Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

... Mais oui, nous sommes à nouveau vendredi et c'est un fait qui ne souffre d'aucune contestation alors merci de ne pas contester ou je sors le LBD. Restez groupir. Schnell. Non mais. Vendredi nous sommes donc et vu le bordel qui nous entoure dans notre beau pays et ailleurs, il n'y a aucune raison valable pour que ce ne soit pas aussi le bordel en ces pages qui lui sont dédiées alors comme on disait en Espagne, autant y aller franco avec Inge Prader, Inge, les gens du blog, les gens du blog, Inge, qui a décidé de redonner vie aux tableaux de Gustav Klimt, ce qu'elle fait avec maestria, son assistante italienne et perfection, sa seconde assistante portugaise. Pour en voir plus, c'est eud' par ici : Gustav Klimt by Inge Prader.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Attachons-nous désormais, oh oui, attache-moi, à découvrir les travaux tout à fait lunaires de Johannes Hevelius, un astronome polonais né le 28 janvier 1611, je m'souviens, c'était un mardi, on mangeait du rat faisandé et ils ont chargé, les Gardes suisses. Plus de Johannes, c'est eud' par là : Linda Hall Library Johannes Hevelius.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Elle ne permet pas d'aller dans la Lune mais à peu près partout où vous voulez sur Terre avec du style, de la classe, de l'élégance et un magnifique vraoum inimitable : l'Aston Martin DB4 Zagato (photos par Martin Öberg) est la perfection sur roues. Embarquez, c'est gratuit.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Parce qu'il reste encore de la route dans ce Bordel et la prochaine étape est sise sur l'île d'Azura Benguerra au Mozambique où un magnifique lodge n'attend que vous. Offre limitée aux 50 premiers partages de ce Bordel (faites vite). 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Passons si vous le voulez bien à cette incroyable photo de Louise Brooks en 1918 par Eugene Robert Richee, un Gary Cooper détendu du gland en goguette au Maroc et un récolteur de coton à Eloy, Arizona en 1940 par Dorothea Lange car je fais encore un peu ce que je veux ici vu que c'est mon blog.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Ajoutons une contrebasse très haute par Eugeni Forcano à Barcelone en 1964, une de mes images préférées de Garry Winogrand prise à Albuquerque, New Mexico, en 1974 et un chien de sa chienne par Josef Koudelka en 1987 parce que d'abord, pourquoi pas.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Enchainons sur ce concert de Stevie Wonder à la Patinoire de Boulogne en se demandant si c'est bien sérieux de mettre un aveugle avec son piano sur une patinoire, Hoss Cartwright de la série Bonanza (de son vrai nom Dan Blocker) sur une mini-moto vu que son appaloosa s'est fait la malle, un petit coin de nature idéal pour ne parler de rien en Écosse par Marvin Kuhr (voir ici Instagram Marvin Kuhr) et un truc de Sergiy Barchuk parce qu'ici aussi je fais exactement ce que je veux vu que c'est toujours mon blog.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Ah, attention, nous sommes repérés. Faites comme si de rien n'était, respirez à fond et répétez avec moi : "1, 2, 3, je suis un arbre, 1, 2, 3, je deviens un arbre" et tout se passera bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Dis donc, on a eu chaud. Raison de plus pour piquer une tête avec un des pères du surf, le grand Duke Kahanamoku et si vous voulez en savoir plus sur lui, vous n'avez qu'à rider jusqu'ici Duke Kahanomercimoku.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Et puis si ça ne vous plaît pas, voyez ça avec Lemmy mais il en est déjà à sa 23e vodka orange alors je serais vous, certes je serais confortablement en train de lire cet article plutôt que de l'écrire, mais j'éviterais de froisser Lemmy qui déteste qu'on l'emmerde backstage. Et là, vous êtes backstage. Et vous l'emmerdez.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Car ce serait dommage de se passer d'un Marvin Gaye aussi humide, d'un Gene Hackman regrettant l'époque bénie de la French connection à Marseille, cong et un petit calumet de la paix par Mœbius et c'est comme un bon Poktroll avec une schlougnette dessus, ça ne se refuse pas. 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Merci d'admirer ce sublime gif quelques secondes avant de repartir vers de nouvelles aventures le temps que l'auteur finisse de trouver comment il va terminer sa phrase. Là, c'est bon.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Profitons maintenant de la qualité de ce porté sur un seul bras du jeune Arnold Swch... Schaw... du jeune Arnie en 1968 (année pré-érotique) au Victoria Palace Theater de Londres, de Jean-Mimi et Domimi devant la mairirie de Saint-Germainmain, deux Parisiens d'un temps ancien que les moins de 50 ans ne peuvent connaître et cet incroyable vase gourde d'Edmond Lachenal de 1899 parce que woah et même waouh.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Que nous reste-t-il ? Pour ceux ou celles qui iraient encore aux sports d'hiver, ce seyant masque de ski par Emilio Pucci dans Life Magazine en décembre 62, un WTF de qualité que je ne tenterai pas d'expliquer et une banane baladeuse parce que ça peut toujours servir, sait-on jamais.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Des hommes, des vrais dans des shorts, des vrais, un jerrycan de survie avec tout ce qu'il faut, un petit bout de plage pour l'apéro et on est bon, on y va.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Il reste encore un Alien un peu poussiéreux mais de qualité alors ce serait dommage de le laisser de côté, du lait anti-tuberculose et en ces temps de coronavirus, on ne sait jamais, autant prendre toutes les précautions et un fumet de pizza car même si la fin du monde approche, faudrait voir à savoir un peu ce qu'on va manger, bordel.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Allez, si vous voulez faire une pause dans ce Bordel, c'est maintenant parce qu'après on enchaine (oh oui, enchaîne-moi).

