blog pour les vacances j'oublie tout, plus rien à faire du tout.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #399

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ewa 19/07/2019 13:10

Peut être le plus beau des Bordels, le style, les top modèles, le ton d'ensemble, si vif, si enjoué

Comment dire mieux que ça “ As god is my witness, you give pleasure just by being there“
Thank's a lot for this weekly happiness
God bless you!

PA Gillet 19/07/2019 16:14

Merci bien beaucoup.