Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La phrase du jour de Philippe Lafitte n°1

par Pagman 4 Février 2009, 10:56 À part ça




"Par les temps qui courent, s'asseoir sur un banc face à un lac.
Et envier une vie de canard."




...Chers toutes et tous, ça faisait longtemps que je n'avais pas inauguré une nouvelle rubrique pour le blog. Celle-ci s'intitulera sobrement "La phrase du jour de Philippe Lafitte" et s'invitera à chaque fois que Philippe Lafitte sera dans un jour où il aura une phrase à dire. Sinon, non.

Car Philippe Lafitte a des choses à dire et même à écrire. Après une carrière de directeur artistique en agence qu'il poursuit en free, il publie d'abord des nouvelles en 1995 dans le Matricule des Anges, revue littéraire puis dans Libé mais cinq ans plus tard car Philippe aime prendre son temps. En 2003, il sort son premier roman "Mille Amertumes" chez Buchet-Chastel, un roman très noir mais pas un roman noir. Puis "Un monde parfait" en 2005, plus gris anthracite celui-ci et un troisième, "Étranger au Paradis" en 2006, avec comme le dit Philippe, des éclaircies, de la nostalgie et un peu d'espoir. Soit du gris clair, pour résumer. Il continue à publier, notamment chez Décapage, excellente revue littéraire pour récits courts. Il a en ce moment un nouveau projet sous le coude, ce qui est très bien mais pas pratique, surtout pour aller au bistro.

Je retire donc ipso facto tout ce que j'ai pu dire sur les directeurs artistiques qui ne savent pas écrire sans fautes d'orthographe même si je n'ai pas la preuve absolue que Philippe sache le faire.

Sinon, Philippe a un petit site à lui, fait de ses blanches mains quand il ne s'est pas mis de l'encre partout et qui se trouve ici :
link.

Et pour retrouver la revue Décapage, hop, youpi, c'est ici : link



commentaires

Ph. 05/02/2009 10:23

Hi Guillaume,
C'est marrant ces CR qui s'agacent, hahah, mais j'ai l'habitude(non en fait j'ai plein d'amis CR ;-)...je suis pour la réhabilitation de l'écriture par toutes les bonnes volontés et sous toutes ses formes (é poureu lortograf, dieu merci ils restent des correcteurs dans l'édition.)!

gamain 04/02/2009 20:45

c'est agaçant ces DA qui savent écrire, ça leur donne l'avantage de suivre la bonne direction artistique. Bravo Philippe.

Haut de page