Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Akinao Saito

par Pagman 10 Décembre 2008, 11:51 Vite - de l'art !

... Bon... ça pèle, il ne fait pas beau, c'est la crise et Noël fait déjà le trottoir depuis près d'un mois. Gling Gling, achetez ! Gling Gling, consommez ! À votre bon compte, M'sieur Dames... L'année prochaine, ils prévoient de commencer dès le mois d'aout, en tongs sur les plages. Et en 2010, ils décideront de laisser les guirlandes électriques toute l'année, ce sera plus simple. Et pour 2011, ils planchent sur une loi qui obligerait les gens à consommer le 24 et 25 Décembre, avec renforts de l'armée si besoin. Après la journée de la Femme et la Fête des Secretaires, bientôt le RMI du commerce mondial en berne.

Alors autant, pouf pouf (comme disait un monsieur que j'aime beaucoup) se changer joyeusement les idées, traverser en un instant la moitié de la planète et mettre le cap direction le soleil levant. Car aujourd'hui, mesdames et messieurs, devant vos mines ébaubies (voir le mot du jour), je vous emmène derechef à Tokyo découvrir un Nippon dont le talent va bientôt éclore à la face d'un monde éberlué et extatique devant l'expression artistique de mon cher ami Akinao Saito. Déjà, quel nom. Un rythme, une musique. AkinaoSssaito. Ca accélère et ça fouette, comme la lame d'un sabre de samouraï coupant une bise d'été. Ca vous tombe dessus, dru sur la nuque. Et son travail aussi. C'est ce qui m'est arrivé l'année dernière.

Le jour, Akinao Saito est programmateur informatique dans une grande société japonaise. La nuit, dans un petit coin de son appartement qui n'a vraiment pas l'air grand et pourtant Akinao est petit, Akinao peint, par terre. Chaque nuit ou presque, il réalise une nouvelle œuvre.

En Mars de l'année dernière, Akinao est venu passer une semaine à Paris pour son travail. J'ai eu la chance de le rencontrer chez moi, accompagné de Sho, son collègue, ami et traducteur car Akinao parle très mal anglais et mon japonais se résume à Alligato, Sashimi, Kitano, Sony et Kurosawa. Un peu juste.

J'ai découvert Akinao sur Flickr et, si nous avons parfois quelques difficultés à échanger, son travail me parle très clairement. Son expression lui est propre, son sens de la composition m'émeut, mais oui, il compose les couleurs avec une adresse diabolique et laisse toujours de quoi respirer.

Vous aurez compris, je suis fan du bonhomme. Son travail à l'acrylique et au feutre principalement, est à mi-chemin entre Viera da Silva et Miro, ce qui laisse encore bien assez d'espace pour s'exprimer. Mais sans plus attendre et car je me suis déjà trop épanché ci-dessus, je vous laisse découvrir la sublime expression artistique de mon ami Akinao Saito, Little Big Man au pays du Soleil Levant.






Loitering - 2006 (collection privée, Boulogne :)



Run away from the zoo - 2007



Tribeca - 2008



Feature Gold - 2007 (celui-ci aussi est à moi, na, na na)



Outgrow the problem - 2007



Night - 2007


 
The plant waiting for spring - 2007



The Insects of the hometown - 2008 (89x42)


 
Unavoidable Cause - 2008


 
Métamorphose - 2008



Think - 2008




Voilà, c'est tout ce que vous aurez d'Akinao pour aujourd'hui mais je reviendrai sur lui dans un nouveau post. Mais si vraiment vous ne pouvez pas attendre, la page Flickr d'Akinao Saito est juste ici : link

J'espère que vous êtes d'ores et déjà Akinaosaitophiles comme moi. Sayonara.


 

commentaires

denise 12/12/2008 10:35

oui,mais le Brigadier Gouin, lui, il a une drôle de geule ...imagines le regardant une toile d' Akinao

Pagman 12/12/2008 10:56


Justement, un tel choc de cultures, ça aurait de la gueule...


claire felloni 11/12/2008 09:53

Mes préférés sont la plante qui attend le printemps et unavoidable cause, c'est à dire peut-être celles qui sont un peu moins foisonnantes...je me sentirais un peu perdue devant la grande sur les insectes mais c'est peut-être parce qu'il faut s'y promener le nez dessus? merci à toi de nous faire connaître cet artiste. Amitiés à toi et à l'artiste.

lovny 10/12/2008 15:03

J'aime beaucoup aussi et merci car je ne connaissais pas :) Je suis une grande fana de Miro, j'ai même pleuré en voyant certains de ces tableaux au Musée de la reine Sofia de Madrid

Pagman 10/12/2008 15:17


Personne ne le connait encore vraiment mais je m'emploie à lui faire de la pub et un de ces jours, à lui organiser une expo à Paris. Mais tu le sauras... je suis ravi que ça te plaise et que tu
fasses partie des personnes qui pleurent encore devant des tableaux, ce que je comprends très bien.


denise 10/12/2008 14:36

Akinoa Saito
merci merci merci
plutôt tiède à Miro,plutôt tiède à da Silva,
je suis foudroyée par Akinao - trop à dire, trop long à écrire comme ça, Night 2007,Think,The Plant waiting for spring,Feature Gold etc etc
et en plus j'ai visité son site !couleurs fulgurantes
suspensions d'une légèreté absolue, audace des compositions
quelle élégance quelle présence
Ebaubir me semble bien faible pour exprimer
ce que je ressens

Pagman 10/12/2008 15:15


Bon Denise, tu le lances ton blog ? Le blog du Brigadier Gouin, ça aurait de la gueule...


j-loup 10/12/2008 14:15

Tu m'avais déjà montré ce qu'il faisait, mais c'est vraiment bien. Il y a un côté Hundertwasser aussi, surtout dans les 1ers de la liste (le mec qui se la pète).

Pagman 10/12/2008 15:12


J'adore quand tu te la pète.


Haut de page