Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ze plane ! Ze plane !

par Pagman 16 Janvier 2009, 21:18 À part ça


– Où suis-je ?
– Au Village.
– Qu'est ce que vous voulez ?
– Des renseignements.
– Dans quel camp êtes-vous ?
– Vous le saurez en temps utile... Nous voulons des renseignements.
– Vous n'en aurez pas !
– De gré ou de force, vous parlerez.
– Qui êtes-vous ?
– Je suis le nouveau Numéro 2.
– Qui est le Numéro 1 ?
– Vous êtes le Numéro 6.
– JE NE SUIS PAS UN NUMÉRO, JE SUIS UN HOMME LIBRE !

... Bon d'accord, Patrick Mac Goohan est mort, bon d'accord, Le Prisonnier était une fabuleuse série, bon d'accord, je suis un homme libre, bon d'accord, les grosses boules blanches molles filaient les chocottes.

Un autre grand nous a quitté aujourd'hui, mis sous l'éteignoir du Numéro 6 (enfin le Numéro 1 mais c'est compliqué) et du coup, personne n'en a parlé ou presque.

À 88 ans, Ricardo Montalban, plus connu sous le nom de Monsieur Roarke est parti rejoindre les rives de son Île Fantastique où Tattoo (Hervé Villechaise, un français) l'attend déjà depuis quelques années.

 Personnage élégant et charmeur, mystérieux et inquiétant, Monsieur Roarke est un milliardaire qui accueillait ses prestigieux invités sur son île privée afin qu'ils puissent réaliser tous leurs fantasmes pendant trois jours.

Contre une certaine somme, il accepte de tout mettre en oeuvre pour que les voeux de ses invités soient exaucés : un homme timide devient un Casanova, une femme délaissée reconquiert son mari, certains viennent pour se faire assassiner, d'autres pour retrouver un amour perdu ou encore simuler leur enterrement et voir les réactions de leurs proches.

La série a été tournée sur l'île de Kauai également surnommée "l'île aux jardins". Quatrième île de l'archipel Hawaien par sa taille (1431 km²) et la plus à l'ouest, Kauai et ses paysages paradisiaques ont également servi de décor à de nombreux films : "la belle du Pacifique", "la taverne de l'irlandais" (avec John Wayne), "le vieil homme et la mer", "les aventuriers de l'arche perdue" (de Spielberg en 1981), le "Blue Hawaii" d'Elvis Presley (1961), "King Kong" (1976), et plus récemment "Alerte" (avec Dustin Hoffman), "Jurassic Park" (de Spielberg en 1993) et "Jurassic Park, le monde perdu" (1997), Godzilla (1998) et "6 jours, 7 nuits" (avec Harrison Ford).


De 1977 à 1984, il y eut, assez logiquement si l'on compte bien, 7 saisons soit 157 épisodes de 47 minutes. Soyons précis, ni 46, ni 48 : 47.

Un paquet de guest-stars sont venus faire la chawarma sur l'Île Fantastique :
Linda Blair, Tori Spelling (c'est papa qui produit), Tanya Roberts, Geena Davis, Michelle Pfeiffer, Sammy Davis Jr, Adam West (le vieux Batman), Victoria Principal (la jeune Pam Ewing), Bill Bixby (The Incredible Hulk), Peter Lawford, Peter Graves (de Mission Impossible), Peter Lupus (de Mission Impossible itou), Chuck Connors qui n'a rien à voir avec Chuck Norris, Cyd Charisse qui n'a rien à voir avec Cyd Connors, Cassandra Peterson, Roddy McDowall et un paquet d'autres...

Mais Ricardo ne fut pas l'homme d'une seule série pour autant. Dès les années quarante, il était le séducteur de service dans les comédies musicales mexicaines de Broadway. Il rejoint ensuite la MGM au lendemain de la seconde guerre mondiale et joue dans Bonanza, Hawaï Police d'État et Star Trek où il interprète Khan Noonien Singh, un tyran Sikh surhumain génétiquement modifié dénué de tous défauts physiques ou mentaux (ndla : dans "Space Seed", 23eme épisode de Star Trek, diffusé le 16 février 1967 pour les Star Trekkistes acharnés). Quel éclectisme ce Ricardo. Pour voir toute sa filmographie, il suffit de cliquer sur le lien de l'indispensable IMDB, inépuisable source d'informations sur le monde du cinéma et de la TV, qui se trouve ici : 
link









Allez, vous prendrez bien une petite île avant de partir ? Back to 78 avec le premier épisode. Et Tattoo.

Pour ma part, je rejoins une île un peu moins paradisiaque pour le week-end. Je vais en Angleterre pour le baptème de mon cher neveu Alistair James, un futur géant vert. Donc, pas d'autres articles avant dimanche soir, enfin si mon hydravion privé me ramène à bon port. Sur ce, bonjour chez vous.
 

commentaires

Haut de page