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Veuillez nous excuser de cette interruption inopinée des programmes dû au fait que Beyonce a un message à faire passer : faites attention, les morpions reviennent.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Corne de calambredouille, mais ça a l'air d'être contagieux en plus. On se calme mesdames, les secours sont sur la route, vous allez être mises en quarantaine, everything is under control.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Oui encore quelque chose ? Comment ça, j'ai rien compris ? Mais enfin madame, c'est moi l'auteur de ce blog. Comment ça vous n'en avez rien à foutre et c'est maintenant l'heure de passer aux donzelles ou bien vous syndiquez dès demain matin toute l'équipe technique Tamoul au fond de la cave et je vais voir ce que je vais voir ? Je ne cède pas au chantage, madame, mais dans un souci d'apaisement de la situation, je concède à souffrir vos désirs.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Voici donc de la donzelle avec un sublime auto-portrait d'Imogen Cunningham en 1906, une Julie Neymar prête à calciner les planches en Lil'Abner, une Lana Turner qui fait du boudin mais qui le fait bien dans les années 40, un coin de canapé fort joli par Rocco Zaroui, une bouilloire hot hot hot, une jolie corbeille (non, c'est vrai, elle est jolie cette corbeille) et une chauffeuse Uber de qualité si d'aventure, les grèves continuaient. On n'est jamais trop prudent(e). 

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Mais aussi la bondissante Holly Cook du Playboy's girls of winter de 1984 (photo par Army Freitag), une Raquel Welch qui donnerait presque envie de devenir Républicain, un balcon bien fourni suivi de quelques donzelles anonymes éparses de qualité car ça n'est pas ici, au Bordel, qu'on va vous proposer de la donzelle de troisième zone. On a son éthique professionnelle. Non mais.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Vite, passons à de l'art avec une sélection de la semaine et de qualité avec un "Village sous la neige" de Konen Uehara (un cousin du lieutenant Uhura), Betty Danon, ""Partitura asemantica, 1974 visible à la Galleria Tiziana Di Caro, de Napoli si vous passez chez Maradona et Cary Smith, "Earth #3 (Bloin Wone)" de 2019. Ça nous rajeunit pas tout ça.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Et si on rajoute un peu de Hannah Höch, "Abstraction" de 1921, une "Nature Morte" de 1958 de Max Ernst et une "Achromie" de Piero Manzoni de 1968, là, y'a pas à chier dans le ventilo, on est vraiment bien.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Bon allez, 1, 2, 3, c'est le moment et le lieu pour vous de faire un vœu.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Paf, réalisé ! Car ils sont bien là les célèbres Messages à Caractères Informatifs que vous appeliez de vos vœux pas plus tard qu'il y a dix secondes et c'est une sacrée coïncidence, tout de même, hein, dingue, convenons-en.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415
C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Et c'est tout pour aujourd'hui mais il te reste, toi lecteur, toi lectrice, à partager ce Bordel avec tes amis et ce, même si tu ne le fais jamais (je te vois) mais il n'est jamais trop tôt pour changer. Autre solution possible, s'abonner à ce blog en remontant tooooouuut en haut de cet article pour mettre votre adresse mail dans le petit encart "Newsletter" (je n'en écris jamais mais vous recevrez une notification pour tout nouvel article sur le blog) ou suivre Après La Pub sur Facebook comme plus de 2000 et quelques fidèles ici Après La Pub sur Facebook. Sur ce, c'est pas tout mais j'ai un non-cadeau à trouver pour un non-anniversaire alors je ne vais pas vous retenir plus longtemps donc bon vendredi, bon week-end et à la semaine prochaine.

C'est Vendredi, c'est le Bordel #415

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francesca 01/02/2020 10:58

Très jolies filles dénudées, mais pourquoi pas quelques gars de temps en temps, hein ?

PA Gillet 03/02/2020 16:14

Cary Grant torse nu dans un souk, c'est pas mal, non ? :)