Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Jeudi, c'est Poésie

 

elle vient du Texas et pèse

46 kilos

et debout face au miroir elle

brosse des tonnes et des tonnes de

chevelure rousse

qui dans le dos lui descendent en cascade

jusqu'aux fesses,

la chevelure est magique et fait

des étincelles et je suis étendu sur le lit

et la regarde brosser ses

cheveux, elle est comme un nymphe

tout droit sortie d'un film mais elle

est réellement là, on fait l'amour

au moins une fois par jour et

elle peut me faire marrer

avec n'importe quelle phrase de

son choix. Les femmes du Texas ont toujours

été immensément belles et

vigoureuses et d'ailleurs elle

a nettoyé mon réfrigérateur, mon évier,

la salle de bains, elle cuisine aussi

me prépare des plats sains

et fait la vaisselle par-dessus

le marché.

C'est Jeudi, c'est Poésie

" Hank ", elle m'a dit,

en montrant une canette de jus

de raisins, " celui-ci c'est le meilleur

de tous. "

l'étiquette annonçait "Texsun - jus de raisin

ROSE sans sucre ajouté. "

 

elle ressemble à Katharine Hepburn

a dû en jeter quand elle était

au lycée, et je regarde ces

46 kilos

brossant un mètre et quelques de chevelure

aux reflets ondulants

face au miroir

et je peux la sentir à l'intérieur de mes

poignets, au fond de mes yeux,

et mes orteils mes jambes et mon ventre

la ressentent comme

le reste de mon corps,

et tout Los Angeles s'effondre

et pleure de joie,

les murs des parloirs amoureux tremblent,

l'océan rugit et enfin elle se tourne

vers moi et dit " saletés de cheveux ! "

et je réponds,

" oui. "

 

"Texsun", Charles Bukowski in "Tempête pour les morts et les vivants", (tout juste sorti aux Éditions Au diable vauvert.

C'est Jeudi, c'est Poésie

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article